Connexion en tant que membre

Amérique du sud Argentine Ma destination

Argentine, vivre à Buenos Aires


Vivre à Buenos Aires en Argentine, c'est comment ?

Capitalbuenos airese de l’Argentine, 2ème pays d’Amérique du Sud avec une superficie égale à 6 fois la France, porte un nom qui fait rêver.

Evita Peron, Carlos Gardel, Maradona Ushuaia, Iguazu, la Patagonie, les gauchos...

 

 

 

 

 

Les premiers pas

Ce qui surprend à Buenos Aires, c’est la construction en damier de la ville, avec ses « cuadras » il est très facile de se repérer. Les quartiers principaux s’alignent le long du rio de la Plata :

  • Le centre où se concentre la majorité des monuments : Théâtre Colon (l’Opéra), le Congrès, la Casa Rosada (l’Elysée local), l’Obélisque.
  • La Boca, où s’est formé le prolétariat de Buenos Aires au début du XXéme siècle et où flotte encore la nostalgie du vieux port, maisons de taule ondulée aux milles couleurs et son chemin typique le plus touristique : le Caminito.
  • San Telmo, le berceau du tango et le centre de la brocante.
  • La Recoleta, quartier plus chic et qui concentre les animations culturelles en tout genre.
  • Palermo, la zone résidentielle de la ville avec ses parcs et son zoo.
  • Puerto Madero, vieux port en complète rénovation, zone de restaurants. Ensuite pour ceux qui souhaitent s’échapper un peu du centre, on peut se rendre à Tigre, point de départ pour le delta, faire une ballade en bateau sur les canaux.

 

L’esprit porteño

Il est différent de notre esprit cartésien et ceci se reflète dans nos relations quotidiennes avec les argentins, qu’elles soient professionnelles ou privées. L’exactitude à un rendez-vous ou à une invitation est tout à fait relative, la circulation en ville est assez fantaisiste, voire dangereuse, mais avec un peu d’entraînement on peut conduire soi même. Si vous voulez bien vivre à Buenos Aires, oubliez d’être pressés, sachez attendre patiemment. Ne vous impatientez pas, si un vendeur met dix minutes pour vous ficeler un joli paquet pour les 3 clous que vous venez d’acheter. Ne perdez pas courage, si le plombier n’est toujours pas venu au bout de votre troisième appel. Les porteños ne comprendraient pas que vous soyez désagréable pour de si petites choses.

 

La sécurité

Actuellement l’insécurité est présente en Argentine et comme dans toutes les grandes capitales du monde, il faut prendre un minimum de précaution, n’hésitez pas à donner immédiatement tout ce que réclame votre agresseur. Il est inutile de résister car il y a de forte chance pour qu’il soit armé.

 

Le climat

Les saisons en Argentine sont inversées par rapport à celles de l’Europe, nous sommes dans l’hémisphère austral, et le climat passe de subtropical au nord-est à subarctique dans le sud. On peut mourir de chaud dans les zones désertiques des Andes du nord-est et grelotter en Terre de Feu, au même moment. Buenos Aires est une ville très humide, hiver comme été, mais le soleil y brille toute l’année. Cette humidité est traître car elle donne une sensation encore plus chaude en été et encore plus froide en hiver. Températures moyennes à Buenos Aires : janvier (été) = 24°, avril (automne) = 17°, juillet (hiver) = 11°, octobre (printemps) = 17°.

 

La monnaie

L’unité monétaire est le peso argentin, depuis 10 ans existait la parité avec le dollar américain mais depuis janvier 2002 il flotte, et donc le coût de la vie est très fluctuant nous sommes actuellement en période d’inflation et faire un budget mensuel est très aléatoire. Normalement les prix restent très élevés que ce soit pour la vie de tous les jours ou pour les activités de chacun ou encore pour voyager à l’intérieur du pays.

 

La scolarité

La scolarité, si vous avez des enfants français en âge scolaire, 2 établissements leurs sont proposés :

  • Le lycée franco-argentin Jean Mermoz, situé dans Buenos Aires dans le quartier de Belgrano, assure les cours de la maternelle à la fin du cycle secondaire. Etablissement bilingue et biculturel qui intègre les 2 systèmes éducatifs français et argentin, l’enseignement est dispensé en partie en français et en partie en espagnol. Il assure la validité des études dans les deux pays. C’est un établissement de droit public français qui dépend de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger et du ministère des Affaires Etrangères.
  • Le collège franco argentin de Martinez (AEFE), situé dans la banlieue nord où résident souvent les expatriés, assure les cours de la maternelle à la troisième, c’est une association civile dont les parents sont les sociétaires, attachée à l’alliance française. C’est aussi un établissement bilingue et biculturel. L’année scolaire commence début mars pour se terminer début décembre. Donc problème, car la rentrée scolaire se faisant en mars, l’enfant n’a pas terminé sa classe précédente dans l’hémisphère Nord.

En fonction de la date d’arrivée en Argentine, 2 possibilités : soit faire la rentrée en mars dans la classe supérieure sans terminer la classe entamée en France, soit après avoir terminé l’année scolaire en France, faire la rentrée en septembre, refaire le dernier trimestre et entrer dans la classe supérieure à la rentrée suivante en mars.
D’après le règlement du lycée, pour pouvoir intégrer la classe supérieure , l’élève doit théoriquement avoir accompli deux trimestres dans l’année scolaire en cours et avoir un avis du conseil de classe et du chef de l’établissement, ceci est valable pour l’admission, comme pour le départ du lycée.

 

Loisirs et culture

Les distractions sont nombreuses, au cinéma les films sont presque toujours en VO sous-titrés en espagnol. De nombreux théâtres vous offrent des spectacles très variés et l’Opéra est un des dix plus beaux opéras du monde mais il faut, à moins d’avoir un abonnement, faire la queue pendant des heures pour acheter sa place au guichet. Dans les journaux quotidiens, il y a le programme de tous les spectacles destinés aux grands comme aux petits.

Ici, la vie est idéale pour les enfants que tout le monde adore, et on peut les emmener partout : restaurant, club, cinéma etc. où qu’ils soient, bruyants, indisciplinés ou non ils seront toujours des « amorosos ».

La vie nocturne est très intense à Buenos Aires et est souvent indissociable du Tango, danse de la force virile, du désir sexuel et de la nostalgie. On peut profiter du Tango, à travers les spectacles aussi bien dans les théâtres que dans la rue, voire même prendre des leçons.

 

La gastronomie

Les restaurants sont rarement complets surtout si vous dînez avant 22 heures. En Argentine on déjeune entre 12h30 et 14h30 et le dîner se prend rarement avant 21h. L’élément principal de la cuisine c’est la viande et en particulier la viande de boeuf. Le meilleur choix est le « Bife de Chorizo ». La cuisine des Gauchos est la plus répandue, il s’agit de viande cuite à la braise , la « Parilla », on vous servira alors des filets de boeuf, entrecôtes, boudins, chorizo (saucisse) et du ris de veau. La viande se mange très cuite.

Il existe de nombreux plats typiques, comme l’empanada sorte de chausson fourré à la viande, les ñoquis, pâtes italiennes et le dessert le plus connu le « dulce de leche » (confiture de lait). 

 

Les Activités

L’association Buenos Aires Accueil est ouverte à toutes les femmes résidant en argentine et propose des sorties, des activités culturelles, sportives et manuelle.

 

Le tourisme

Le tourisme est un des points forts de ce pays, sachant que les distances sont énormes (Buenos Aires - Ushuaia = 3218km.)

  • La province de Buenos Aires et les sites balnéaires sur la Côte Atlantique sont les lieux privilégiés des argentins.
  • Le nord-ouest argentin permet de découvrir la Cordillère des Andes avec le Train des Nuages, les ruines indiennes de Quilmes et les régions de Salta et Tucuman.
  • Les chutes d’Iguazu et les ruines des missions jésuites du côté de Posadas. Mendoza et sa région vinicole permet de visiter quelques caves et de profiter de la vue sur l’Aconcagua.
  • La péninsule de Valdez, lieu privilégié pour voir des baleines, des phoques, des lions de mer et des pingouins.
  • Le Périto Moreno, superbe glacier et sa région avec le Fitz Roy. Bariloche, région magnifique (la petite Suisse) avec ses lacs et surtout ses stations de ski. Ushuaia et la terre de feu, le bout du monde.

 

Liens utiles:

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

 

FemmExpat vous conseille de lire :

Fanny, rédactrice free-lance voyages à Buenos Aires

Parcours d'expat : Audrey Debatisse, expatriée et romancière

ARGENTINE : A CONNAITRE AVANT DE PARTIR

BUENOS AIRES : BONNES ADRESSES

BUENOS AIRES : A SAVOIR AVANT DE PARTIR


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !