Connexion en tant que membre

Amérique du nord Calif. Etats-Unis

Vivre à Santa Cruz, en Californie


Farwest_coastLaura a suivi son mari  à Santa Cruz, en Californie,au bord de l'Océan Pacifique. Son quotidien s'inscrit dans une ambiance cool et décontractée, avec un climat très agréable. Laura nous raconte sa nouvelle vie.

Je suis arrivée à Santa Cruz en suivant mon mari. Scientifique de métier, on savait qu'après sa thèse, il serait idéal pour lui de trouver un post doc à l'étranger. Cette idée a fait son chemin et quand il a été temps de chercher un emploi, c'est naturellement qu'il a envoyé des candidatures très loin de Paris.

La perspective de vivre ailleurs, dans un autre pays, de découvrir une autre culture, d'avoir l'opportunité de voyager nous séduisait. Obtenir un job aux États-Unis était une occasion rêvée.

Les semaines avant mon départ, je vivais en permanence avec un sentiment d'excitation mêlée à de l'impatience et un peu d'angoisse. Je n'avais jamais été aux US, j'avais une image que je savais déformée de la Californie. J'avais hâte.

Et je n'ai pas été déçue. J'ai fait de Santa Cruz, MA nouvelle ville, au même titre que Paris l'avait été pendant des années. Je vis tout près de la mer et d'immenses espaces, j'ai réappris à vivre dans une ville à taille humaine, le climat est plus qu'appréciable et je suis entourée de paysages splendides.

Santa Cruz

Santa Cruz est située en Californie, à 1h30 au Sud de San Francisco, dans la baie de Monterey, près de la Silicon Valley. Ville de taille moyenne, elle est assez étendue. Organisée le long de l'Océan Pacifique, c'est une ville tout particulièrement agréable à vivre. Envahie par les étudiants pendant l'année et les surfeurs en bord de mer, Santa Cruz est paisible et vivante à la fois.

Le centre n'est pas très grand. Globalement organisé sur deux longues avenues parallèles, il compte cependant un certain nombre de restaurants, bars et boutiques. Mais chaque quartier dispose aussi de son petit centre névralgique et de son identité. Ils sont, à mon avis, tous agréables à vivre. Si on veut se poser le long de l'Océan, on ira dans le Westside, Seabright, ou on poussera jusqu'à Capitola. Si on préfère la forêt et prendre un peu de hauteur, on préfèrera se rapprocher de l'université. Le seul endroit à vraiment éviter sont les rues collées au boardwalk (fête foraine permanente le long de la mer) remplies de parkings et de motels.

Beach_CruiserSanta Cruz est une ville remplie de cyclistes. La plupart des routes disposent de pistes cyclables et on peut rouler sur les trottoirs presque partout. L'autre moyen de transport favori est la voiture. Elle est absolument nécessaire si on veut pouvoir facilement se déplacer d'un bout à l'autre de la ville à n'importe quelle heure ou si on veut aller se balader dans les environs. Malgré quelques lignes de bus, les transports en commun sont quasiment inexistants et rarement pratiques. Ce constat peut s'appliquer à toute la Californie. Enfin, n'oublions pas le skateboard, autre moyen de transport préféré des locaux !

Un des principaux préjugés sur les États-Unis est la mal-bouffe. Alors oui, il est très facile de mal manger et sans avoir à lever le petit doigt. Mais il n'est pas bien compliqué de bien manger. Santa Cruz n'échappe pas à cette règle. Des farmers markets et autres supermarchés bio sont situés aux quatre coins de la ville. On a même notre chaîne locale de supermarchés organiques.

D'un point de vue culturel, ce n'est pas la folie, surtout après Paris, mais on n'est pas à plaindre.

Dans le centre, il y a une librairie de très bonne qualité, qui organise des rencontres ou des ateliers réguliers. La bibliothèque de la ville est aussi très active. Venant du monde de l'édition, j'apporte une importance toute particulière à ces aspects.

Dans downtown, on a quatre cinémas dans un rayon d'à peine 300m. Une grande partie des nouveautés (tous genres confondus) sont donc diffusées ! Un d'entre eux, plus orienté art et essai, propose toujours des films étrangers.

Les salles de concert sont aussi nombreuses, chacune proposant un genre différent : rock, jazz, reggae...

Côté sport et activités physiques, ce n'est pas ce qui manque. Santa Cruz est la ville du surf, impossible de passer à côté. Les studios de fitness et de yoga pullulent aussi. Et puis (petite touche personnelle) Santa Cruz possède sa propre ligue de roller derby.

C'est aussi un bon lieu pour la randonnée. Il y a beaucoup d'endroits où se balader à Santa Cruz. Et puis, on s'éloignant un peu, on tombe rapidement dans des espaces sublimes (Big Sur, Point Lobos...). Pour un long week-end, il est aisé d'aller vers la Sierra Nevada (Lake Tahoe, Yosemite...) ou plus au Sud (Santa Barbara, Los Angeles...) Et San Francisco n'est pas très loin et est super ville.

S'expatrier et tenir un blog

En arrivant, j'ai commencé par poster des photos, beaucoup, de tout. C'était mes premiers pas en images et une façon de les partager avec mes proches: l'aspect découverte, émerveillement, étonnement, circonspection du premier contact. Puis j'ai commencé à rajouter des phrases par-ci, par-là. Et un jour, j'ai eu envie d'en raconter plus, je commençais à me faire un avis. Je sais que mes proches aiment cette possibilité d'avoir de nos nouvelles (parce que soyons honnêtes, il est impossible d'avoir le même rapport avec sa famille ou ses amis quand toutes relations passent par internet et 9h de décalage) et l'inverse est vrai aussi. J'ai rencontré virtuellement d'autres blogueurs (plus souvent blogueuses) et des personnes qui passent sur le blog par hasard. Certaines reviennent régulièrement et d'autres ne font que passer. C'est le propre du web. Et si je peux en intéresser certains ou même être utile, tant mieux ! Je considère mon blog comme une sorte de carnet de voyage et ça me plaît.

Mini-bilan

Si je devais faire un bilan tout personnel de mes quelques mois d'expatriation aux US et plus particulièrement à Santa Cruz, ça donnerait quelque chose du genre:

Je n'aime pas trop:

-. devoir faire entrer une voiture dans ma vie de presque tous les jours

-. 9000 km et 9h de décalage horaire, ça veut dire que, quand je discute avec mes copines elles sont à l'apéro, quand je suis au petit-déj

J'adore:

. Santa Cruz possède un état esprit tout particulier, décontracté et très agréable, on ne se prend pas la tête

-. le respect des automobilistes pour les cyclistes (globalement, bien sûr !)

-. l'emplacement et le climat

-. quoi de mieux pour parfaire son anglais que d'être plongé dedans sans bouée de secours

Laura

Visitez son blog : FarWestCoast http://farwestcoast.blogspot.com/

santa_cruz

Femmexpat vous conseille de lire :

Vivre à Portland, Oregon

Vivre à Baltimore, Maryland

Vivre à Detroit, Michigan, Etats-Unis

Santa Barbara, est-ce vraiment le « Cannes » des Etats-Unis ?

 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !