Connexion en tant que membre

Actualités Les billets d'humeur Ma vie en expatriation

Cyberattaques : pas de vote électronique pour les Français de l’Etranger ?

Ajouter à mes favoris

Cyberattaques : pas de vote électronique pour les Français de l’Etranger ?C’est confirmé, les Français de l’Etranger ne voteront pas en ligne ! Vous savez, ceux qui ne vivent pas dans l’hexagone, ou les DOM TOM. Ceux à qui on avait présenté, en 2012, la belle transformation numérique pour voter en ligne. Cette fois-ci, reprenez vos plumes, et votre bâton de pèlerin pour faire entendre votre voix et voter pour le représentant de votre cœur au parlement de notre douce France…

PAS DE VOTE EN LIGNE ! Car Darkvador veille sur « les Français de l’étranger qui vont voter pour leur députés ». C’est sûr, il va lancer une cyberattaque !

Pour vos impôts, tout va bien.

Nous plaisantons à peine. C’est très sérieux cette affaire. C’est quand même une décision des plus hautes instances du Ministère des affaires étrangères qui a été prise sur la recommandation des experts de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’informations qui dépend lui-même du Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale…  A l’intérieur de toutes ces institutions, il y a des têtes bien faites, des cerveaux calibrés, des gradés, bref des personnes qui ne prennent pas des décisions à la légère. Donc le risque est trop gros nous dit-on, on ne peut pas… Français de l’Etranger, éteignez ce jour-là vos ordis. Vous ne voterez pas en ligne !

Mais nous on aime bien comprendre. Alors nous sommes allées explorer un peu tout ça. Parce que quand même, les cyberattaques, si elles viennent perturber vos élections, il ne faudrait pas non plus que cela touche d’autres domaines. Parce que au secours, si un système de vote électronique n’est pas suffisamment sécurisé car les cyberattaques, maintenant, ont un niveau très élevé, alors par exemple quid du site des impôts ?  Vous déclarez tout en ligne. Ça encore, ça n’intéresse pas grand monde. Mais vous donnez des informations, des RIB etc. Et pourtant, de ce côté-là, ne vous inquiétez pas.  Dormez sur vos deux oreilles. Aucun problème de cyberattaques. Car ce site est développé en interne,  donc hyper sécurisé et résiste à toutes les attaques… Ouf j’ai eu peur ! Et vous aussi, mais non.

Pour voter, c'est une autre histoire ?

Alors pourquoi le site du vote électronique en fonction depuis 2012 n’est-il pas bien sécurisé comme celui des impôts ? J’ai trouvé la réponse dans cet article. C’est le Directeur de l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Informations (Vous vous souvenez ? C’est l’agence qui a dit NO GO) qui est interviewé. Et c’est super intéressant, enfin on comprend tout. Enfin, on comprend que ce n’est pas comme pour les impôts. « Depuis 2012, dernière grande expérience en date, des travaux ont été menés pour essayer de blinder le dispositif, en collaboration avec le ministère des Affaires Etrangères et la société espagnole en charge de ces prestations. »

Donc c’est une société espagnole qui fait le boulot ? On a externalisé projet ? Oui… Car on doit diffuser ses appels d’offre en Europe. Mais bon, ça fait drôle quand même quand on parle de sécurité nationale… En plus cela date de 2012… Et déjà on s’inquiétait de la fiabilité du système (voir cet article du Figaro). Pourtant, le prestataire reste toujours le même en 2017.

Alors on se pose la question : que s’est-il passé pour le vote électronique des Français de l’Etranger entre 2012 et 2017 ?

Parce que pour l’instant, nous ne voyons qu’une seule conséquence de ces travaux, l’impossibilité pour les Français de l’Etranger de voter en ligne.


VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nous suivre