Connexion en tant que membre

Culture Témoignages

Ecrire un livre en expatriation

Ajouter à mes favoris

Ecrire livre

Ecrire un livre, cela vous taraude depuis plusieurs années Vous avez tellement de choses à partager. Mais voilà,  prise par le tourbillon de la vie et ses atermoiements, vous n’êtes jamais passée à l’acte.

 

Si l’expatriation était l’occasion de réaliser ce rêve ?

 

 Un projet personnel à réaliser en expatriation

Écrire un livre n’est pas une idée qui vient généralement du jour au lendemain. C’est souvent, quels que soient le genre et le sujet, une envie et un besoin que l’on a en soi depuis longtemps.

Écrire un livre est souvent un acte qui fait sens par rapport à sa trajectoire personnelle et/ou professionnelle. C’est un acte qui répond à une envie forte et parfois urgente quelles que soient les motivations qui poussent à écrire.

L’expatriation est le moment idéal pour réaliser un tel projet pour les raisons suivantes :

  • après l’installation des premiers mois, on a généralement du temps à revendre et l’on déborde d’énergie que l’on peut enfin mettre au service de son projet de livre ;
  • vivre à l’étranger renforce la créativité mais aussi la curiosité. On a généralement soif d’apprendre et notre esprit est ouvert à la nouveauté et à la différence. Sans vraiment s’en rendre compte, on absorbe des informations et des situations que l’on pourra exploiter dans un futur projet rédactionnel.

Mais écrire un livre peut aussi, en plus du projet strictement personnel, se doubler d’une dimension professionnelle qui valorisera un séjour à l’étranger.

Un projet professionnel valorisant une expatriation

 Pour écrire un livre, il faut avoir une idée, faire des recherches et des interviews, mettre en place un plan pour écrire le projet mais aussi un plan d’actions pour le publier et ensuite qu’il trouve son public, autrement dit le promouvoir. Écrire, relire et réécrire ne sont qu’une partie du travail d’auteur.

Finalement, écrire un livre s’apparente beaucoup à faire de la gestion de projet sur le moyen long terme, vous ne trouvez pas ?

Car avec un tel projet, vous allez :

  • développer des savoir-faire en communication (écrite et orale), en marketing, en webmarketing, etc.
  • renforcer des savoir-être acquis de longue date grâce à l’expatriation : écoute, patience, observation, flexibilité, etc.

Autant de compétences transposables dans le monde du travail si vous souhaitez travailler à l’étranger ou retravailler lors de votre retour en France. De plus, votre livre sera une preuve tangible de votre dynamisme à l’étranger.

Écrire un livre en expatriation est plus qu’une simple occupation, comme certain(e)s le pensent parfois, c’est une expérience de vie à la fois personnelle et professionnelle hautement satisfaisante.

 

Et si vous tentiez l’aventure ?

Par Véronique Martin-Place

 

VMP-signatureVéronique Martin-Place est expatriée au long cours. Auteure et rédactrice indépendante, elle propose des services personnalisés d’accompagnement à l’écriture et des ateliers d’écriture à distance adaptée aux femmes expatriées francophones, aux françaises de l’étranger mais aussi à toute personne qui souhaite faire de l’écriture un point d’ancrage dans sa vie quotidienne.

Pour en savoir plus, consultez son site internet : www.writerforever.com

--

FemmExpat vous conseille de lire aussi :

Ma vie d’Expat en BD !

Bénédicte : « Vivre au Maroc m’a permis de devenir écrivain »

9 bonnes raisons de s’inscrire à un atelier d’écriture à distance en expatriation


VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nous suivre