Connexion en tant que membre

Afrique Afrique du Sud Ma destination Ma vie en expatriation Vie d'expat Voyages

Occuper et distraire des enfants en bas-âge à Cape Town


CapetownvuedelaroueIl y a le paradis, dont personne ne connaît l’adresse exacte. Et il y a la porte d’à côté : Cape Town. Nettement plus accessible. La ville est magnifique, la qualité de vie y est douce et agréable, l’intérêt culturel et touristique du lieu n’est plus à démontrer. Et comme si tout cela ne suffisait pas, Cape Town est une ville particulièrement adaptée aux enfants et aux familles. Si vous projetez d’y aller ou si vous y vivez avec de jeunes enfants, voici quelques idées d’activités et découvertes qui raviront les petits…  Mais aussi les grands qui les accompagnent ! (Y’a pas de raison.)

Une journée au WATERFRONT 

BaladeVoilierLes croisières dans la baie : en général, prendre le bateau, pour les enfants, c’est le rêve ! Surtout quand ils sont assurés de croiser quelques otaries et même parfois des dauphins ou des baleines ! De nombreuses sociétés proposent leurs services directement dans le port. Vieux galion de pirates, voilier, bateaux à moteur… Tout est possible et vous permet à vous, adulte, de profiter d’une des plus belles vues panoramiques sur la ville de Cape Town. Les premières croisières commencent à 10h00 du matin. Elles durent toutes environ une heure ou une heure trente. Attention prévoir coupe-vents solides, chapeaux et crème solaire !

Pour le déjeuner, faites simple : plutôt que de vous prendre la tête à essayer de les faire tenir sagement sur leur chaises dans les restaurants chics du port, emmenez-les au Food Court, devant le Nobel Square, cette petite placette avec les statues de Nelson Mandela et Desmond Tutu. C’est l’occasion de leur parler de Madiba.

L’endroit est une sorte de hangar bobo où l’on trouve plein de stands gastronomiques, des salades en passant par les quiches, les sandwichs, les crêpes, les gaufres, les hamburgers, les plateaux de cuisine indienne des rues, les jus de fruits frais, les chocolats fins… Et les tables en bois ou les coussins arabes qui vont bien, où poser leurs popotins agités sans risquer la catastrophe. Ils ont même une petite aire de jeu à l’étage.

Bref, exactement ce qu’il faut pour plaire à tous les goûts et sustenter la famille entière à petits prix.

Aquarium1Le Two Oceans Aquarium : ouvert tous les jours de 09h30 à 18h00, des milliers d’espèces de l’Afrique Australe sont représentées dans cet immense et merveilleux palais marin : requins, tortues, poissons, algues, crustacés, manchots… L’espace est vraiment très bien pensé pour les enfants avec des ateliers pédagogiques et des zones d’apprentissage spécialement conçues pour eux.

De vôtre coté, vous en prendrez pour votre grade en terme de choc écologique : échelle SASSI (South African Sustainable Seafood Initiative) des espèces en surpêche, rôle des humains dans l’appauvrissement des océans… Tout cela vous remettra les idées bien en place. Ah oui, au fait : Les langoustes, on arrête, hein. Bah oui.

MaquillageSi vos monstres ont été bien sages : faites-les donc maquiller ! Devant le grand amphithéâtre, à partir de midi, s’installent quatre ou cinq maquilleurs et maquilleuses de grand talent qui pour vingt rand et dix minutes de patience, vous transforment le plus calme des p’tits garçons en Spiderman à carreaux et toutes les petites nénettes en princesses des Mille et Une Nuits. Evidement, rien ne vous interdit d’inverser. Mais bon.

Pour finir cette belle journée, quoi de mieux qu’un tour dans la Grande Roue qui offre une vue magnifique sur la ville et la Montagne de la Table (pour vous). Cela amuse les petiots, ils s’en donnent à cœur joie dans les œufs qui montent et qui descendent « en leur faisant des guilis dans l’ventre ». Et avec un peu de chance, vous verrez probablement l’un des plus beaux couchés de soleil du monde. En plus, vous ferez un bon geste : une partie du prix du billet est reversé à l’association #ForeverWildRhino.

HoutBayportUne journée à HOUT BAY

Hout Bay, c’est un petit village de pêcheurs à une quinzaine de kilomètres au sud du centre de Cape Town. Et c’est le paradis des petits !

Il s’agit naturellement de commencer par World of Birds and Monkeys, le plus grand et beau Parc ornithologique d’Afrique. (Rien que ça.) La visite, pour les passionnés, peut facilement durer quatre ou cinq heures. Mais une heure ou deux sont largement suffisantes pour les tous petits. A vous de voir selon l’âge de vos moutards. Ils découvriront émerveillé plus de cent volières dans lesquelles évoluent près de quatre-cent espèces d’oiseaux et de singes. De quoi faire naitre des vocations précoces. Et vous faire changer d’avis sur les zoo.birds2

Après cela, pour le déjeuner, il est facile d’aller grignoter un morceau dans une des charmantes gargotes du port : calamars frits, fish&chips, poisson grillé. Tout-plein de phosphore pour renforcer leurs petits neurones en devenir… Et récupérer les vôtres, qui commencent justement à se faire la malle depuis leur naissance.

Vous pouvez ensuite enchaîner sur la visite de Duiker Island, ce minuscule ilot, dans la baie du port, où s’agglutine des centaines d’otaries à fourrure du Cap. C’est l’occasion d’une belle balade à bateau (comptez une heure aller-retour) et d’apprendre à connaître cette espèce magnifique. Les tickets sont en vente à plusieurs emplacements différents dans le port.

otariesA priori, là, il doit bien être sur les coups de 17h00 : pile poil l’heure à laquelle ouvre le Bay Harbour ! Attention, UNIQUEMENT le vendredi – sinon c’est le weekend de 09h00 à 16h00 - c’est un marché local couvert follement sympathique. On y trouve plein de choses insupportables : des bijoux, de la décoration, des jouets, mais surtout des stands gastronomiques simples et authentiquement délicieux ! Là encore, tout le monde y trouve son compte : salades, viande grillée, tartines, sandwichs, bonbons, gâteaux et tartes qui vous font finir la soirée en beauté.

Et pas de soucis pour le dodo du soir : ça ferme à 21h. Allez, maman, au lit.

  Capepointparc2Une journée dans le SUD DE LA PENINSULE

S’il fait beau, un samedi ou un dimanche, faites-vous du bien : allez vous balader dans la nature.

 Et faites les choses correctement : allez donc voir Cape Point, la pointe du Cap. D’abord parce que c’est mythique et ensuite parce que c’est l’occasion d’un mini safari dans le parc naturel protégé, où vos p’tits nains pourront découvrir la différence entre les autruches males et femelles, par exemple.

KalkBayAllez ensuite déjeuner dans une des villes de la côte comme Simon’s Town ou Kalk Bay, où vous pouvez d’ailleurs en profiter pour acheter du poisson tout frais sorti de l’océan, histoire de nourrir sainement la marmaille pendant la semaine suivante. Ou comment faire d’une pierre deux coups. Vous être Super Maman, assumez-le. (Prévoyez la glacière.)

Allez ensuite finir l’après midi, quand le soleil tape moins fort, à Boulders Beach, la fameuse réserve de pingouins du Cap. Vous pourrez les observer depuis des plateformes prévues à cet effet, ou pousser jusqu’à la petite plage de sable blanc, juste à côté, où vos adorations peuvent même se baigner avec eux - attention, juste, ça pince - dans cette crique parfaitement protégée et dont l’eau est bien moins froide qu’ailleurs.BouldersBeach

Loco Une journée sur les traces DU PLUS VIEUX TRAIN A VAPEUR D’AFRIQUE DU SUD encore en activité

C’est simple. Il faut juste s’y prendre en amont. Au moins deux mois à l’avance. Aller sur leur site. Et réserver.

Tous les dimanche à 10h30 du matin, la vieille locomotive sud’af’ des années 50’s trouve encore la force, grâce à des dizaines de bénévoles passionnés qui l’entretiennent avec amour, de démarrer depuis la minuscule et secrète station de Train Lodge, derrière la gare de Cape Town.

Ambiance Harry Potter et quai neuf trois quart assuré pour vos petits : Tchoutchouuuuu ! C’est parti pour 2 heures et demies d’un voyage dans le temps et la péninsule du Cap, au rythme des pistons et des volutes de fumée : les enfants sont fascinés par le train, jouent avec leurs lunettes de protection, regardent les gens leurs faire coucou depuis dehors…Train

Et vous… Vous, vous reposez sur les banquettes moelleuses, cheveux au vent, en regardant les splendides paysages.

A l’arrivée à Simon’s Town, quartier libre durant trois heures durant lesquelles vous pouvez aller déjeuner au port et visiter le centre ville, avant de repartir pour deux bonnes heures de balade encore plus magiques : en général vos poussins des îles sont HS. Ils s’effondrent donc rapidement pour une bonne sieste, bercés par les bruits de roulement.

Et vous… Et vous, c’est le paradis.

 Lion
Une journée de SAFARI

Naturellement, aller ou vivre en Afrique du Sud sans voir de lions, de girafes ou de zèbres, ce serait comme aller à Paris sans regarder la Tour Effel ou New-York sans manger de cheese-cake. Une aberration.

Les grands et beaux safaris dans parcs naturels ne se trouvent pas dans la région de Cape Town, mais autant vous le dire tout de suite : les bambins en dessous de 8 ans sont en général persona non grata dans ces endroits, car l’odeur et les couinements des petits enfants ont le don d’attirer les bêtes sauvages qui les mettraient bien sur leur menu. Pour la protection de tous, ils sont donc souvent refusés.

De toutes les manières, réussir à garder des enfants en bas-âge concentrés durant huit heures, à tenter de dénicher une queue de léopard qui pendrait d’un arbre… vous avouerez que c’est compliqué. Donc pas de regret.

En revanche, il existe une solution, intéressante pour vous si vous êtes une débutante du safari et géniale pour les marmots : les safari-tours dans les réserves. Vous êtes sûrs de voir tous les types d’animaux que vous êtes venus observer. Cela dure environ trois heures, juste ce qu’il faut.

Aquila1Vous pouvez tenter la réserve d’Aquila qui héberge les Big Five, à cent cinquante petits kilomètres de Cape Town. La route se fait sans souci en une heure et demie. En partant tôt, vous pouvez donc faire l’aller-retour dans la journée, le tour commençant à 09h00 heures du matin. Mais vous pouvez aussi y rester dormir la nuit, l’endroit est magnifique.

Si vous poussez plus loin (trois heures de route), vous trouverez la réserve d’Inverdoorn, spécialisée dans les félins et spécialement les guépards.

Mais là, du fait des horaires de visite, vous êtes quasiment obligés d’y rester la nuit,

RhinoEncore plus loin – comptez une demie heure de plus, vous avez celle de Sanbona, très engagée dans la protection des rhinocéros.

Si vous n’avez pas envie de faire de la route, il y a la réserve de Villiera à Stellenbosch, plus proche mais sans félins. Et aussi le domaine viticole du Spier, juste à côté, qui dispose d’un sanctuaire d’oiseaux de proie intéressant, d’autant que les enfants peuvent apprendre à les porter.

L’avantage de ces deux derniers est qu’ils sont très proches de Cape Town – une grosse demie heure de route – et qu’àprès cela, rien ne vous empêche de penser deux secondes à vous et d’aller faire une dégustation dans l’un des splendides vignobles du coin.

