Connexion en tant que membre

Etats-Unis Ma destination Ma vie en expatriation Voyages

Profiter de son expatriation aux US pour y voyager


Voyage_USAAu début, quand nous sommes arrivés dans la Baie de San Francisco en novembre 2008, nous étions timides. S’aventurer en dehors de chez nous n’était pas chose facile. Nous ne savions pas où aller, que voir, que faire... pas très aventuriers, préparer un voyage était vraiment tout un monde.

Et puis peu à peu, nous avons découvert les environs, sommes allés passer des week-ends en dehors de notre région, au bord de l’Océan ou dans les montagnes de la Sierra Nevada. La glace était brisée ! Nous partions pour notre premier roadtrip... C’était en février 2009, notre première étape était Death Valley…

Et depuis 6 ans, il ne se passe pas une année où nous ne prévoyons pas un voyage… explorer l’Ouest des Etats-Unis est devenu une passion, bien plus que cela, c’est une partie intégrante de notre vie.

Quand nous avons déménagé à Kansas City en août 2011, rien n’était perdu, nous pouvions continuer d’alimenter notre soif de voyages et de découvertes : nous passions de l’autre côté des Rocheuses, ce qui nous permettait d’explorer une autre partie de l’Ouest américain, et d’élargir nos découvertes vers l’est. Les perspectives changeaient, mais notre passion ne décroissait pas pour autant.

Alors voyager aux Etats-Unis quand on est expat : qu’est-ce que cela implique ? Habiter les Etats-Unis, permet de partir à la découverte d’un pays comme personne. Vous n’êtes pas un touriste comme les autres. Vous faites partie du pays, vous avez du temps devant vous pour en profiter pleinement.

Comment voyager ? 

Les Etats-Unis, c’est le pays de la voiture, donc, c’est certain, les routes sont spacieuses et très agréables à conduire. Mais le camping car est aussi un moyen très sympa de voyager. Vous emmenez votre maison sur la route, c’est agréable.

Voyager aux Etats-Unis est très facile, car il y a des hôtels et des restaurants partout.

Comment préparer son voyage ?

Voyages_USA

C’est bien connu, il y a beaucoup d’échanges entre expatriés et c’est dans votre communauté que vous trouverez le plus de renseignements : les petits trucs utiles, les bonnes adresses…

Mais il est important aussi d’avoir sa propre opinion car parfois, forcément, vous n’avez pas les mêmes attentes que tout un chacun. J’utilise beaucoup de guides touristiques : des « Routard » ramenés de France, le Lonely Planet. Nous avons opté maintenant pour des guides détaillés locaux : la collection Moon est très détaillée et il y a pratiquement un guide pour chaque région, voire état.

Je consulte aussi certains blog d’expatriés, on y trouve beaucoup de renseignements pratiques et surtout des retours d’expérience.

Pour finaliser le trajet, j’utilise une carte, pour visualiser le voyage, et surtout je calcule les distances pour ne pas que le voyage se transforme en un marathon. Nous nous sommes fait avoir au début, courir après les kilomètres et le temps, n’apportent que frustrations : je préfère maintenant en voir moins, mais profiter d’un endroit à fond.

Une fois sur place, j’ai toujours un passage obligé au Visitor Center du Parc national ou de l’endroit visité : c’est une mine de renseignements : ils vous donneront des renseignements utiles, vous donneront l’état des routes et vous conseilleront sur les balades à faire en fonction du temps que vous avez et de l’intensité de l’effort que vous voulez faire.

Comment se loger ?

Hôtel, camping-car, camping sous la tente ou location de vacances. Il y a le choix et vous pouvez faire un mélange de toutes ces options. Lors d’un précédent roadtrip, nous étions partis de San Francisco en voiture, avions dormi à l’hôtel à Las Vegas où nous avions loué un camping car (en laissant la voiture dans un parking) pour aller parcourir les grands parcs de l’Ouest.

Depuis quelques temps, nous optons plutôt pour la location de vacances, dans une maison de particuliers : cela permet de se poser quelque part, et d’explorer à fond un endroit.

Certains endroits sont cependant à réserver bien à l’avance, comme l’intérieur du Parc de Yellowstone ou du Grand Canyon.

Que voir, que faire ?

Les points de vues ne manquent pas : les parcs nationaux sont vraiment un label de qualité : on ne peut pas être déçus et si vous trouvez qu’il y a trop de monde, il suffit de marcher un tout petit peu et le monde s’évapore.

Il ne faut pas négliger non plus les parcs d’états qui recèlent aussi d’autres trésors. Et quand on habite ailleurs dans des endroits plus retirés, il existe toujours des curiosités à voir. Les musées américains sont toujours très bien faits et très instructifs. J’ai souvent visité des musées dans des endroits perdus. Il y avait des tas d’animations, d’explication.

Comment faire un itinéraire ?

montagne_USA

Je prépare donc les itinéraires, mais parfois mes préparations de voyages ne sont pas totalement finalisées lors de notre départ, cela permet de laisser place à l’inspiration et de faire des changements de dernières minutes en fonction de ce que l’on voit et perçoit sur place.

Pour un road trip :

  • Je réalise un tableau avec les distances à parcourir, les nuitées et les visites prévues dans la journée.
  • Je rassemble les liens des hôtels réservés et imprime les réservations.
  • J’ai tout sous la main pour un voyage qui dure 2 semaines avec à la clé 10 réservations différentes d’hôtel par exemple (il m’est arrivée de ne pas avoir imprimé une réservation, en pensant que je retrouverai l’email correspondant : c’était sans compter sur l’absence de réseau dans la région...).
  • Je regarde aussi toujours les conditions d’annulation : cela permet de gérer et d’anticiper les changements de dernière minute.

Voilà, voyager aux Etats-Unis quand on est expatrié est vraiment facile et ce serait dommage de s’en priver. Il faut savoir partir, laisser son petit confort et aller à la découverte de ce magnifique pays.

Par Isabelle

Et pour en savoir plus, je raconte mes voyages sur mon blog et j’y donne aussi des conseils pratiques.

Auteur du blog : http://www.fromside2side.com/

Femmexpat vous conseille de lire :

Blizzard or not Blizzard ?

Voyage - D’un Far West à l’autre…


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !