Connexion en tant que membre

Calgary Canada

Vivre à Calgary au Canada


calgaryJe m’appelle Nadège, j’ai 36 ans et mon mari Fred en a 35 ans. Nous sommes avons 3 enfants. On a quitté la France le 31 janvier 2012 pour le Québec. Nous avons rapidement compris que cette province n’était pas pour nous.

Après 18 mois de déception alors que mon mari ne trouvait pas d’emploi dans son domaine, nous avons décidé de pousser notre immigration jusqu’au bout et nous avons déménagé une nouvelle fois pour nous installer dans l’ouest canadien, à Calgary en Alberta.

 

Calgary nous a tout de suite plu

...sans parler des paysages qui sont à couper le souffle. On s’est immédiatement sentis bien dans cette ville.
Les habitants sont accueillants, souriants  et curieux. Les gens nous abordent dès qu’ils nous entendent parler, que ça soit dans les librairies,  dans la rue, et à chaque fois ils nous demandent d’où nous venons, si nous somme Français de France ou du Québec ! (les Québécois ne sont pas très appréciés, mais chuuut)

Il y a très peu de francophones à Calgary, beaucoup d’immigrants sont asiatiques. Et comme beaucoup d’entre eux ont fait un peu de français pendant leur études, ils essaient systématiquement de nous parler en français. Je trouve ça marrant.

 

Calgary est dans l’ouest canadien

La ville est située à 80 km des Rocheuses  et à moins de 300km du parc national des lacs-Watertons (Glacier National Park du coté USA) classés par l’UNESCO. Cette une ville jeune qui a grandi d’un coup après le boum pétrolier et les buildings y ont poussé comme des champignons. Il y a d’ailleurs un gros problème de logement puisque beaucoup d’immigrants ou de canadiens des autres provinces viennent à Calgary pour le travail mais n’arrivent pas à se loger. Les prix des loyers et de ventes des maisons ont flambé.

Malgré un centre ville assez petit, il est agréable de se promener dans Calgary.  Il y a une rue piétonne en plein centre et des rues commerçantes un peu partout.  La ville est vraiment  très propre et bien entretenue, on peu se détendre au Olympic Park au bord de la fontaine/pataugeoire qui se transforme en patinoire en hiver. On trouve des sculptures un peu partout dans la ville.
Il y a aussi le Prince’s Island Park et le Fish Creek Park qui est le plus grand parc urbain en Amérique du Nord. Malgré sa situation on peut y croiser des biches, des coyotes des loups et même si c’est rare, des ours !

Les Fashions addicts seraient aussi très heureuses ici, puisque bien que le plus grand centre commercial d’Amérique du nord le West Edmonton Mall soit à Edmonton, on trouve aussi à Calgary, des centres commerciaux énormes.

La ville est traversée par les rivières Bow et Elbow. Celles-ci  ont d’ailleurs occasionné d’énormes inondations quelques jours après notre arrivée. Cela a causé beaucoup de dégâts et de nombreuses familles on été évacuées. Des levés de fond on été organisés par la ville pour venir en aide aux familles et les bénévoles, dont Fred, sont allés aider les gens à nettoyer leur maison.

 

Ce qui me plaît le plus :

  • Définitivement sa proximité avec les Rocheuses et les activités qui s’y rapportent.
  • La gentillesse et la patience des gens (avec notre anglais)
  • La propreté des rues
  • Les impôts à la source
  • Le Service client qui est vraiment efficace
  • J’aime l’hiver à Calgary, beaucoup moins l’été (je ne supporte pas la chaleur.)
  • Mais le plus important, c’est qu’ici tout est possible. Je sais ça fait vraiment cliché, mais c’est vrai. Ici, vous êtes motivé  alors on vous fait confiance.

 

Bon j’apprécie beaucoup moins :

  • Le prix de la raclette. Non mais quand même 43$ le kilo ça fait mal !!!
  • Faire ses courses ici, c’est une vraie vraie corvée. Nous sommes obligés de faire au moins 3 enseignes pour trouver tout ce qu’il nous faut.
  • L’écart en matière de  télécommunications entre le Canada et l’Europe est assez important.
  • Quant à la  déco, ils aiment encore beaucoup les bon gros meubles sculptés avec des angelots partout et tout ce qui va avec. Enfin ça fait mal aux yeux, et le résultat  est que le prix des meubles modernes sont pfff carrément trop cher et je ne vous parle pas de meubles design chez Roches Bobois, hein !
  • Mais surtout, le manque de lois sur l’écologie...

 

calgary2L’ Alberta est connue pour sa situation proche des Rocheuses, mais elle aussi tristement connue pour son pétrole. On ne peut pas être hypocrite, tous sur-consommer et jeter la pierre  aux pays/ provinces qui exploitent le pétrole. Cependant,  je trouve vraiment dommage que le Canada et l’Alberta en particulier, ne prennent pas de mesures simples pour économiser l’énergie, histoire de contrebalancer un tout petit peu les ravages du pétrole bitumeux.

Par exemple ici, malgré le climat, on ne trouve pas de volets aux fenêtres, plus de 2 ans que j’y suis et je ne comprends toujours pas pourquoi !  Pas  de normes d’isolation, pas de panneaux solaire alors que la province est la plus ensoleillée du Canada.

C’est vraiment la chose qui me dérange le plus. Avoir des paysages classés par l’Unesco d’un côté, et de l’autre ne rien faire pour préserver un minimum le reste du pays.

 

Se loger

Pour les logements, comme dans toutes les villes, l’ouest  est plus côté, donc les quartiers sont super agréables à vivre et les écoles y sont bonnes. Ensuite, le sud est sympa saussi et les prix sont un peu moins élevés. Et comme dans toutes les grandes villes, il y a toujours  un coin à éviter au maximum, un peu moins fréquentable, avec des écoles moins bonnes et plus de délinquance. A Calgary c’est le nord-est.

Bien sûr les prix sont beaucoup plus abordable. On a visité une maison neuve pour 400$ de moins qu’ailleurs dans un quartier résidentiel tout neuf, mais l’école  laissait à désirer, donc on a passé notre chemin.

Les locations sont comme en France. En théorie, un mois de loyer, un mois de caution état des lieux entrant/sortant et pour le prix des loyers, je comparerai Calgary à Lyon, sauf qu’ici vous avez une maison avec terrain et non un appart. Donc ça c’est pour la théorie.

En pratique on a eu 2 maisons ici où on n’a pas fait d’état des lieux. On a aussi visité beaucoup de maisons où était demandée une somme supplémentaire par animal, qui n’est pas rendue à la fin du bail. C’est illégal puisque la caution est justement là pour rembourser les éventuels dommages, mais même les agents immobiliers le font. Nous, on a tourné les talons.

Aussi il est monnaie courante de devoir proposer un loyer plus élevé que celui demandé pour obtenir un logement qui nous plait tellement la pénurie est grande.

 

Circuler, se déplacer

Il y a beaucoup de pistes cyclables. Mais avec les hivers ici,  beaucoup utilisent leur voiture. Tout le monde au Québec nous disait que la circulation était horrible, mais sincèrement je ne trouve pas.

Evidement il y a des ralentissements sur les grands axes aux heures de pointe mais ça reste franchement correct.

Depuis notre déménagement, Fred ne prend plus de route à forte circulation mais avant, quand nous étions plus près du centre, il lui fallait 15-20 min de plus pour rentrer le soir.

Par contre les Calgariens conduisent vraiment, mais vraiment mal. Ils n’adaptent pas la vitesse au temps qu’il fait, ils font des queues de poisson… et cela créé beaucoup d’accidents.

Cependant, la plupart s’arrêtent pour vous laisser traverser  (je dis bien la plupart parce que bizarrement PAS dans mon quartier  qui est pourtant résidentiel  et au sud ouest, comme quoi !)

Sinon, Calgary a le C-train (tramway) mais il y a seulement 2 lignes, ce qui est un peu limite. Ce manque est corrigé avec un grand réseau de bus. Mais les transports en commun restent assez cher je trouve.

 

Faire ses courses

  • Même si les goûts des aliments sont différents, on trouve quasiment tout ce que l’on trouvait en France, mais pour le plus grand malheur des enfants et de mon chéri   le rayon yaourts/crèmes dessert est très très limité. On ne trouve  pas de Danette, de yaourt Nesquik, de semoule au lait…. On trouve quand même  des crèmes brûlées mais à 14$ les 8, on évite.  Je les fais maison. Par contre, pour la raclette on n’a pas le choix.
  • Sinon, on fait nos grosses courses chez Costco, un genre de Métro où tout est vendu en grosse quantité, parfait pour les grandes familles. Malheureusement on n’ y trouve pas tout, donc on est obligé de compléter nos courses dans un supermarché lambda, mais comme ils ne savent pas tenir leurs stocks, cela nous oblige régulièrement à faire un troisième magasin, pour un ou deux articles.
  • Et contrairement au Québec, on ne trouve ni vin, ni bière dans les supermarchés. La vente d’alcool étant gérée par l’état, elle se fait exclusivement dans un liquor store, mais les prix sont franchement abordables. Des bouteilles de Bourgogne, Bordeaux … à partir de 7$ (4.8e), pas vraiment de quoi se priver.

 

Pour les enfants

L’Alberta est bilingue, vous pouvez donc choisir d’envoyer vos enfants dans une école francophone ou anglophone. L’école est définie en fonction de votre lieu de résidence. Dans leur école, les enfants commencent à 8h30 et terminent à 15h15. Ils ont tous les jours une séance de sport et de musique.

Ici, pas de cantine scolaire. Les enfants apportent leur boîte à lunch (lunch box), ce qui est un peu contraignant mais au moins, on contrôle ce qu’ils mangent, parce que comme dans toute l’Amérique du nord, on prône la Healthy nutrition et en parallèle  toutes les 2 -3 semaines environ, les enfants peuvent manger un repas hyper équilibré livré à l’école du type hot dog, tacos, pizza, doonuts. Sympa non !

Bon bizarrement et pour être honnête, les enfants ne sont pas gros.

Les gens ici font énormément de bénévolat, alors on reçoit tous les jours des tonnes de papiers pour trouver des volontaires pour les activités, les levées de fonds…et pour servir les snacks.

 calgary1

Les loisirs

Nos enfants n’ont pas d’activités extrascolaires, Fred a un emploi du temps irrégulier et nous n’avons qu’une voiture. Par contre, dès que le temps le permet on visite notre nouvelle ville et la région. Après s’être équipés en spray contre les ours, notre première activité a été d’aller à Banff et au Lac Louise situé dans le parc national de Banff.  C’était superbe,  l’eau est turquoise, les montagnes sont magnifiques et on ne sait plus où regarder. On n’a pas encore trouvé le temps depuis la fonte des neiges de retourner dans les Rocheuses, mais on a hâte d’aller voir les autres lacs.

On a la chance d’avoir à Calgary  le plus grand parc interurbain du Canada, le Fish Creek parc. Des tables et des barbecues y sont installés pour les piques niques au bord de la rivière et des pistes cyclables  traversent tout le parc. On peut y croiser des biches, des coyotes,  des loups, des cougars et même des ours y ont été vus. Donc prudence !

Sinon il y a le Zoo de Calgary qui a été fermé un moment à cause des inondations de l’été dernier. On y trouve également des musées, des théâtres et beaucoup de festivals, le plus connu étant les Stampedes. D’autres festivals  de musique, de cinéma, ainsi que des  courses hippiques à Spruce Meadow sont organisés. Il y a aussi la Calgary Tower qui a un sol vitré et vue sur les Rocheuses il y a aussi des restaurants qui tourne à 360° .

On trouve également dans Calgary de jolies parcs et lacs un peu partout dans la ville pour décompresser dans le calme. Certain lacs sont réservés pour des lotissements privés, avec gardien à l’entrée.

 

Calgary est finalement peu connue en France.

On parle toujours du Québec (province), Toronto et Vancouver. Mais je pense que Calgary n’a vraiment rien à leur envier. Les habitants sont hyper accueillants,  le climat est génial, et il y a tout le temps du soleil malgré la neige.

Quant à ces Rocheuses, je les admire jour après jour (bon ok Vancouver cumule Océan et montagne à 30min, ça fait rêver, mais... il pleut beaucoup à Vancouver !!)

Concernant la communauté française sur place, j’avoue qu’on n’a pas vraiment cherché, mais ça n’a rien à voir avec le Québec et sa grande communauté française.

Ici, quand on se croise dans un magasin, on esquisse un petit sourire, on échange deux trois mots et puis voilà.

Nos amis ici sont Albertains  et Québecois (anciens collègues de Fred qui nous ont suivis après notre départ)

 

 

Nadège

Un contact utile pour préparer votre arrivée : Calgary Accueil

 

Femmexpat vous conseille de lire :

EST CANADIEN : 8 conseils pour se fondre dans le décor

CANADA : à connaître avant de partir

Ma fille part à l’université au Canada, je reste à Kansas City

Etudier au Canada

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !