Connexion en tant que membre

Ma vie en expatriation Psycho Vie perso

Six bonnes raisons de vouloir se mettre sérieusement à l’écriture en expatriation

Ajouter à mes favoris

ecrire-expat

L’expatriation permet de se réinventer, de commencer les projets les plus fous et les plus sérieux. L’écriture vous titille depuis longtemps, mais vous n’avez jamais osé sauter le pas ? C’est l’occasion rêvée de vous lancer. Véronique Martin-Place, expatriée au long, écrivain et auteur et vous dit pourquoi :

1-Du temps pour soi

En expatriation, on a souvent beaucoup de temps pour soi (une fois les premiers mois d’installation passés). Cela tombe bien car pour écrire et mener à bien un projet rédactionnel, il en faut souvent beaucoup. En effet, écrire nécessite une certaine discipline, une pratique régulière et donc la mise en place d’une organisation. Et puis, un écrivain ne fait pas qu’écrire : il lit, sort, se promène, se crée un réseau, observe son nouvel environnement car tout est source d’inspiration !

 2.      Écrire pour se donner un objectif

Avoir un projet rédactionnel en expatriation (blog, rédactions d’articles, projet de livre) donne un objectif sur le moyen terme, ce qui est extrêmement structurant et rassurant quand, du jour au lendemain, on ne sait plus vraiment quoi faire de ses journées (voire de sa vie) parce que l’on a suivi son conjoint à l’étranger.

3.      Développer de nouvelles compétences en écrivant

Écrire dans un tel contexte va vous permettre certes de développer vos compétences en communication mais aussi bien d’autres qui vous seront utiles tout au long de votre vie personnelle et professionnelle comme l’observation, l’analyse et l’empathie.

4.      Écrire pour rester active intellectuellement

Écrire en tenant un journal ou un blog ou bien en se lançant dans la rédaction d’un livre permet de rester active et dynamique intellectuellement. Très souvent, on profite de l’expatriation pour se mettre plus sérieusement au sport. Et c’est très bien. Mais notre cerveau aussi à besoin d’être stimulé pour rester en forme : écrire régulièrement, c’est donc s’assurer une vitalité intellectuelle sur le long terme.

 5.      Écrire pour garder une trace

Écrire, c’est aussi garder une trace de cette expérience unique qu’est l’expatriation, non seulement pour vous mais aussi pour votre entourage proche (conjoint et enfants). Tenir un blog permet cela. Et d’un blog à un livre, il n’y a qu’un pas à franchir !

 6.      Écrire pour se sentir bien émotionnellement

Enfin, l’écriture est un formidable outil thérapeutique. Mettre des mots sur des maux peut réellement aider à passer certaines transitions de vie. L’expatriation en étant une, l’écriture est un remède simple et utile au quotidien quand on vit à l’étranger.

Alors prenez vite un carnet et un stylo ou bien votre clavier et écrivez !

VMP-signatureVéronique Martin-Place

Véronique Martin-Place est expatriée au long cours. Écrivain et auteur de Finding Your Feet in Chicago, elle propose des services personnalisés d’accompagnement à l’écriture. Pour en savoir plus, consultez son site internet : www.writerforever.com

Femmexpat vous conseille de lire :

Comment m’ajuster à ma nouvelle vie ?

Le coaching pour les expatriés est-il vraiment efficace ?

Les 5 conseils pour bien se lancer dans son expatriation


VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nous suivre