Connexion en tant que membre

Canton Chine Expériences à l'étranger

Marianne, sage-femme à Canton


Marianne, sage-femme à CantonJe m'appelle Marianne, je suis française. Cela fait 2 ans que nous vivons à Canton.

Avant cette première expatriation, j'ai travaillé 12 ans dans différents établissements publics, de la petite maternité familliale au CHU.

Cette expatriation était souhaitée, travaillant déjà a mi-temps, cela ne m'a pas posé de problème de faire une pause pour découvrir d'autres horizons.

Canton est une ville que j'aime beaucoup. Les habitants sont très souriants et serviables, et le mélange de modernité (buildings et très grands centres commerciaux) et de traditions (petites échoppes, temples ...) me plait beaucoup.

Lors de notre voyage de reconnaissance, les françaises qui ont eu la gentillesse de m'accueillir ont été très enthousiastes à l'idée que je sois sage-femme. Elles pourraient enfin trouver à qui parler en cas de besoin à l'autre bout du monde !
Du coup l'idée d'une activitée professionnelle a fait son chemin...

Dans un premier temps, j'ai proposé mes services à la communauté francophone ou anglophone en libérale. Le bouche à oreille fonctionnant très bien, le Elisabeth Women's international hospital de Canton, m'a proposé de venir en tant que consultante.
Cette solution est parfaite, elle me permet de travailler en collaboration avec des médecins de différentes spécialités (gynécologues, obstétriciens, échographistes, etc ...) et surtout de proposer un accompagnement global des futurs parents (cours de préparations à l'accouchement, présence en salle de travail, en suites de couches et réeducation du périné).

Certes, le fait de travailler dans un pays aussi différent réserve parfois quelques surprises, mais cela me permet de faire un suivi très personnalisé avec des accouchements naturels dans des conditions difficiles à retrouver en France (piscine, liberté de mouvements et Lady Tens sont le rêve de toutes les sage-femmes) !

Certaines patientes font jusqu'a 2-3 heures de route pour avoir un suivi "à la française"...

Personnellement le fait de travailler me permet de faire des rencontres très variées (60% des patientes viennent des 4 coins du monde et les autres de France), mais également de mieux comprendre la Chine, sa culture et ses codes.

Marianne
A Canton

Femmexpat vous conseille de lire :

Ma maternité à Canton

Chine : "Cuisine mei wenti"

S'expatrier en Chine et y trouver un travail, est-ce facile ?

Mon expérience bénévole en Chine


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !