Connexion en tant que membre

Arménie Asie pacifique

EREVAN : témoignage de vie dans la capitale d’Arménie


Erevan

la vie à Erevan - témoignage

Depuis combien de temps habitez-vous dans ce pays ? Pour combien de temps ? Est-ce la première fois que vous vivez à l’étranger ? 
J’habite en Arménie depuis près d’un an et ce, pour une période indéterminée puisque je viens de rencontrer un Arménien et ai donc décidé d’y rester ! Il s’agit de ma première expérience à l’étranger.

Qu’est-ce qui vous fait vous sentir bien dans le pays ? 
La simplicité de la vie et les valeurs de ses habitants

 

 

Qu’est-ce que vous y trouvez que vous ne trouviez pas en France ? 

L’Homme ! La qualité et l’importance des rapports humains.

Côté alimentation, qu’est-ce que vous adorez ? A l’inverse, y-a-t-il quelque chose qui vous manque et que vous ne trouvez pas ? 

J’adore le "lavach" (pain traditionnel) et le "matzoun" (fromage blanc/ crème), ainsi que certains plats géorgiens qu’il est courant de consommer en Arménie.
-Je reste bien évidemment nostalgique du fromage français, d’une baguette sortie du four, le tout arrosé d’un Bordeaux !

La vie est-elle chère ? La conduite ?

La vie est dérisoirement peu chère, en comparaison avec la France, mais les salaires sont bien évidemment indexés sur le coût de la vie...
Aucune idée s’agissant de la conduite, j’emprunte les transports publics !

Qu’est-ce qui vous surprend le + dans les mentalités, les habitudes culturelles du pays ? 

L’Arménie est un pays chrétien extrêmement conservateur où la culture, la religion et les traditions ont une place particulièrement importante. Il s’agit d’une société d’hommes : être une femme étrangère en Arménie impose donc d’intégrer certaines règles de conduite, même si les mentalités évoluent et se libéralisent, notamment à Erevan, la capitale, centre névralgique du pays.

L’intégration est-elle facile ? Y-a-t-il un communautarisme fort ou au contraire est-il facile de s’intégrer et de rencontrer toutes sortes de nationalités ? 
L’intégration y est très facile, mon cercle d’amis se compose autant d’Arméniens que d’autres expatriés, je côtoie les autres Français extrêmement rarement ! S’agissant des Arméniens, il convient néanmoins de préciser qu’il s’agit d’Arméniens libéraux, parlant anglais, voyageant et évoluant dans un milieu professionnel leur permettant d’entretenir des relations avec l’étranger.

Connaissez-vous la langue du pays ? Avez-vous pris des cours ?
L’Arménie étant une ex-république soviétique, le russe y est pratiqué au même titre que l’arménien. J’ai donc pris des cours de russe dans le cadre de mon SVE, qui me permettent de me débrouiller pour la vie quotidienne. Mais j’ai décidé de me mettre également toute seule à l’arménien depuis un mois !

Est-il facile de partir en week-end ? Y a-t-il beaucoup de choses à visiter aux alentours ? 
Il est extrêmement facile de partir en week-end, le moyen de transport le plus simple étant le taxi ou le bus. L’Arménie est un pays au patrimoine extrêmement riche et les monuments religieux sont omniprésents sur le territoire.

Avez-vous prévu de revenir vivre en France un jour ? Qu'est-ce qui ne vous donne PAS envie de revenir habiter en France ? 
Aucun projet de revenir en France pour l’instant, très envie de continuer à voyager et à découvrir d’autres pays et d’autres cultures. Impossibilité totale de revenir à ma vie parisienne étriquée !

Face à quelle mentalité/habitude/défaut français êtes-vous + clément, avec le recul d’habiter a l’étranger ? 
Aucune idée !

Comment est le climat ?
Le climat est continental : hiver très rigoureux et été extrêmement chaud.

Avez-vous des « habitudes » ? (Pris des habitudes locales ? Ou au contraire gardé des habitudes françaises ?) 
La consommation d’alcool, notamment de vodka, à toute heure du jour et de la nuit étant une « habitude locale », je ne m’en étonne plus ! En revanche, je conserve (ou du moins j’essaie !) l’habitude française de trois repas quotidiens équilibrés (diététiquement parlant) et à heure fixe, les Arméniens étant beaucoup plus flexibles sur ce plan !

Ce qu’on aime/déteste/ les recommandations. 

Je déteste le manque de curiosité de certains expatriés, peu désireux de côtoyer la population locale et de découvrir sa culture, ayant simplement choisi l’Arménie par opportunisme professionnel.
Mes recommandations : arriver avec un regard neuf et dépourvu de tout préjugé, chercher à comprendre, respecter et apprendre.

 

Femmexpat vous conseille de lire :

ARMÉNIE : à connaître avant de partir

Partir vivre 9 mois à Erevan en Arménie


Commentaire

Poster un commentaire

  • Bonjour,
    Je suis dans la même situation que vous lors de votre départ, j’aimerai pouvoir échanger avec vous sur bon nombres de questions que je me pose. Lorsque je suis arrivée à Erevan, dans les minutes qui ont suivies, c’était comme une évidence que je devais vivre là et au fil des jours tout s’est confirmé. Je vous remercie par avance (shat apres). Bien cordialement.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne