Connexion en tant que membre

Asie pacifique Chine Expériences à l'étranger Ma destination Ma vie en expatriation Vie pro

Anaïs, jeune expat en Chine

Ajouter à mes favoris

anaisenchine

A nous deux la Chine, à Anaïs rien d'impossible. Avec résolution et organisation, cette jeune expatriée a bien compris que le soleil et, avec lui, les jobs,se levaient à l'est!

"Je m'appelle Anaïs, je suis encore toute jeune pour une expatriée en Chine, j'ai à peine 22 ans. J'ai étudié à Skema Business School à Sophia-Antipolis principalement mais aussi en Angleterre et en Chine grâce aux écoles partenaires. J'ai donc commencé à prendre goût à l'expatriation à partir de 18 ans par une expatriation de 3 mois en Angleterre puis une seconde en Chine (Beijing et Suzhou) pendant 8 mois en 2011. C'est avec une grande motivation que je suis revenue à Shanghai cette fois-ci après l'obtention de mon diplôme en Juin 2012. Je suis donc maintenant en stage dans une entreprise chinoise depuis Octobre 2012."

D'où vous vient cet attrait pour la Chine?

Cette passion pour la Chine a commencé à 16 ans, quand un jour quelqu'un m'a dit " Il faut que tu apprennes le mandarin aujourd'hui car dans quelques années la Chine sera l'avenir".

Etant de nature très curieuse, je me suis donc décidée à apprendre la langue chinoise dès la seconde et de m'initier à la culture chinoise. Depuis cette année là je n'ai pas arrêté d'étudier ce domaine, cela fait donc 7 ans que je suis plongée dedans.

J'ai eu l'opportunité de partir en Chine pendant mes études en 2011 pour une immersion totale à Beijing durant l'été et à Suzhou pour mon semestre académique.

Aujourd'hui, je suis capable de parler le mandarin avec mes collègues chinois, avec des amis chinois mais aussi de comprendre des conversations de la vie courante. Je suis également capable de lire et écrire à un bon niveau aujourd'hui même si je ne suis plus de cours de chinois, j'apprends par moi-même, ce qui ralentit mon apprentissage. Néanmoins le mandarin reste pour moi une langue simple à apprendre quand on a de la motivation !
Ma recherche de stage :

Je suis arrivée à Shanghai en Octobre sans stage ni emploi, en mode 'touriste'. J'avais passé des entretiens par Skype avant d'arriver sur place mais cela a été peu concluant. Dès mon arrivée, j'ai cherché toutes les pistes possibles pour mettre toutes les chances de mon côté (relations, sites de recherche francophone/étranger) et j'ai notamment contacté des français expatriés susceptibles de m'embaucher, en me disant que l'entraide française me donnerait un coup de pouce. J'ai eu un énorme coup de chance car j'ai trouvé mon stage en 5 jours sur www.shanghaiexpat.com!
Le lendemain de l'entretien je partais m'installer dans l'hôtel où je suis logée et j'ai commencé quelques jours après.

Mon travail

Je suis actuellement en stage dans un hôtel de business de luxe chinois, où ma principale langue utilisée reste le chinois car nous ne sommes que 3 étrangères à travailler ici (j'ai 2 collègues russes). J'ai beaucoup parlé anglais les premiers mois mais l'immersion est assez immédiate quand tous vos collègues ne parlent quasiment que chinois!
J'ai effectué 2 mois en F&B (Food&Beverage) dans le restaurant italien de l'hôtel où j'ai pu notamment accueillir les clients étrangers (qui se font encore rares dans mon hôtel). J'ai ensuite continué mon expérience en tant que relation clients en réception et aujourd'hui je travaille en marketing-communication.

Mes impressions

Je voulais de moi-même tenter l'expérience de ne travailler qu'avec des chinois même si cela me faisait un peu peur au début. Finalement, j'ai découvert que c'est une expérience unique! Les Chinois sont des personnes très attentives, toujours présentes pour vous aider, pour vous soutenir et sont ouverts d'esprit donc très curieux! Certains se sont même motivés à apprendre le Français avec moi, en échange de m'apprendre le Chinois.

Un autre point important est la solidarité au sein d'une équipe. Quand quelqu'un est en difficulté, un des collègues lui viendra de suite en aide, encore plus quand on est une fille! J'ai donc toujours été soutenue dans mon travail par mes collègues, ce qui est une grosse différence comparée aux valeurs françaises. Il en est de même quand un des employés commet une erreur, tout le monde le couvre !

Il a fallu cependant que je m'adapte à leur mode de travail assez décalé de la France. Au niveau de leur méthode de management, il y a encore des progrès à faire. Les Chinois ont du mal à gérer leurs employés, les directives ne sont jamais contredites car il y a toujours la peur de dire non ou de contredire son supérieur. De ce fait, les employés n'ont pas vraiment la capacité de suggérer des idées nouvelles ou de proposer des améliorations.

Autre fait surprenant mais commun dans les entreprises chinoises: le fait d'être connecté aux réseaux sociaux à tout moment. Les Chinois sont très présents sur les réseaux sociaux et notamment les messageries instantanées comme QQ ou Weixin (équivalent Messenger ou Whatsapp). Entre professionnels, ils communiquent donc via ces messageries de leur ordinateur ou de leur smartphone, élément omniprésent sur leur lieu de travail afin de toujours rester connecté. Je suis donc aujourd'hui moi aussi une adepte de ces messageries chinoises !

J'ai écris un article sur les différences culturelles que j'ai pu observer et apprendre grâce à mes collègues chinois et leur mode de vie durant mes années d'expatriation.

Je vous invite donc à y jeter un coup d'oeil : http://anaisenchine.overblog.com/culture-chinoise

La communauté internationale et francophone

La communauté française est très présente à Shanghai ce qui favorise des rencontres avec d'autres expatriés français très facilement dans la rue, à des évènements francophones organisés, en soirées ... C'est aussi rassurant de retrouver des français dans une ville aussi loin de la France. Le fait est aussi que de nombreuses écoles francophones sont aujourd'hui implantées à Shanghai ou à Suzhou (comme mon école) ce qui m'a permis de retrouver des étudiants français venus étudier pour leur semestre en Chine.
J'ai aussi de bons contacts avec mes collègues chinois, avec qui je fais des activités et avec qui je communique souvent en dehors du travail.

Mon blog  anaisenchine

J'ai malheureusement commencé trop tard mon blog sur la Chine, j'aurais du le débuter dès ma première fois en Chine en Juin 2011 car j'ai beaucoup voyagé et découvert la Chine et sa culture pendant cette année là. J'ai décidé de le faire pour ma famille finalement, pour qu'ils soient toujours connectés avec moi et qu'ils suivent mes petites aventures.
Puis un jour on m'a suggéré de le diffuser car cela serait intéressant pour d'autres expatriés donc j'ai commencé à me faire connaître grâce aux sites d'expatriés.
Aujourd'hui, je reçois beaucoup de soutien de personnes inconnues mais qui restent en contact avec moi jusqu'à leur arrivée en Chine ou qui me posent des questions qui ne peuvent être répondues que par des personnes vivant l'expérience et non par des guides copiés-collés.
Je me fais donc un plaisir de les guider et de les aider dans leurs démarches, qui souvent sont complètement différentes de la France.

Mes conseils au regard de mon expérience :

Je pense qu'aujourd'hui, la personne qui hésite encore à venir travailler en Chine au moins pour vivre l'expérience ne devrait même pas se poser la question!
La Chine est un pays en plein développement, qui amène de nombreuses entreprises aujourd'hui à s'installer ici car cela devient primordial d'avoir une présence en Asie.
Il n'est jamais trop tard pour vivre une expérience à l'étranger, la Chine accueille à bras ouverts les étrangers même si les procédures de visa se sont endurcies ces derniers temps pour les Français.
Un dernier conseil: ne pas écouter les préjugés et juste venir juger par soi-même!

Anaïs
Retrouvez-la sur son blog :  http://anaisenchine.overblog.com

Femmexpat vous conseille de lire :

La Pollution en Chine : témoignages d'expatriées

La distorsion spatio temporelle de l’expat

Ma grossesse en Chine, par Gersende, à Pékin


VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nous suivre