Connexion en tant que membre

Etats-Unis Ma destination N.Y.

Ma vie d’expat à Albany, New York


albany_New_York- "Vous allez vous installer en Albanie ?" 

- "Non, À Albany !"
C'est toujours comme ça que commençaient nos conversations lorsque nous annoncions notre départ pour les États-Unis.
Les personnes faisaient souvent cette remarque pour rire et pour indiquer aussi le fait qu'elles n'avaient aucune idée d'où pouvait se trouver cette ville.
Nous avions alors pris l'habitude de rajouter : "Mais si ! Vous savez ! Albany, la capitale de l'état de New-York !" Tout de suite ça met le décor et en plus, ça fait apprendre des choses ! Car oui, contrairement à ce que l'on pourrait croire, c'est bien Albany qui est le siège administratif de l'état de New York et non la ville homonyme qui se trouve dans ce même état.

Dans tous les cas, c'est bien là à 3h00 de voiture de la Grande Pomme que nos aventures américaines allaient commencer !

À trois ou quatre heures de tout !

Albany a ce grand avantage d'être perdue au milieu de tout !

Prenez votre voiture et allez à l'Est : en 3h30 vous pouvez déguster du homard dans le port de Boston !
Vous préférez le Sud ? en 3h00 vous pouvez prendre un bain de foule à Times Square, au cœur de "New York City" (l'ajout du "city" permet d'enlever toute ambiguïté avec l'état !).

Un coup de nostalgie ? Envie de retrouver des plats français ? Filez au Nord et vous voilà à Montréal !

Envie d'en prendre plein les yeux : à l'Ouest les chutes du Niagara ne sont qu'à 4h30 !

Ça vous paraît loin ? Je vous assure qu'à l'échelle des États-Unis, c'est tout proche !

Mais si vous voulez éviter ces heures de route, vous pouvez rapidement faire des randonnées dans les Adirondacks ou dans les Catskills qui sont à deux pas ! Et si vous avez envie de vous faire un musée sans passer vos nerfs dans les bouchons, le MassMoca est un petit bijou au cœur de l'état du Massachussetts à juste un peu plus d'une heure !

Conduire ? Le bonheur !

N'imaginez pas une seule seconde que vous pourrez survivre ici sans voiture ! On oublie l'idée d'aller siroter à pied un petit café au coin de la rue. Même pour ça, il vous faudra prendre le volant.
Mais sachez que la conduite ici est bien différente de celle en France. D'une part, la boîte automatique de vitesse, que l'on trouve sur quasiment toutes les voitures, permet de se concentrer sur la trajectoire et facilite grandement la sérénité au volant.
D'autre part, les conducteurs sont courtois ! Pour preuve, il existe des carrefours avec des "Stop all ways" (un panneau "stop" à chaque embranchement !) où le principe est que le premier qui s'est arrêté au Stop, est le premier à avoir la priorité. Et ça se passe très bien ! Je n'ose imaginer la même chose en France ! Un vrai bazar !

La conduite dans les grandes villes est bien sûr un peu plus stressante mais rien à voir avec le périphérique parisien ! Le klaxon est souvent utilisé à bon escient et moins pour calmer les nerfs d'un conducteur contrarié !

Mais mon plus grand plaisir de conduite est tout de même celui éprouvé sur ces grandes routes droites avec ces paysages verdoyants. C'est dans ces moments-là que je ressens le plus le fait que je vis aux États-Unis !

Premières impressions

Difficile de se replonger dans des souvenirs d'il y a trois ans. Le temps a fait son œuvre et les petites choses de la vie qui nous étonnaient alors sont devenues complètement normales maintenant et ne reviennent à notre bon souvenir que lors de la visite de famille ou d'amis. Je suis quand même retombée sur des notes que j'avais prises alors et j'ai regardé aussi les photos que j'avais faites. Ce qui me permet de vous livrer ces premières impressions :

- Ici, les voitures de police ont une sirène mutlicolore dont le son ressemble à un jouet pour enfant ! Ça fait pas sérieux !

- Ici les camions sont énormes et ne pourraient probablement jamais se déplacer sur nos petites routes de campagne.

- Ici il y a un nombre incroyable d'affiches de publicité pour les avocats et pour les assurances santé.

- Ici les serveurs sont très aimables et pour cause, leur pourboire en dépend !

- Ici, vous pouvez appeler votre banquier par son diminutif ! Les gens sont très conciliants : il n'y a pas de problème, toujours des solutions !

- Ici "banlieue" a un tout autre sens et notre quartier calme accueille souvent des "invités-surprises" comme des écureuils, des chipmunks, des raton-laveurs, et même des "deers" (l'équivalent de nos chevreuils), alors que nous sommes à tout juste 15 minutes du centre-ville. Oui, nous sommes au vert et pas seulement à cause des pelouses impeccables de nos voisins, mais aussi grâce la forêt qui se trouve à deux pas !

- Il y a des drapeaux américains partout !!! En France, c'est seulement sur les mairies !

Vous visitez Albany ?

Vous ne venez que pour quelques jours ? Une petite liste des choses à ne pas manquer !

- Une visite du Capitol : visite des plus intéressantes que vous pouvez aussi le faire de nuit en vous inscrivant au "haunted guided tour" !

- Le musée de l'État de New York : très riche, très divers. La pièce maîtresse (à mes yeux !) est ce qu'il reste d'un camion de pompier qui a participé au sauvetage lors des attentats du 11 septembre 2001.

- Un spectacle dans la salle "The Egg". L'extérieur est étrange, l'intérieur est très intimiste. Les spectacles proposées sont très variées : vous en trouverez probablement un à votre goût !

Vous vous installez à Albany ?

Une petite liste des expériences à tenter !

En hiver :

- Patiner sur l'Empire State Plaza : les bassins de cette place se transforment en hiver en patinoire !

- Admirer les nombreuses œuvres d'art contemporaines, mises ici par Rockfeller qui a créé la place et qui était un grand amateur de ce genre d'art. La plupart se trouve sous la place. Saurez-vous trouver l'ensemble des 92 pièces de cette collection unique ?

- Supporter les "Albany Devils", le groupe de hockey du coin, en allant à un match au Times Union Center. "Let's go, Devils, let's go !"

- Aller à un concert classique au Palace Theater et voir le chef d'orchestre déguisé en Superman expliquer à de jeunes enfants les subtilités de ce genre de musique !

- Fêter la Saint-Patrick ! Regardez défiler la parade dans le centre ville puis allez vous en jeter une sur Lark street ! Il fait encore frais, le 17 mars et pourtant vous verrez de nombreuses jupes courtes !

- Louer un chalet en bord de lac et aller marcher sur le lac gelé dans les Adirondacks (et se rassurer comme on peut quand on entend des craquements !).

En été :
- Aller à un concert gratuit, sur l'Empire State Plaza !

- Voir une course de chevaux à Saratoga tout en pique-niquant en famille.

- Déambuler dans le Washington Parc et s'émerveiller de toutes les sortes de fleurs lors du festival de la Tulipe.

- Monter sur un "bateau de guerre" : l'USS Slater est amarré sur les bords de l'Hudson pendant tout l'été.

- Faire du vélo sur les berges de l'Hudson

- Se perdre dans une des centaines de pistes dans les Adirondacks !
- Faire du canoë ou du bateau sur les nombreux lacs au nord d'Albany, avec ou sans canne à pêche.

- Se faire un cinéma en plein air dans sa voiture, comme dans les films !

Mais Albany a beau être la capitale de l'état, c'est petit ! Vous ne trouverez pas ici l'excitation des grandes villes. Les musées se comptent sur les doigts de la main et concerts et autres festivals se passent plutôt ailleurs. (Woodstock n'est d'ailleurs pas très loin !)

Où habiter ?

Nous avons choisi notre lieu d'habitation selon deux critères : pas loin du lieu de travail de mon mari mais surtout dans le secteur d'une école bien côtée. L'éducation de nos enfants étaient une priorité. Pour choisir une telle école, visitez leurs sites web. De nombreuses statistiques vous sont données et vous pourrez rapidement vous faire une idée.

N'hésitez pas aussi à poser des questions aux français déjà sur place ! Un groupe Facebook existe et est prêt à vous répondre !

Pour revenir à l'école, ne cherchez pas une école internationale dans le coin, il n'y en a pas. Par contre, les écoles publiques ont un programme d'accompagnement des enfants expatriés qui est très bien : les professeurs d'ESL (English as Second Language) viennent régulièrement dans les classes pour aider l'enfant à faire les activités demandées par l'enseignant. Ils les prennent aussi en groupe, en dehors de la classe, pour aller plus loin. Ma fille a mis trois mois pour maîtriser complètement la communication entre elle et sa maîtresse : le jour de consécration a été lorsqu'elle a fait un exposé devant toute la classe !
J'apprécie particulièrement la pédagogie ici. Si, au début de notre séjour, les "good job" me semblaient être donnés trop souvent, je me suis rendu compte rapidement qu'ils avaient un effet très fort sur la motivation de mes enfants et sur leur confiance en eux.

Ce positivisme - une véritable leçon de vie, à mes yeux ! - est très précieux ! Mes enfants adorent l'école ici !

Elle se termine à 14h00 pour la primaire. Nous avons inscrits nos enfants à un programme après l'école pour qu'ils continuent de se mélanger aux autochtones. Lors de ces après-midis, ils font des jeux collectifs, des travaux manuels, il y a des club (club de lecture, club de théâtre,...) et beaucoup de jouets ! Mon fils adore faire des legos ou des kaplas. Ma fille fait du théâtre. Les enfants choisissent en début d'après-midi ce qu'ils veulent faire.

Il existe aussi un choix énorme d'activités extra-scolaires. Une première séance gratuite vous est proposée la plupart du temps. Base-ball, football américain, cheerleader, soccer (l'équivalent de notre football), basketball, arts martiaux, lacrosse, j'en passe et des meilleurs, tout est possible !

 

Et la vie de tous les jours ?

Côté climat, nous sommes entre New York et Montréal, donc les hivers sont plus froids et longs qu'à New York, mais pas autant qu'à Montréal ! Malgré des chutes de neige importantes, la logistique pour gérer ces intempéries est bien rôdée : entre les chasse-neige qui passent souvent, les alertes que l'on reçoit sur son téléphone en cas de tempêtes plus importantes, les sms ou emails de l'école qui avertissent le jour même si elle est fermée ou non, nous vivons l'hiver plutôt sereinement. Mes enfants ont découvert la joie de faire des "snow angels" !

 

Manger aux USA

On pense tout de suite aux hamburgers et autres choses bien grasses... et on a raison ! Les restaurants américains en donnent pour votre argent mais ce n'est pas toujours bon pour votre taux de cholestérol ni pour le pèse-personne ! La viande est délicieuse et un T-bone (steak énorme !) de temps en temps est un bonheur sans égal !

Nous préférons la plupart du temps les restaurants plus "exotiques" (thaïlandais, chinois, japonais).

Dans les supermarchés, on trouve globalement tout ce dont on a besoin, et ce à toute heure du jour ou de la nuit et tous les jours de la semaine ! Il faut souvent un peu adapté les recettes : je n'ai par exemple pas trouvé de petits lardons pour ma quiche lorraine. Qu'à cela ne tienne, du bacon coupé en petits morceaux et le tour est joué !
Un supermarché sort du lot car il propose des produits bio et locaux : "Honest Weight Food Co-op". Lorsqu'il me manque un ingrédient, c'est d'abord là que je vais chercher et c'est souvent que je le trouve. (Et ils ont du Saint-Marcellin !)

On voit aussi des fermes qui vendent leurs produits sur Internet et vous les livrent sous vide. Nous avons pu ainsi trouver du lapin et du foie gras ! "Yummy !" comme ils disent ici !

Enfin Albany cache en son cœur un véritable trésor ! La distillerie d'Albany ("the Albany Distilling Company") est petite mais extrêmement conviviale. Son chat vous accueillera le premier puis toute l'équipe vous expliquera les détails du procédé et vous invitera à une dégustation ! Bon moment assuré !

On aime / on n'aime pas

Il y aurait encore énormément à dire sur ma petite vie à Albany NY (*).

Mais je vais finir ici avec une petite touche humouristique, voici une petite liste de ce que l'on aime et ce que l'on aime moins...

On n'aime pas :

- la Saint-Valentin : ici il faut faire un petit cadeau à tous ses copains de classe. Nous essayons d'être originaux chaque année (carte personnalisée, bracelet, porte-clé fait main...) mais nous recevons en retour une mini-carte toute faite avec des bonbons ! Et ça ne correspond pas à notre idée de la Saint-Valentin.

- le serment d'allégeance au drapeau des États-Unis que récitent tous les matins mes enfants, debout, la main sur le cœur. Prêter serment à un drapeau, ce n'est tout simplement pas notre culture.

- la "French mustard" qui n'a rien à voir avec notre bonne moutarde de Dijon !

- le coût de l'Internet et des mobiles par rapport à la France ! C'est là qu'on voit combien on était chanceux !

On aime :

- le père Noël qui amène les cadeaux aux enfants dans un camion de pompiers ! (c'est selon la politique de la caserne du quartier !)

- les décorations hallucinantes ainsi que les costumes pour Halloween et les tonnes de bonbons (qui nous durent généralement toute l'année !) que nos enfants récoltent.

- les couleurs incroyables de l'automne : c'est le meilleur moment pour faire des randonnées dans les Adirondacks !

- les hivers sans microbes ! Il fait trop froid !

- la joie de pouvoir faire des igloos dans les gros tas de neige devant notre maison !

- les journées pyjamas décrétées par l'école. Ce jour-là, votre enfant a le devoir d'aller à l'école avec son pyjama préféré. Et la maîtresse n'y coupe pas !

- globalement, l'optimisme et le positivisme que l'on trouve partout. "Yes we can !"

Pour terminer, je dirais que pour les amoureux de la nature et des sports d'hiver, cette ville est parfaite ! Si vous venez avec des enfants, cette petite ville tranquille est très "kid-friendly".

Mais ce que j'aime le plus à Albany, ce sont les amis américains que je m'y suis faits. Au gré des rencontres, des soirées, des fêtes, un fil s'est tissé. Pas facile au début de rentrer dans le réseau de personnes qui sont là depuis bien plus longtemps que vous. Il a fallu créer les occasions, inviter, partager. Ça a pris du temps. Et puis la magie a opéré !

Osez aller vers vos voisins, vers d'autres parents, vers des collègues, vous découvrirez bien plus qu'une ville, vous vous ouvrirez à toute une culture !

 (*) Il existe 8 villes dont le nom est « Albany » aux États-Unis ! « NY » indique que c’est celle de l’état de New Y" --> New York !

cath-allib

Catherine Allibert
Écrivain et accompagnatrice des enfants expatriés dans le monde de la langue française.

Lire aussi "Au secours, mon enfant parle franglais" rédigé par Catherine pour Femmexpat
Visitez son site : http://www.unehistoiredeninjasetdesamourais.com

 

Femmexpat vous conseille de lire :

 

Vivre à New York, NY

 

NEW YORK : A SAVOIR AVANT DE PARTIR

 

ANY - Accueil New York

 

 

NEW YORK : SANTE, BONNES ADRESSES ET LOISIRS

 

Ma maternité à New York, USA

 

Westchester Accueil (New York, USA)

 

 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !