Connexion en tant que membre

Grande-Bretagne Londres Témoignages

Parcours d’expat : Sophie, French tutor à Londres


sophie_lachenal1Expatriée en famille à Londres depuis 2010, Sophie s'est formée à distance au FLE, puis sur place à la formation pour adultes. Dotée de nouveaux atouts et grâce à des rencontres fructueuses, elle a créé sa propre structure et s'est lancée comme entrepreneur. Elle raconte son aventure.

Sophie, pouvez-vous vous présenter?

Je suis mariée et mère de deux garçons. Etienne et Louis, 9 et 10 ans sont scolarisés dans une école anglaise à Knightsbridge, le quartier que nous habitons depuis 2010. Mon mari est ingénieur dans l’énergie nucléaire chez EDF.

Quelle est votre formation ?

J’ai adapté mes compétences d’enseignante d’histoire géographie à mon nouvel environnement.  A Londres, J’ai donc préparé le DU de FLE à distance avec le CNED et l’Université Stendhal Grenoble 3. J’ai été reçue avec une mention Bien. Le FLE me donne d'ailleurs la possibilité de pouvoir travailler dans le monde entier.

J’ai également suivi un cours à Londres pour enseigner les langues aux adultes, Il s’agit du PTLLS. Je me suis liée d’amitié avec ma « tutor » avec qui je développe actuellement un projet lié à nos compétences conjointes.

Racontez-nous la création de London French Tutor limited :

Animée d’une solide volonté de créer mon « business », j’ai rapidement rejoint les Mums entrepreneures, les « Apéro blog », les « Apéro Entrepreneurs » ainsi que Londres Accueil.

C’est ainsi que j’ai sympathisé avec Géraldine, mère de deux garçons, fondatrice de GAAM International, une société immobilière. Géraldine m’a incité à créer ma « Limited ». J’ai créé London French Tutor sur le site web de « Company House » en une heure. Pour moi LFT est une histoire de femmes : Anna m’a apportée son aide pour la création du site web,  Agnès m’aide dans l'enseignement, Odile avec les œuvres caritatives, Valérie et Katie ont fait les photos de mon site, enfin Barbara pour ses conseils et sa présence.

Je reçois un stagiaire début Juin: Sébastien. Il termine son BTS commerce international au cours Diderot.

 Quelles étaient vos motivations pour créér  LFT ?

Donner un exemple à mes enfants, leur laisser une société, créer un projet et le mener à bien et enfin concilier ma vie de famille avec mon travail.

 Quelles prestations proposez-vous? 

-       l’enseignement du Français langue étrangère aux adultes

-       la formation des professeurs de langue ( approche communicative )

-       l’organisation d’événements français et de « languages évents » dans toutes les langues.

-       Le développement d’un « charity » avec le Népal pour former les professeurs de langues à l’approche communicative.

J’ai choisi d’aider une  association locale népalaise qui souhaite améliorer la condition des femmes au Népal dont voici le site web : http://www.bhagawatiwomenproject.org.

Ce choix est né suite à la rencontre avec Odile, qui forme bénévolement les professeurs de langue au Népal depuis plusieurs années. Odile est coordinatrice de français à Londres. Nous envisageons de passer 10 jours au Népal d’ici le mois d’avril pour former les professeurs d’anglais. J’envisage également l’organisation d’événements et de dîners caritatifs pour lever des fonds. (Je bénéficie des conseils d'une amie déléguée à la Croix Rouge)

 Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées ? 

Le temps : mes journées sont courtes puisque je vais chercher mes enfants à l’école à 4 heures. Je me sens submergée par des “tonnes" de choses à faire comme le choix du logo, la préparation des événements, les réunions hebdomadaires…Sébastien sera d'une grande assistance dans ces domaines.

Les contacts, il m’a fallu assister à plusieurs expositions, show, évènements pour trouver les bons contacts. L'exposition « Business and start-up show 2014 » m’a permis de trouver un concepteur de logos et de sites web, des contacts pour le business Cloud.

La rédaction du business plan et du business modèle. Il n’est pas facile de définir une stratégie. J’envisage de faire appel à un « business mentor » pour me conseiller sur le développent de LFT en Europe, et dans le monde.

 Comment communiquez-vous ?

«Le bouche à oreille»  fonctionne bien. Je dépose mes cartes de visite dans des écoles et universités, notamment Impérial College. Je communique également par le biais de Linkedin, notamment pour mes événements. uk.linkedin.com/in/sophielachenal/ )

Sébastien, mon stagiaire, m’aidera dans la prospection de clientèle. Il travaillera sur le plan de communication.

 Quels sont vos projets ?

Le premier : promouvoir la Francophonie, me rapprocher de l’Europe et développer des partenariats.  (A ce sujet, L’institut Moulin, à Montpellier, m’a contacté pour signer un partenariat avec eux).

Le second : Développer le cercle de langue avec Agnès, mon amie et « tutor ».

Qu'est ce que l'expatriation vous a apporté ?

Une ouverture d’esprit. Le contact quotidien avec une population cosmopolite s’avère être d'un enrichissement culturel fabuleux.

J’ai aussi appris, très progressivement, à communiquer avec les Anglais. La lecture du livre » Watching the English » de Kate Fox….m’a beaucoup éclairée à ce sujet.

L’expatriation m’a aussi donné l’impression d’un retour aux sources. Je suis née et j’ai grandi dans une île tropicale, l’île de la Réunion. Le jour de mon arrivée à Londres, j’ai immédiatement eu la sensation d’être sur une île.

 Que souhaiteriez-vous ajouter ? 

J’adore Londres et je m’y sens chez moi. J’aimerais m’y installer définitivement, ou bien y garder un pied à terre, et revenir très régulièrement avec mes fils pour les activités de LFT.

profil linkedin de Sophie

Sophie, à Londres

Femmexpat vous conseille de lire :

Judith auteur/illustrateur de livres bilingues pour enfants à Londres

EMPLOI A LONDRES : LA "SPOUSE MISSION" de la CCFB

Mon parcours pour trouver un job à Londres

Caroline, fondatrice de Voilà Communications à Londres


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !