Connexion en tant que membre

La famille Les Adolescents Ma vie en expatriation Vie familiale & sociale

L’adolescence en expatriation ? Soyez le modèle de votre ado !


L-adolescence-en-expatriation-soyez-le-modele-de-votre-ado-UNE femmexpat 559x520Au même titre que l’on ne change pas d’identité et de personnalité en traversant la planète avec quelques heures d’avion et de décalage horaire...vous aurez la grande joie d’aborder l’adolescence de votre enfant en expatriation de la même façon que vous le feriez en France. Mais avec une loupe grossissante !

 

On fait le point avec Caroline Pflimlin, Coach certifiée et facilitatrice qualifiée en Discipline Positive.

 

La question de l'identité

Un des challenges des départs en expatriation en famille c’est la question de l’identité. L’identité du conjoint suiveur qui bon gré, mal gré met temporairement ou définitivement sa carrière entre parenthèse. L’identité de celui qui prend un nouveau poste avec des challenges nouveaux et enthousiasmants. Enfin, l’identité des enfants qui sortent eux aussi de leur zone de confort.

 

Ca y est, c’est officiel, votre famille part s’expatrier ?

Dès lors commence un cycle d’adaptation à votre future vie. Bien qu’adoptant les mêmes phases, ce cycle aura des rythmes différents pour chaque membre de la famille. Et notamment pour votre ado ! Que vous partiez pour la première fois de France ou que vous enchaîniez une expatriation après l’autre, la situation de déracinement sera semblable pour lui. Et la succession des déménagements réguliers ne sera pas forcément synonyme de facilité du fait de sa récurrence. Imaginez-vous une plante qu’on déterre tous les 3, 4 ans pour la planter ailleurs, elle perd un peu de ses feuilles avant de refleurir !

 

Mais que se passe-t-il véritablement à cet âge-là dans son cerveau ? 

Partir en expatriation avec des enfants en bas âge ou avec des ados, sont deux histoires différentes. On le sait et on n’a pas attendu une expatriation pour le savoir :  les hormones de nos ados battent la chamade jusqu’à 25 ans !

Il se peut alors qu’au moment du départ ou les premiers mois sur place, ces adultes en puissance se mettent en « grève » !

Dans tous les cas de parents expatriés que j’ai coachés, les comportements de leurs mini-grévistes sont à la hauteur de leur degré d’inconfort face à cette nouvelle situation :

  • la révolte face à une décision qu’ils n’ont pas choisie;
  • l’anxiété due à leur perte de repères;
  • la tristesse du fait de l’éloignement physique de leurs amis, l’obligation de vivre hors de leur zone de confort sans qu’on leur demande leur avis...

Tout ces émotions peuvent engendrer des comportements dignes de conflits entre manifestants et forces de l’ordre...Les parents, représentant les forces de l’ordre, n’étant pas forcément armés pour faire face à cette lutte de pouvoir !

Bien sûr vous aurez toujours des ados ravis d’échapper à leur routine et commencer une nouvelle aventure ailleurs. Mais globalement, ils ont tous le sentiment que leur vie est ruinée à jamais ! Si en plus vous avez à gérer une séparation amoureuse, le roman de Shakespeare avec son Roméo et sa Juliette n’en sera qu’une très, très, pâle tragédie !

 

Le cycle de transition qui peut durer jusqu’à un an est loin d’être facile

Votre ado est vulnérable et même si vous avez envie de le jeter par la fenêtre, c’est justement à ce moment là qu’il a le plus besoin de vous. Il cherche des preuves d’amour quand il le mérite le moins !

Ses comportements difficiles représentent la partie visible de l’iceberg. La partie invisible est de fait bien plus importante. Les émotions, les pensées et les sentiments liés au déménagement sont à savoir déceler pour pouvoir agir sur les buts cachés des « mauvaises conduites » et leurs conséquences.

 

Imaginez ce que notre ado doit vivre lors d’un déménagement !

Du fait de son nouvel environnement, il ne peut pas toujours bénéficier de l’indépendance qu’il avait avant car il doit découvrir « le mode d’emploi » d’une nouvelle ville. Il laisse derrière lui des liens et amitiés fortes à cet âge où l’entourage de ses pairs sont de la plus haute importance. Il se peut aussi qu’il vive un choc culturel remettant en cause ses idées préconçues ! Si lui ou elle était excellait dans un sport dans votre ville d’origine, son statut va changer avant qu’il ne fasse de nouveau ses preuves. Si votre ado doit abandonner ses cours de musique ou autre activité qui contribuait au développement de son identité, il aura une confiance en lui fragilisée avant qu’il ne retrouve un professeur à son goût.

Principalement, le dessous de l’iceberg cachera souvent une perte ou une fragilisation temporaire de sa confiance en lui. En conséquence, en période d’adaptation sachez être plus souple sur votre discipline à son égard. Ce n’est pas de la permissivité, c’est une attitude saine qui laisse la place à la bienveillance et moins à la fermeté pour la période de transition.

Votre enfant a besoin de se savoir aimé inconditionnellement, surtout dans des moments difficiles. Au cours des ateliers parentaux, l’apprentissage de techniques d’écoute active ou d’encouragement sont des outils bien à propos en expatriation.

 

Et vous, comment vivez vous votre expatriation ?

Avez-vous encore un pied en France ? Etes vous heureux(se) d’être dans votre pays d’accueil ? Votre attitude face au changement, votre discours positif et encouragement sera d’une grande aide pour votre ado. Mère Térésa nous disait : « Ne t’inquiète pas si tes enfants ne t’écoutent pas ...Ils t’observent tous les jours ». Soyez son modèle !

 

 

Caroline Pflimlin - Coach parental - Consultante certifiée en discipline positive (Association de Discipline Positive de France, 2018 ).

Caroline-Pflimlin-portrait

 

Forte de son expertise et de son expérience de 22 ans à l’étranger (Suisse, Zambie, Chine, Allemagne et Singapour), Caroline anime des ateliers de coaching parental, en présentiel ou en ligne qui allient fermeté et bienveillance pour satisfaire les besoins de l’enfant ET du parent en expatriation.

Pour en savoir plus sur Caroline, consultez son site : www.desoutilspourlaviedeparent.fr

- La rejoindre sur Facebook : Des outils pour la Vie de Parent
- La suivre sur LinkedIn : Des outils pour la vie de Parent

 

FemmExpat vous recommande également :

Le retour de l'ado en France

Lettre ouverte d'une ado : quand le retour en France est une transition compliquée à gérer

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !