Connexion en tant que membre

Etats-Unis Les Besoins Spécifiques Ma destination Mes dossiers

APEDA NY – soutien pour les parents d’enfants précoces ou « Dys »


APEDA NY - soutien pour les parents d’enfants précoces ou « Dys »Etre dys ou “précoce”, c’est parler une autre langue. Un mode de fonctionnement différent. Etre parent d’un enfant dys ou précoce c’est apprendre ce langage le plus rapidement possible pour faciliter les apprentissages de l’enfant. Chaque cas est unique.

Dans ce monde parfois élitiste et compétitif que peut être celui des expatriés, où ces cadres supérieurs ont souvent fait preuve de réussite scolaires et professionnelles dans leurs parcours et sont allés dans les meilleures universités et écoles, la découverte et le suivi d’un enfant présentant un trouble d’apprentissage peut parfois être très mal vécu par la famille et d’autant plus par l’enfant concerné.

Parfois un enfant dit précoce peut avoir des troubles d’apprentissage, une difficulté à sociabiliser avec d’autres et ce malgré une grande faculté d’analyse dans certains domaines. C’est cette hétérogénéité qui peut être difficile à vivre au quotidien pour l’enfant ou l’adolescent. Même chose pour ces enfants présentant des troubles d’apprentissage liés à une dyslexie, dyspraxie, dysphasie,… L’estime de soi peut être altérée, la motivation également et l’école peut devenir source de souffrance et d’incompréhensions.

Il est impératif de diagnostiquer le plus tôt possible la raison du trouble puis de coordonner les actions pour aider l’enfant. L’école a un grand rôle à jouer. Un des facteurs fondamentaux des progrès de l’enfant, est la coordination entre les parents, l’école et l’ensemble des professionnels impliqués dans les apprentissages de l’enfant. Les professeurs doivent être impliqués et informés. L’empathie et l’écoute de part et d’autre sont fondamentales. L’implication des parents est indispensable, l’aide et l’écoute des professionnels est primordiale. Le monde de l’éducation peut aussi se sentir démuni face à ces enfants. L’enseignant peut se retrouver en situation d’échec et dès lors un sentiment d’inquiétude s’installe.

Que faire ? C’est là que le dialogue doit s’instaurer, c’est à ce moment que l’enseignant devra puiser dans son expérience et s’informer pour aider au mieux cet enfant. Parler, échanger et se comprendre, cela requiert un véritable partenariat entre la famille et les enseignants et beaucoup de bonne volonté de part et d autre.

Il est enfin indispensable de trouver le don ou la particularité de l’enfant. Ainsi vous pourrez le mettre en exergue et l’encourager. Par exemple, un enfant peut être meilleur en mathématiques ou plus créatif ou sportif. N’hésitez pas à encourager sa particularité ! Beaucoup de comédiens, de sportifs de haut niveau, d’entrepreneurs brillants sont dys ou précoces.

S’expatrier peut être source d’appréhension et de stress, d’autant plus lorsque l’on a un enfant qui peut rencontrer des difficultés d’apprentissage et/ou émotionnel.

Ces difficultés peuvent être parfois liées a un ”dys” ou une précocité parfois non identifiés. Ces enfants, parfois plus sensibles et souvent très intelligents ont des comportements et des réactions similaires, (découragements, stress, anxiété, tristesse, frustrations, appréhensions, incompréhensions, problèmes relationnels ou comportementaux). Le bon diagnostique peut être parfois difficile à trouver. En France, le protocole veut que le même diagnostique soit établi par 3 professionnels différents : le neuropsychologue, l’orthophoniste et le psychomotricien. Alors et alors seulement le diagnostique peut être clairement posé lorsque leurs analyses et résultats corroborent.

Lorsque le diagnostique est clair, que faire ? Ces résultats peuvent expliquer en partie les comportements de votre enfant. Ils peuvent vous permettre de mettre en place une aide, un soutien, un cadre qui n existait pas jusque là ou une activité auquel vous n’auriez pas pensé. C’est un début, ce n’est qu’un début. Cela peut permettre à l’enfant de se connaitre et de se comprendre mieux, cela peut être un soulagement pour lui.

L’enfant va apprendre à compenser ses difficultés. Il va s’approprier sa particularité, sa différence; il va apprendre à mieux se connaitre pour pouvoir mettre en place des automatismes, des modes de fonctionnement qui vont l’aider dans le futur.

Apeda NY est un groupe du Westchester, de parents francophones d’enfants précoces et/ou dys (dyslexiques, dyspraxiques, dysphasiques,…) L’objectif de cette association est de se rencontrer régulièrement et d’échanger sur les découvertes, obstacles et réussites rencontrés par leurs enfants. www.apedany.weebly.com

APEDA NY regroupe des parents francophones d’enfants présentant un “dys” et/ou une précocité. Après l’installation dans le pays, les parents doivent recréer un soutien et une organisation pour aider leur enfant. Cela peut être d’autant plus difficile si la famille et l’enfant concerné ne parlent pas encore suffisamment bien l’anglais. C’est la raison pour laquelle ce groupe existe : pour aider ces familles à partager les “bons plans”, les adresses de professionnels bilingues ou francophones, les activités ou best practices.

Le groupe organise des café/débats. Plus d'infos sur leur site Web.

Les antennes d'Apeda en France et dans le monde


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !