logo CFE
Partage d'experiences
Les temoignages
Protection sociale
Avantages
Modalites
Etablissements
Entrepreuneuse
La maternite
Les enfants
Les etudiants

Quand on est enfant d’expatrié, ou futur expatrié, on passe souvent par la case « études à l’étranger ». Quid de la protection sociale de ces étudiants.

En Europe / Hors d’Europe

En Europe, si l’étudiant est inscrit en France dans le cadre d’un échange ou d’un programme européen, aucun problème : il continue d’être couvert par sa Sécu étudiante ou par son établissement.

Hors d’Europe, l’étudiant peut aussi être pris en charge par sa sécurité sociale étudiante ou le régime général en cas de certaines conventions entre les régimes de protection sociale (cas de la Suisse et du Québec) lorsqu’il part via des programmes d’échanges et des accords bilatéraux entre établissements. Il reste cependant impératif de bien se renseigner auprès de son université ou école et de sa sécurité sociale étudiante pour en avoir le cœur net !


Lorsqu’il n’est pas inscrit en France, que se passe t-il ?

Dans tous les autres cas, si l’étudiant est directement inscrit dans un établissement étranger, il ne bénéficie plus du rattachement avec la France.
NB : Le maintien des droits des étudiants pour l'année civile en cours ne fonctionne que sur le territoire français.

Il peut certes cotiser au régime étudiant du pays d’accueil et/ou bénéficier de la Carte européenne d’assurance maladie sous certaines conditions, mais voici cependant les bonnes questions à se poser avant de partir :

  • Quels remboursements pour quelles prestations ?
  • Pour des séjours en France, quelle protection ?
  • Au retour, comment faire avant de réintégrer le système français ?

La CFE est la réponse à ces trois questions :

  • Sécurité en termes de remboursements de soins, examens, hospitalisations, maternité..., pas de surprise, les barèmes sont établis et connus.
  • En adhérant à la CFE, l’étudiant est non seulement pris en charge à l’étranger, mais aussi pendant ses séjours en France (ces derniers devant être inférieurs à trois mois en tout dans l’année )
  • En cas de retour définitif en France, la CFE vous couvre pendant trois mois à compter de la date définitive de radiation que vous aurez précisé.

Les conditions pour adhérer sont simples

Etre étudiant de nationalité française, ou ressortissant d’un état membre de l’EEE ou Suisse et précédemment affilié au régime français de Sécurité sociale,
Avoir moins de 28 ans au moment d’adhésion,
Résider à l’étranger ou dans les TOM

A titre indicatif le montant trimestriel des cotisations en 2011 :
132 €

Ayants-droit : Peuvent être ayants-droit le conjoint ou concubin, qu’il réside en France ou à l’étranger s’il ne bénéficie d’aucun régime obligatoire d’assurance maladie en France ou à l’étranger, et les enfants.

Pour connaître les modalités de remboursement de la CFE : Consultez le site de la cfe - régime étudiants

Téléchargez la plaquette

Vous pouvez télécharger votre bulletin d’adhésion sur le site de la CFE.


A retenir : Etud’Expat, un pack spécial étudiants

Afin de couvrir au mieux les étudiants expatriés (hors programme d’échange), la CFE et la LMDE se sont associées pour proposer Etud’expat, une couverture complète « à la française », (Sécu + complémentaire).

Pour plus de renseignements, consulter le site de la LMDE, La Mutuelle des Etudiants, sur www.lmde.com rubrique « Protection sociale à l’étranger ».

  > Site de la CFE       > Contactez-nous