Connexion en tant que membre

Etats-Unis Ma destination Témoignages

Vivre son rêve Américain – en ouvrant son entreprise ?


20141118_052607-001Alexandra et sa famille ont quitté la France en Juillet 2014 pour vivre à Santa Barbara, en Californie. Pour pouvoir résider sur le sol américain, ils ont opté pour un Visa E-2, dit « investisseur », en ouvrant leur cabinet de conseil, qui aide d’autres à faire exactement comme eux.

« La décision de quitter la France pour vivre aux Etats-Unis n’était pas un choix pris à la légère. Non seulement il fallait bouger de 9.000 km, assurer la continuité de la scolarité des trois plus jeunes de nos cinq enfants, mais aussi retrouver un projet professionnel.  J’avais ma propre entreprise dans le Sud de la France et une bonne expérience entrepreneuriale, financière et analytique, mais est-ce que ç’allait suffire pour conquérir l’Amérique ?

Les visas pour pouvoir vivre aux Etats-Unis ne laissent pas beaucoup de choix et nous nous sommes rapidement rendus compte que seulement le « Visa E-2 Investisseur » allait être un moyen pour rester pendant plusieurs années en Californie. Ce visa permet à tous ceux qui souhaitent créer ou racheter une entreprise d’obtenir le fameux sésame.

Le parcours du combattant commençait par la recherche d’un avocat d’immigration.  Suivait la recherche d’un comptable, d’un business lawyer, d’un broker pour le local commercial, d’un broker pour la recherche d’un business à racheter, d’un autre broker encore pour trouver où nous loger, d’un conseiller pour écrire le business plan, d’un architecte pour le projet d’aménagement du business, d’un déménageur, d’un spécialiste pour le déménagement du vin…  Chaque étape n’était pas en soit compliquée, mais la coordination de tous ces acteurs prenait beaucoup de temps et d’énergie que j’aurais préféré mettre à profit de ma famille et du projet professionnel.

logo_santa_barbaraEt justement, ce projet professionnel se cristallisait de plus en plus.  La première idée était de faire une boutique d’objets décoratifs, mais pour un tas de raison nous l’avons mis de côté. Chaque pas dans cette direction était semé d’embuches, on aurait pu croire que ce n’était pas « meant to be ».  Les Anglophones disent « it’s a blessing in disguise » (c’est un mal pour un bien), et effectivement notre plan B allait ensuite être le bon.  Mon passé d’analyste financière et de chef d’entreprise allaient être la base d’un Cabinet de Conseil pour investisseurs aux Etats-Unis.  Au départ nous voulions nous limiter à un produit bien spécifique, mais très rapidement nous avons compris que le besoin était ailleurs (et que nous connaissions déjà très bien la problématique de nos futurs clients) : il manquait sur le marché un COACH en visa d’investissement.  Quelqu’un qui allait pouvoir préparer le dossier pour l’Ambassade, mais aussi être efficace pour trouver le bon projet professionnel, créer la société ou analyser celle qui se présentait à l’achat, écrire le business plan, gérer tous les différents intermédiaires et partager son carnet d’adresse.

Nous sommes arrivés en Juillet 2014 à Santa Barbara et après avoir bien géré la rentrée en Septembre pour les enfants, nous avons mis en place tous les éléments qu’il fallait pour être opérationnels :

  • La licence de Consultant d’Immigration auprès de l’Etat de Californie qui nous permet d’opérer dans tous les 50 différents Etats
  • Le site web que nous avons donné à faire à deux autres expatriés français en Californie, car ils font un excellent travail et qu’il faut s’entre-aider autant que possible
  • Une dizaine de vidéos qui expliquent à nos clients d’une manière ludique et précise comment préparer son dossier pour l’Ambassade
  • La méthodologie et le planning de nos webinars en français, où nous invitons tous ceux qui sont intéressés à nous rejoindre (typiquement le Samedi à 17h en Europe) sur internet pour présenter des thèmes d’immigrations bien concrets (le prochain, Samedi 28 mars, est sur « la création ou le rachat d’entreprise aux USA »). La liste de tous les webinars est disponible ici.

20 Things I wish I would have knowA ce jour, nous avons déjà 15 clients qui ont obtenus leurs visas et nous travaillons actuellement avec vingt autres clients pour préparer leurs dossiers et démarrer ou reprendre leurs business.  Une autre centaine participe activement à nos webinars, au point qu’on a dû prendre un abonnement « XXL » pour pouvoir accommoder tout le monde.

C’est un magnifique travail et toute cette énergie qui est omniprésent aux Etats-Unis nous aide beaucoup à bien structurer et mettre en place l’installation de ces entrepreneurs qui viennent rechercher un nouvel élan dans leurs carrières aux USA.

J’ai d’ailleurs préparé un infographique (en anglais) avec les 20 choses que j’aurais aimé savoir avant d’immigrer aux Etats-Unis sous Visa E-2, et vous pouvez le télécharger gratuitement ici.  Enjoy ! »

Par Alexandra.

 --

Vous pouvez :

  • Vous renseigner sur le cabinet de conseil d’Alexandra sur son site www.L-and-F.us
  • Suivre son entreprise sur Facebook : www.facebook.com/landfmontecito
  • Suivre le blog personnel d’Alexandra qui décrit son installation avec sa famille à Santa Barbara : www.new2santabarbara.blogspot.com

Femmexpat vous conseille de lire :

Blandine : d'une enfance expat aux USA à la vie étudiante à Lisbonne

Marianne, créatrice de Simply Gourmand, épicerie en ligne de produits français à New York

Jessica - Du marketing du luxe à jeune fille au pair à… entrepreneuse au Texas !

Houston Expat Pro, nouveau réseau des conjoints expatriés entrepreneurs

Houston Expat Pro, Histoire d’une génération qui s’émancipe


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !