Connexion en tant que membre

Expériences à l'Etranger Les Réseaux Associatifs Ma vie en expatriation

Les Accueils, l’art de se faciliter l’expat !

Ajouter à mes favoris

Les Accueils, l'art de se faciliter l'expat !Déménager à l'étranger.

Tout quitter.

Abandonner son pays, son travail, ses amis et sa famille, c'est lâcher des repères rassurants pour partir à l'aventure.

Que ce soit pour rouler jusqu'à la porte d'à côté en Allemagne, ou pour s'envoler au bout du monde en Thaïlande : dans le fond du cœur, ça fait toujours loin.

Alors il y a ceux qui ont la bougeotte dans le sang, le DRD4-7r*, ce fameux gène du voyage. Vous les collez au fin fond de la Mongolie ou en Alaska, et ils vous diront qu'ils s'éclatent.

Il y a ceux qui veulent bien bouger, mais il leur faut leur petit confort urbain, leur métro, leur théâtre, leurs courses sur internet, leur salle de yoga.

Ou alors ceux qui débutent dans le job et qui vivent loin de chez eux pour la première fois.

Et enfin celles et ceux pour qui le changement - le déracinement - semble violent et douloureux.

Pédaler dans la semoule

Surtout les femmes – même si la tendance commence à s'inverser – qui sont souvent conjointes-suiveuses, selon la très élégante et séduisante formule consacrée, et qui se retrouvent alors responsables de toute l'intendance du déménagement, du bien-être et de la nouvelle vie de leur maisonnée, sans que le droit à la panique ou au découragement ne leur soit accordé.

C'est bien connu : quand maman pédale dans la semoule, c'est toute la famille qui vermoule.

Alors bien sûr, il y a les écoles – si vous voyagez avec des lardons - qui permettent de rencontrer du monde. Le consulat aussi, rassurant et solide, qui vous aide dans les démarches administratives. Le club de sport et les cafés, pour les débrouillard(e)s.

Mais pour tout le reste – petit clin d'œil d'ancienne pubarde que je suis ! – il y a les Accueils.

Les Accueils à travers le monde

Les Accueils, ce sont 220 cellules francophones réparties dans les capitales et les plus grandes villes de 90 pays du monde, dont la France, sous le nom de France Retour Accueil.

Facile de les reconnaître ils s'appellent tous pareil : « Nom de la ville + Accueil. »

Cape Town Accueil (forcément....), Mexico Accueil, Rome Accueil, Shanghai Accueil, Beyrouth Accueil, Sydney Accueil...

Ils existent et n'ont cessé de se développer depuis 1984, date de création de la FIAF, devenue depuis la FIAFE : Fédération Internationale des Accueils Français à l'Etranger.

La FIAFE

Celle-ci se définit comme une « fédération apolitique non confessionnelle ayant pour vocation de coordonner les efforts des Accueils membres, afin de permettre un meilleur échange des informations, des expériences, des personnes et des idées au sein de la communauté française et francophone dans le monde. »

Une armada de bénévoles

Chacun de ces accueils fonctionne grâce au travail bénévole d'équipes locales qui organisent tous les mois des rencontres francophones. Mais aussi des activités sportives, gastronomiques, culturelles, artistiques et caritatives. 

Au total, le réseau réunit 10 000 bénévoles et 100 000 membres sur la planète !

Ça n'est pas rien !

Des contacts partout dans le monde

Partout dans le monde, vous trouverez un contact pour échanger et poser toutes vos questions. Quelqu'un avec qui « déblayer le terrain » et préparer votre arrivée en Terre Inconnue. (Pardon, c'est plus fort que moi.)

Que pensez-vous de l'Ecole Française ? Existe-t-il des alternatives ? Quels sont les quartiers de la ville les plus agréables ou les plus pratiques ? Qu'en est-il de la sécurité ? Du trafic ? Quel est le coût de la vie ? Quid de la qualité du système de santé ? Est-ce que les moustiques ça pique ? Est-ce que les requins blancs ça mord ?

Et bien d'autres encore.

Une aide précieuse

Une fois sur place, grâce aux Accueils, vous aurez toujours un copain ou une copine pour vous épauler.

Et pas seulement pour vous dire où trouver la meilleure baguette et le camembert le moins cher de la ville.

Gagner du temps lors de votre installation grâce à leurs bons plans et leurs conseils, se voir ouvrir les portes de la communauté française et francophone de la ville, premier pied à l'étrier de la création d'un cercle social et amical, coups de main en tous genre, soutien psychologique ...

Ils sont là pour vous aider.

Valoriser son CV

Pour finir, les Accueils sont autant d'opportunités pour chacun, selon ses passions personnelles, de maintenir une activité professionnelle, bien que non rémunérée : présidence, vice-présidence, responsable d'activité, comptable, responsable de la communication... Ces associations sont en permanence à la recherche de ces nombreux métiers.

Rester connecté(e), développer son réseau – toujours utile lorsqu'on rentre en France, notamment - et continuer d'alimenter son CV lorsque vous n'être pas en mesure (visas, contexte économique...) ou ne souhaitez pas travailler localement, c'est aussi une richesse qui se valorise aisément en entretien.

Pensez-y, ils vous attendent !

* Selon David Dobbs, chercheur pour le National Geographic . Chez les porteurs qui représentent environ 20% de la population mondiale, ce gène se caractériserait par un haut niveau de curiosité, une bougeotte inapaisable et un amour du changement, de l’aventure et des nouvelles opportunités en général.

Par Pom

Après une Pom Ehrentrant - Auteure de La folle aventure d'une mère de jumeauxenfance vécue à l'étranger, Pom a ensuite passé une dizaine d'année en France à faire ses études puis à se morfondre dans la publicité, avant de reprendre le chemin de l'expatriation à Mexico. Elle vit maintenant à Cape Town en Afrique du Sud depuis bientôt trois ans, avec son mari et ses deux bad boys, des jumeaux diaboliques de cinq ans.

Elle est vice-présidente, responsable des visites culturelles et de la communication de Cap Town Accueil.

Maman-blogueuse, elle poste aussi chaque jour sur sa page Facebook #juJusDePom, des billets humoristiques des tours pendables qu'ils lui font subir, partage ses expériences anti-conformistes de la parentalité et toutes ses découvertes culturelles, touristiques et gastronomiques sud africaines.

Elle vient également de lancer son premier roman, récit autobiographique et initiatique : La Folle Aventure d'une Mère de Jumeaux, paru aux éditions Infolio.

FemmExpat vous conseille de lire aussi :

Le rendez-vous annuel avec la FIAFE

Top 10 des phrases à ne jamais prononcer devant des parents de jumeaux (Extrait de La Folle Aventure d'une Mère de Jumeaux)

Pom, enfant expat devenue adulte. Mexico, Le Cap, des jumeaux, un blog et un nouveau roman


VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nous suivre