Connexion en tant que membre

Emirats Arabes Unis Ma destination Moyen orient

Vivre à Abu Dhabi aux Emirats

Ajouter à mes favoris

 

Image à la unz

 

Vivre à Abu Dhabi aux Emirats

La tradition et la modernité se mêlent agréablement à Abu Dhabi, une ville plus tolérante pour les occidentaux que les pays voisins.

 Isabelle nous raconte sa vie là-bas.

 

 

 

Au moment de l’annonce de votre destination : quelle a été la 1ère image qui vous est venue à l’esprit ? Votre 1ère réaction ?

La première chose que j’ai faite a été de regarder sur une carte où se trouvait Abu Dhabi et puis j’ai eu un peu peur car c’est un pays musulman voisin de l’Arabie Saoudite, pas loin de l’Iran, du Yémen, etc. J’ai eu peur en termes de sécurité. J’ai eu peur d’être obligée de porter un voile. Tout cela s’est révélé infondé.

 

Une fois arrivée sur place, qu’est-ce que vous avez ressenti ?

Je suis arrivée début septembre et ce qui m’a le plus marquée ce fut la chaleur (45°) et le fait que les rues étaient vides : les expatriés partis pour l’été n’étaient pas encore rentrés à Abu Dhabi et, du fait du Ramadan, les rues sont désertées dans la journée. Il a fallu s’orienter dans cette nouvelle ville mais compte tenu de sa structure c’est relativement facile (les rues sont numérotées, paires vers la corniche et impaires pour les parallèles à la corniche). Et puis il y a l’isolement : quand on arrive, on ne connaît pas la ville, on ne connaît personne, on perd ses repères par rapport à la France.

 

Quelles ont été vos premières émotions, réflexions... ?

De mon expérience, Abu Dhabi est une ville où il est facile de vivre pour une femme -pas de voile-, on ne se sent pas du tout en insécurité, c’est surtout un pays « safe ». Il fait constamment beau - et cela fait du bien au moral -, et il y a quasi tous les services (téléphone, internet, télévision) pour rester en contact avec la France. A noter que les maisons n’ont pas d’adresse et qu’au bout de 3 mois, je n’ai toujours pas repéré les boîtes aux lettres !

Vivre à Abu Dhabi aux Emirats

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Côté logement ?

Le must est certainement d’être sur la Corniche mais plusieurs possibilités existent : en appartement, dans le centre ville, en villas, et compound (en résidence). Chaque logement a ses avantages et ses inconvénients et répond aux attentes de chacun. En ce qui nous concerne, nous avons opté pour le compound : c’est une résidence où vivent surtout des familles, où les enfants peuvent circuler librement en sécurité. Il y a également des services : au minimum la piscine mais il peut y avoir également : une salle de sport, des tennis, terrain de squash, voir supérette...l’inconvénient de ce type de logement est qu’il peut exister une certaine promiscuité entre les familles : si on s’entend bien c’est vraiment super mais dans le cas contraire... Autre inconvénient : plus le compound a de services, plus il risque d’être éloigné du centre ville. Il faut donc une voiture. L’appartement a le gros avantage d’être en centre ville.

 

Le transport / la circulation /la conduite ?

Abu Dhabi dispose d’un réseau de bus et de taxi mais la voiture est quasi indispensable. Par contre il faut être très vigilant car la conduite est...virile et sportive. Les Abudhabiens n’aiment pas être freinés, et cela les conduit à des imprudences : on double par la droite, on roule sur la bande d’arrêt d’urgence, on roule sur les zébras et on ne respecte pas la distance de sécurité et encore moins les limitations de vitesse. Donc : prudence... les accidents sont très nombreux.

Côté alimentation ?

Abu Dhabi étant composé de 80 % d’émigrés, toutes les cuisines sont représentées avec une dominante de la cuisine libanaise peut-être. Attention toutefois si vous appréciez la cuisine asiatique ou indienne dont le niveau de piment n’est pas le même qu’en Europe.
Pour les supermarchés : pas de problème, Carrefour est bien représenté avec 3 hypermarchés sur Abu Dhabi. Une autre chaine "LuLu Market" un peu l’équivalent de notre "Monoprix" propose de beaux produits (fruits, légumes, poissons) adaptés aux goûts européens (notamment pour Noël). Pour les produits plus particuliers comme les côtes de porc, les lardons et autres produits interdits aux musulmans, il faut aller chez Abella près de la Corniche ou chez Spinneys (plusieurs magasins - voir sur internet), une salle est réservée à ce rayon.
Globalement beaucoup de produits européens sont disponibles (quelques fromages français , crème fraiche, fraises, etc...) - beaucoup de produits anglais - mais attention aux prix !

 Vivre à Abu Dhabi aux Emirats

Pour les enfants ?

Il y a 2 écoles françaises sur Abu Dhabi :
Théodore Monod (jusqu’ au CM2)
Louis Massignon (de la maternelle au lycée) Le rythme scolaire est du dimanche au jeudi et commence tôt : 7h45. Pour le primaire, les enfants qui ne font pas arabe langue maternelle (ALM) terminent à 13h, 3 jours par semaine (4 jours par semaine pour les CP). Le mardi est la journée courte et les enfants terminent à 11h30. A partir du CE1, les enfants terminent 1 fois par semaine à 15h car ils ont anglais et dans ce cas ils peuvent manger à la cantine. La matinée étant longue, les enfants peuvent emmener une "lunch box" pour avoir un encas durant les récréations. La circulation étant difficile, un réseau de bus est mis en place par l’école pour emmener et ramener les enfants. C’est un service payant non obligatoire. N’ayant que des enfants en primaire, je n’ai pas d’informations très précises sur les plannings du collège et lycée. Toutefois, il faut savoir qu’à partir de la 6ème, les enfants doivent porter un uniforme aux couleurs de l’école. Le calendrier scolaire est proche de celui de la France métropolitaine avec des aménagements en fonction des fêtes religieuse locales : Ramadan ou Aïd. Le calendrier est consultable sur le site internet des écoles mais peut connaître des modifications de dernières minutes !
Pour l’apprentissage des langues, les enfants ont généralement au primaire (tout dépend de la classe) 1h20 d’anglais et 4 h d’arabe et sont répartis par niveau de langue (débutant, confirmé, avancé).

Les activités extra-scolaires ?

Elles sont regroupées en 3 grandes catégories :
l’associatif : ce sont des associations souvent créées par des entreprises (Peugeot, Total,etc...) qui proposent des activités à prix très accessible,
l’école : à partir d’octobre, l’école propose un planning d’activité à prix très raisonnable,
les sociétés privées (beaucoup d’offres à des prix plus élevés) ou des cours particuliers. Dans ce cas, l’activité ne sera certainement pas en français mais en anglais.

L’aide domestique ?

Il est très courant de faire appel à une « Nannie » pour vous aider à la maison : d’origine généralement indienne ou philippine, elle s’occupera des enfants, de la cuisine et du ménage. Cette « nannie » devra être logée chez vous et vous serez son "sponsor". Vous devrez la déclarer et payer une taxe annuelle sous peine d’avoir une amende. En théorie les "nannies" ne se prêtent pas, donc attention si on vous propose une "nannie partagée". Elle n’a pas le droit de conduire.
On trouve aussi d’autres domestiques : la "cooker" (cuisinière) et le "driver" (chauffeur) mais il faut vérifier avant que la législation les autorise aux expatriés : a priori ces domestiques ne sont plus le privilège que des émiratis, à vérifier car les lois changent vite.
Si vous ne souhaitez pas loger de personnel, vous pouvez faire appel à un service de nettoyage 1 ou 2 fois par semaine et la "Laundry" (pressing) est très abordable (les vêtements sont pris et déposés à domicile).

Le sport/les activités du week-end ?

Compte tenu des températures élevées, le sport se pratique beaucoup en salle. Beaucoup de compounds disposent de salle de sport, piscine, parfois de terrains de tennis, de squash, et de basket... Certains immeubles disposent également d’une piscine.
Sinon il y a le club du "Hilton" sur la Corniche où beaucoup d’expatriés se retrouvent pour faire du sport.
Les week-ends, les expatriés bougent : l’été ils vont faire du shopping dans les immenses mall de Dubai, ou du tourisme à Oman. L’hiver ce sont les pique-niques dans le désert. Il faut signaler qu’il y a quelques évènements culturels et sportifs : concerts, festivals de cinéma, festivals culturels, rencontres sportives...voir le site du magazine "Time Out". C’est le magazine hebdomadaire à consulter pour connaître les restaurants, les lieux à fréquenter et les rencontres à ne pas manquer sur Abu Dhabi. Il existe aussi un magazine hebdomadaire gratuit disponible dans les mall : "Abu Dhabi Week" qui vous indique ce qu’il faire et voir à Abu Dhabi.

Quels conseils donneriez-vous à une future expatriée ?

Je recommande fortement :
-de prendre contact avec le Club des Femmes Francophones : elles proposent beaucoup d’activités et des café rencontres (le club est fermé durant les vacances scolaires),
-de contacter l’école pour les enfants,
-de choisir tranquillement son logement : il faut qu’il vous plaise, vous allez y passer du temps,
de récupérer un plan de ville (tous les hôtels en dispose à l’accueil),
-de contacter quelqu’un pour un tour de ville : les boutiques de meubles (il est possible de les acheter durant votre voyages de reconnaissance et les faire livrer dès que votre logement sera disponible), les écoles, les magasins et centres commerciaux, etc...
-d’emporter des Tee-shirt ou châles pour couvrir les épaules (vis à vis des musulmans et des clim)

 orient-83891_640

Et pour conclure ?

Il faut prendre le temps de se sentir bien dans cette ville : elle est très agréable a vivre.

Isabelle

Quelques sites consulter :
Vivre à l'étranger : Les Emirats Arabes Unis 

Vous êtes passionnée par l’info et les médias ? Vous avez le sens du contact et souhaitez développer votre propre activité ? lepetitjournal.com cherche son partenaire à Abu Dhabi.  Votre rôle sera d’assurer la production d’un contenu éditorial de qualité, maintenir le lien avec la communauté française et promouvoir le journal sur place auprès des lecteurs et annonceurs. Intéressée ? Merci d’envoyer CV et lettre de motivation à Damien Bouhours (redaclpj@gmail.com)

 

 

Femmexpat vous conseille de lire :

Etre couvert par une assurance santé est désormais obligatoire à Dubai

Parcours d'expats: Christine et Beverley, agence de relocation à Dubai

Expatriée à Dubaï, aux Emirats

INCONTOURNABLE DUBAI MADAME

PETIT TALENT DEVIENDRA GRAND


Commentaire

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • merci isabelle mais par contre je vais louer un vehicule ;est ce que dans les agences (alamo,europcar,hertz)ont ils des gps a dispositions pour les clients et si cest oui comme pour moi il y a une qui est le francais.isabelle merci

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nous suivre