Je dis ça, je dis rien. (Attention si vous conduisez, hein.)

Pour les jours de GRANDE flemme 

Non mais arrêtez, là, personne vous juge. C’est NORMAL certains jours d’être au bout du rouleau : vous êtes mère. Donc, quand ça arrive, pas de panique, il existe plein d’endroits simples où aérer votre progéniture sans faire trop d’efforts :

 NoordhoekLes faire monter à cheval.

A Hout Bay ou Noordhoek, il y a des dizaines de centres équestres qui proposent des balades à canasson pour les tout petits : The Dunes, Sleepy Hollow… A Noordhoek, pour les enfants de plus de 8 ans, on peut même se promener pendant des heures le long de l’interminable plage de huit kilomètres de sable blanc. Bon bien sûr, après, il s’agit de supporter les hurlements quand il faut les faire descendre. Mais une fois l’hystérie passée, ils en gardent d’excellents souvenirs.

Imoff FarmChevaux

Sorte de petit hameau au charme campagnard et situé à Kommetjie, une heure au sud de Cape Town.Cet emplacement est une ferme depuis l'installation de la Compagnie Hollandaise des Indes Orientales. Aujourd’hui, c’est un petit centre bucolique et très bien pensé pour les familles avec restaurants, cafés, aires de jeux, fermes d'animaux nains, boutiques de petits producteurs locaux, centre d'équitation, de paint-ball...

Pour info, on peut organiser des goûters d'anniversaire dans la petite ferme d’animaux.Qui peuvent en plus se coupler avec des séances de maquillage. Évidemment, il y a beaucoup de monde le week-end et il faut réserver.

Imof1

Piqueniquer dans le parc de Kirstenbosch

Très simple : crème solaire, chapeaux, le cas échéants pulls, une grande nappe, quelques oeufs durs, une salade de pâtes, une quiche éventuellement, des légumes à croquer, quelques fruits, des bonbecs, de l’eau et hop : direction l’un des plus beaux parcs botaniques du monde.

Au pied de la Montagne de la Table, il est immense. C’est l’occasion pour les enfants de se familiariser avec la nature et d’apprendre un nombre de choses incalculables sur les plantes, car tout est étiqueté. En août, tout fleurit, c’est exceptionnel.

Bref, non seulement vous pourrez vous reposer un peu, mais en plus, vous les cultiverez. Qui dit mieux ?

Quelques restaurants « children firendly » :

Bon, là vraiment c’est quand vous êtes au bout de vous-mêmes.

CompanyGardensRest- Le Compagny’s Garden Restaurant, au cœurs des jardins du centre ville. Rustique, entouré d’une ère de jeu géante et naturelle pour les enfants. Réservation impérative.

- Le Old Biscuit Mill, à Woodstock, le samedi matin. Marché bobo-branché.

GrandRest- En été, le Grand Café & Beach Restaurant, avec ses tables sur la plage, pour laisser gambader les petiots.

- Le Colcachio, restaurant italien de Camps Bay où la pate à pizza crue est donnée dès l’arrivée à vos rejetons, ainsi que des moules et des rouleaux. De quoi les occuper en silence pendant des heures. Ils pourront même repartir avec leurs œuvres cuites au four.

Pom-portraitPar Pom.

Expatriée toute mon enfance, j’ai passé dix ans à me morfondre dans la publicité à Paris, avant de reprendre le chemin de l’étranger en 2012, accompagnée cette fois d’un mari et d’une paire d’insupportables jumeaux de trois ans. Maintenant installée à Cape Town, je profite de cette nouvelle expatriation pour faire ce qui me tient le plus à coeur : écrire. Pour retrouver les aventures humoristiques d’une mère de famille expatriée et débordée, c’est  . Pour son portrait sur FemmExpat, c'est par ici.


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !