Connexion en tant que membre

Antilles -Caraïbes L'interculturel

Vivre en Martinique


 

martinique-HPLila a toujours eu envie de partir dans les îles et savait que la vie sous les tropiques lui conviendrait... Elle est arrivée en Martinique

Cette envie vient peut-être du fait que mes parents ont vécu 2 ans à Tahiti quand ils avaient mon âge et qu’ils m’ont donné le goût de cette vie là... Ou le ras-le-bol de Marseille, la grande ville, le stress, l’ennui... C’est sûrement un mélange de tout ça et un bon timing. Je viens de finir mes études, je suis jeune et célibataire donc sans attaches... et j’ai la bougeotte. J’ai envie d’aller voir ailleurs si j’y suis !

 

La Martinique allie l’exotisme et un certain confort, étant donné que ça reste la France. On parle français, les diplômes sont valables etc.... Mais pourquoi la Martinique et pas un autre DOM ? Le hasard ! J’ai cherché du travail dans tous les DOM et j’ai trouvé en Martinique. Je n’avais jamais mis les pieds en Martinique, je ne connaissais rien de la Caraïbe, je pensais même que la Martinique était au nord de la Guadeloupe (c’est l’inverse !)

 

J’ai eu beaucoup de chance dès mon arrivée ici. Je suis tombée dans une super coloc : superbe maison avec 2 coloc qui vivent là depuis très longtemps et qui m’ont fait rencontrer plein de monde. Le boulot aussi était bien. Je m’intègre bien. Je me mets à l’aviron, à la capoeira...Je ne ressens pas vraiment le racisme dont tout le monde m’avait parlé. C’est plus moi qui me sens un peu mal à l’aise au milieu des antillais. Je n’aime pas passer pour la nouvelle, la touriste... mais ici c’est dur à cacher au début surtout à cause de ma couleur de peau. Puis petit à petit je me sens de plus en plus chez moi...

 

Avec le temps je trouve un autre boulot qui me plait plus et je quitte la coloc pour une jolie maison aux Anses d’Arlet. Je commence à tisser de réels liens d’amitié, des amis de mes anciens coloc, des personnes rencontrées à l’aviron ou la capoeira, des personnes rencontrées par hasard...etc... Je me fais une place sur cette île où je me sens bien malgré l’absence de ma famille et de mes amies en Métropole. Je bosse du mardi au vendredi. J’ai 10 min de voiture pour aller jusqu’à l’anse à l’Ane où je prends le bateau (20 min) pour me rendre à Fort-de-France. De là je marche 10 min jusqu’à mon cabinet. Ca peut paraître long mais prendre le bateau est très agréable. On évite les embouteillages (véritable point noir des îles) et ça donne une impression de vacances ! Je travaille de 7h30 à 16h30. Ici tout commence plus tôt et finit plus tôt... on vit avec le soleil. Les antillais sont debout à 5h... c’est normal. Par contre à partir de 17h on ne peut plus compter sur personne... même pas sur le soleil...

 

Les Antillais sont très "cool" avec les horaires. C’est dans leur culture. Il ne faut pas se battre contre ça mais l’accepter avec le sourire en posant des limites tout de même au niveau des RDV. Les secrétaires sont obligées de confirmer les rRDV la veille sinon les patients ne viennent pas. De même, toutes les démarches administratives (poste, sécu, banque...) prennent beaucoup de temps. C’est comme ça ! C’est cool... " pa ni problem !"
-  Le mercredi soir c’est capoeira à Rivière salée. 3h pour se défouler !
-  Le samedi matin, aviron à Ste Luce.
-  Et le dimanche c’est rando dans le nord !!!
-  Le sud est plus sec, plus touristique, plus "carte postale".
-  Le nord est plus sauvage, plus "jungle", plus vrai. Je préfère le nord. Mais de fait, il est plus facile de trouver du travail dans le sud et donc d’y vivre pour éviter les heures de voitures ! C’est pour ça que je vis dans le sud mais que je monte très souvent dans le nord les week-ends.

 

La vie dans les Antilles est vraiment très agréable, un peu trop parfois et ça nous coupe de la vie en Métropole et de nos amis, famille etc... Je pense qu’après 1 ou 2 ans ici on a un choix à faire, soit rentrer, soit rester en acceptant d’être en décalage avec nos proches de Métropole.

En tout cas, je ne regrette absolument pas le choix que j’ai fait il y a maintenant 1 an de venir ici. Cette île a ses défauts, dont un certain racisme il faut bien l’avouer, mais ses qualités l’emportent haut la main...

Lila

bouton Abonnement NL FXP- 350x150


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !