Connexion en tant que membre

Fiche pratique Le départ Les Enfants Ma vie en expatriation

Bien préparer vos enfants à l’expatriation


préparer nos enfants à l’expatriation

Ça y est ! La grande décision est prise : nous partons vivre à l’étranger ! Projet à la fois très excitant et inquiétant. Perspectives d’une nouvelle vie alléchante, stimulante et en même temps le sol se dérobe sous nos pieds, tout est à rebâtir…

Mille pensées nous assaillent et notre agenda sature sous l’ampleur des préparatifs. Alors dans cette agitation et cette confusion, comment bien préparer nos enfants à cette expatriation ?

 

Tout d’abord, petit voyage dans la tête de nos enfants :

« C’est vrai ou c’est une blague ? ». « Il est où ce pays ? ». « Pourquoi doit-on partir là-bas ? ». Après la surprise et l’incrédulité, surgissent la curiosité et l’envie de comprendre. Puis l’inquiétude, la peur de quitter leur univers bien rôdé et rassurant comportant amis, famille, maison et école pour plonger dans un monde inconnu, voire menaçant…

 

Ce qui se déclenche en chaîne dans notre tête de parents :

« J’espère que ça va aller, que l’on ne va pas les mettre dans une situation difficile ».« Notre projet nous motive mais est-il aussi positif pour eux ? ». Doutes, sentiment de culpabilité... Pas facile de voir nos chers bambins inquiets et perturbés, eux qui sont aujourd’hui si confiants et heureux !

 

 Voici 4 conseils pour bien préparer vos enfants à cette expatriation :

  1. Accueillir toutes les émotions de vos enfants

 Il est toujours plus agréable d’accueillir les émotions positives (joie et envie de découvrir un nouvel endroit) que les émotions négatives (tristesse de quitter ses amis, peur de ne pas s’en faire de nouveaux, de ne pas parler la langue du pays)

Alors, courage ! Affrontez vos propres peurs et ouvrez grand vos oreilles aux craintes de vos enfants, accueillez les sans jugement.

Certains enfants ont du mal à les exprimer. Soyez attentifs à leur attitude, leur regard, leur humeur et formulez ce que vous ressentez : « je sens que tu as l’air contrarié ou pensif, j’ai l’impression que tu es un peu triste… » . Ils se sentent entendus et compris et mettent ensuite plus facilement des mots sur ce qui les gêne.

Dans nos ateliers, nous demandons aux plus jeunes enfants de nous dire « j’aime ou je n’aime pas » sur différents sujets liés à l’expatriation et c’est souvent le moment où ils parlent de leurs peurs.

Parvenir à exprimer ses peurs et sentir qu’elles sont accueillies avec bienveillance a déjà un énorme pouvoir d’apaisement sur l’enfant (comme sur l’adulte !).

 

  2. Donner un cadre et du sens à ce projet familial

Comme c’est l’inconnu qui est inquiétant, donnez-leur suffisamment d’informations pour que cet inconnu devienne de plus en plus connu :

  • Pourquoi part-on ? Pour le travail d’un des parents ? Que va-t-il faire ?
  • Combien de temps devrait-on rester là-bas ?
  • Où ira-t-on ensuite ? Retrouvera-t-on notre maison actuelle ?
  • Y va-t-on en avion ? Combien de temps dure le vol ?
  • Quel est le sens de ce projet en famille ? Qu’est-ce que chacun va y trouver : la découverte de nouveaux endroits et cultures, des voyages, une ouverture d’esprit, une aventure familiale, l’apprentissage d’une nouvelle langue…
  • Comment va-t-on rester en contact avec nos amis et notre famille ? Comment a-t-on envie de leur dire au revoir ?

 C’est tellement rassurant de comprendre et de construire ensemble ce projet, votre enfant en devient un acteur et ne le subit pas.

 

  3. Les aider à se projeter dans leur nouvelle vie

 Le projet est passé d’inconnu à connu, voyons maintenant comment le rendre familier et attirant !

  • Quel est ce nouvel endroit ? Montrez des photos, des films, expliquez la façon dont les gens vivent, leurs habitudes, les différences culturelles, la langue parlée.
  • Dans quel quartier va-t-on vivre ? Comment sera notre logement ? Un appartement, une maison, un jardin ?
  • A quoi ressemble mon école ? Allez voir son site internet. Quelles activités proposent-ils ? Est-ce que je peux m’inscrire dès maintenant ?
  • Qu’est-ce que je vais faire comme sport ? Quels sont les clubs ?
  • Est-ce que j’ai déjà des contacts là-bas ? Connaissances ou amis d’amis ? Par Facebook pour les ados ?

Pour les préparer au déménagement, au cours de notre atelier, les enfants vont réfléchir à ce qu’ils veulent prendre, les choses précieuses qu’ils veulent garder avec eux : « mes habits, mes jouets, des livres, un doudou, un objet… ». Ils se sentent alors plus rassurés et davantage prêts à partir.

 Au fur et à mesure de ces investigations, vos enfants commencent à visualiser, aimer leur futur vie et se sentent pousser des ailes.

 

  4. Avoir des ambitions réalistes

 Le projet est devenu plus familier et motivant ! Restons toutefois vigilants car un tel changement comporte forcément des risques à anticiper :

  •  Soyez conscients des phases du changement et expliquez les à vos enfants :

« Après l’excitation du départ et de la découverte, nous allons nous retrouver dans un environnement nouveau, qui nécessite du temps pour être apprivoisé. Après quelques mois, nous nous sentirons à nouveau chez nous à l’étranger ! C’est normal, il faut du temps pour s’habituer. Parfois, au début, on regrette son pays et ensuite on sera très heureux de notre nouvelle vie, on n’aura plus envie de partir ! »

 

  •  Anticipez les difficultés que vos enfants vont rencontrer et réfléchissez avec eux aux solutions pour les surmonter :

« A l’école, les cours seront en anglais, je ne vais rien comprendre… L’école a-t-elle des cours spécifiques pour m’aider ? » « Je n’ai pas d’amis et j’ai peur de rester tout seul à la récré… Quelle attitude va t’aider à te faire des amis ? »

 

  •  Surtout gardez en tête des objectifs réalistes

Ne mettez pas la barre trop haut et laissez leur le droit à l’erreur. Si les résultats scolaires sont en baisse après votre arrivée, restez zen, compréhension et encouragements seront vos meilleurs alliés pour aider vos enfants à redresser la barre !

 

Au delà de ces clés d’une bonne préparation, c’est votre propre conviction et enthousiasme dans ce projet d’expatriation qui va porter vos enfants. Soyez confiants et fiers de ce que vous allez leur offrir : un beau cadeau d’ouverture sur le monde, d’audace, de courage pour sortir de leur zone de confort et d’adaptabilité. Autant de nouvelles aptitudes qui leur seront très utiles tout au long de leur vie !

 

 

ClaireAladel1Par Claire Aladel, Coach pour Expat Communication.

Avec son expérience d’expatriée, de mère de trois filles,  et de professionnelle dans des entreprises internationales pendant 15 ans (supply chain, achat…), Claire a ajouté une corde à son arc en devenant coach certifiée ICF. Elle se consacre aujourd’hui à sa passion : le coaching. Elle accompagne les expatriés dans la réussite de leur aventure à l’international au niveau personnel, familial et professionnel. 

 

 

Pour faciliter votre vie en expatriation, Expat Communication, éditeur de femmexpat.com, met à votre disposition une équipe de coachs spécialisés dans l’expatriation pour travailler avec vous par skype, ou en direct dans certaines villes.

Expat Communication propose également des ateliers pour les enfants (7 - 11 ans) ou les ados (12 - 18 ans) :

avant l'expatriation et au retour d'expatriation.

 

Envie d’en savoir plus ? Contactez-nous par email ou par téléphone au : +33 1 42 36 91 91

 

 

 

Femmexpat vous recommande la lecture des articles suivants : 

Partir en expatriation, c’est grandir un peu

La pression des parents des expatriés

Adolescents : une expatriation déstabilisante

 

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 02/11 – Café Retour d’Expat (en présentiel)

    novembre 2 @ 9 h 00 min - 10 h 30 min UTC+1
  2. 04/11- Conférence Online Etudes Post Bac Amérique du Nord

    novembre 4 @ 16 h 00 min - 17 h 00 min UTC+1
  3. Conférence Online : Commencer des études internationales en 2021, avec le Bachelor de ESCP

    novembre 5 @ 14 h 00 min - 15 h 00 min UTC+1
  4. 02/12- Conférence Online Etudes Post Bac France

    décembre 2 @ 16 h 00 min - 17 h 00 min UTC+1

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !