Connexion en tant que membre

Ma destination Philippines

Vivre à Manille – Philippines


Vivre à Manille - PhilippinesLorsqu’on arrive à Manille, la première impression peut être déstabilisante. En effet, de grandes tours se pressent en rang d’oignons et jouent à qui touchera le ciel en premier. Alors que, sur les trottoirs, des gargotes de fritures se succèdent. Et des tuk tuk et des jeepneys essaient de se voler la vedette sur les boulevards animés. Vous voyez  un peu d’Amérique, vous sentez l’Asie, vous croisez des sourires, des « hello Ma’am » enjoués, des enfants quémandant des pesos, des femmes en tailleur, des jeunes en claquettes, des touristes en short, des vieux croquant un épi de maïs, des écoliers en uniforme… Vous sentez immédiatement la densité d’une des villes les plus peuplées au monde. Et, dans cette jungle urbaine, la moiteur ne vous quitte pas.

Manille, c’est en fait Metro Manila, une mégapole de 20 millions d’habitants environ. Elle regroupe 17 villes telles que Manila, Quezon City, Makati, Mandaluyong, Taguig, etc. La plupart des expatriés habitent à Makati, qualifiée de « ville des affaires » mais ne se limitant pas à cette fonction. En effet, Makati offre différents visages. Des colosses de béton et des toits de tôle ondulée, des « rues climatisées » et des ruelles surpeuplées, des restos chics et des bouisbouis ambulants.

Metro Manila s’étend de tout son long, à l’horizontale comme à la verticale et repousse toujours ses limites plus haut, plus loin… Du coup, relier deux points, deux quartiers, devient assez décourageant car les embouteillages sont énormes et les transports en commun peu développés. Il s’avère par conséquent plus commode de rester dans les environs de son lieu d’habitation. Et de marcher ou de prendre un taxi pour de petites distances.

Ce qui me plait le plus… les Philippins !

Attention je vais légèrement généraliser. Mais bon, c’est un fait, c’est un peuple incroyable, d’une extrême bienveillance, soucieux du bien-être de l’autre, calme, discipliné, toujours prêt à rire ou blaguer. Je me sens libre et en sécurité ici en tant que femme et personne. J’aime aussi l’idée de pouvoir prendre un avion intérieur et me retrouver sur une plage de sable blanc, ou dans les eaux azures à épier les poissons tropicaux et tortues, à Siquijor, Palawan ou Siargao.

Ce qui me dérange le plus, ce sont… les mauvais côtés de Manille. 

Comme le bruit permanent, la pollution de l’air et des eaux (il faut y voir la rivière…), le manque de transports en commun et d’infrastructures de qualité et accessibles à tous, le manque d’harmonie et de jolies choses… C’est aussi vivre dans un pays à la politique autoritaire dont on ne connaît pour l’heure pas les limites.

Logement

Manille étant une ville capricieuse, il faudra attentivement prendre en compte :

  1. les distances par rapport à son lieu de travail pour éviter des heures de transport matin et soir
  2. le budget, car Manille est une des capitales les plus chères d’Asie en termes de logements
  3. la situation familiale
    Vivre à Manille - Philippines
    © Solenn Lesage
  4. les goûts

En général, les expats travaillant à Makati prennent un logement à Makati, dans les quartiers de Rockwell, Salcedo ou Legazpi Village. On y trouve facilement des appartements tout équipés dans des condominiums aux multiples services (piscine, fitness, etc). Poblacion est aussi un quartier nouvellement convoité par les Français pour son côté bobo.

Beaucoup de familles de Français avec enfants font le choix d’Alabang, à Paranaque, située près du Lycée français de Manille et donnant accès à des maisons à des prix plus abordables.

BGC (Bonifacio Global City) à Taguig reste un bon compromis, alliant calme, verdure et confort. Mais là encore, mieux vaut réfléchir aux conséquences sur vos trajets.

Transports / circulation / conduite

C’est un vaste sujet… Comme je l’ai précédemment dit, Manille souffre au niveau de la circulation et des transports. A titre indicatif, 1 km = 1 heure à certaines heures dans certains quartiers Mais si vous souhaitez conduire, c’est possible ! Avec un permis de résident, vous faites traduire votre permis de conduire, puis demandez l’autorisation de conduire aux Philippines. Les routes du pays s’offrent alors à vous. Le code de la route s’apparente à celui des US. Et les Philippins roulent « assez » prudemment (attention, tout est relatif ! Sachez quand-même que je viens de passer sept ans au Maroc…).

Magasins / supermarchés,  adaptation à l’alimentation locale

Vous êtes dans le pays du mall (centre commercial) ! Alors vous trouverez sans mal tout ce que vous cherchez et ne cherchez pas. C’est à se demander quelle enseigne n’a pas planté son drapeau à Manille (je le sais : Ikéa). Les supermarchés sont donc nombreux. Vous y trouverez un grand nombre de produits importés dans les supermarchés Rustan’s, d’Espagne en majorité, des US et du reste de l’Europe (de marque Casino principalement coté français) ; ainsi que des produits issus du marché local (viandes de poulet, bœuf, porc et beaucoup de poissons).

Pour les fruits et légumes, il est préférable d’aller sur les marchés. Et de s’armer de son encyclopédie pour y découvrir les multiples espèces qui vous sont inconnues. Heureusement vous trouverez toujours les incontournables pommes de terre, carottes, aubergines, tomates, brocolis, salades, mangues, ananas, bananes, courges et poivrons qui vous sont familiers.

Autour des enfants

En apparence Manille n’est pas une ville de rêve pour les enfants. Mais à bien y regarder, de nombreuses aires leur sont consacrées dans les malls. Et surtout, les Philippins adorent les enfants ! Pour les expatriés français, le Lycée français de Manille est idéal. Spacieux, verdoyant, dynamique sur le plan pédagogique, corps enseignant de qualité… Plus d’informations sur lfmanille.ph.

Loisirs, sport/ activités du week-end

Manille offre quelques musées très sympathiques à visiter (Pinto Art Museum à Antipolo, Mind Museum à BGC, National Museum à Manille). Et l’Alliance française vous offre un programme culturel riche et réjouissant (expos, concerts, cinéma).

Des piscines et salles de fitness sont souvent mises à disposition des résidents dans les condominiums. Donc pas besoin de courir à travers la ville de ce côté-là.

Si vous souhaitez passer vos weekends comme les locaux, allez au mall ! Pour prendre l’air (climatisé), lécher les vitrines, manger une glace, faire du patin à glace, voir un film au cinéma… Incontournable ! 

Vivre à Manille - Philippines
© Solenn Lesage

Et quand on a la chance de pouvoir se le permettre, alors le meilleur moyen de vivre Manille est encore de s’en échapper une à deux fois par mois. En sautant dans le premier avion venu pour la première île inconnue…

Réseaux pour rencontrer des Français ou des expatriés

Tournez-vous à votre arrivée vers :

Solenn Lesage
© Solenn Lesage

Pour en savoir plus sur Manille et surtout, ma perception de Manille, je vous invite à vous balader sur mon blog Manille mon œil.

J’ai toujours aimé écrire. Et l’écriture reste un moyen merveilleux pour me faire plaisir, partager ma passion pour l’observation de la vie locale et mon amour des mots, rencontrer derrière l’écran de nouvelles personnes, ouvrir de nouvelles portes vers l’inconnu…


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 02/11 – Café Retour d’Expat (en présentiel)

    novembre 2 @ 9 h 00 min - 10 h 30 min UTC+1
  2. 04/11- Conférence Online Etudes Post Bac Amérique du Nord

    novembre 4 @ 16 h 00 min - 17 h 00 min UTC+1
  3. Conférence Online : Commencer des études internationales en 2021, avec le Bachelor de ESCP

    novembre 5 @ 14 h 00 min - 15 h 00 min UTC+1
  4. 02/12- Conférence Online Etudes Post Bac France

    décembre 2 @ 16 h 00 min - 17 h 00 min UTC+1

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !