Connexion en tant que membre

Expat de la semaine Expériences à l'étranger Japon Ma destination

Morgane, un blog illustré à Tokyo


Morgane, un blog illustré à Tokyo, Survoler le mondeUne jour chez FemmExpat, nous sommes tombées sur le blog de Morgane, un blog illustré à Tokyo. Elle y décrit sa vie, ses rencontres et tout ce qui fait la saveur du Japon qu'elle découvre.

On a eu envie d'en savoir plus sur l'auteure de ces dessins frais et légers qui donnent envie de Survoler le monde (c'est le titre de son blog). Aujourd'hui nous partageons avec vous le portrait d'une femme à l'image de ses illustrations, un trait fin, quelques couleurs et une histoire qui pétille.

Pourquoi le Japon ?

Un premier voyage au Japon en 2015 nous a enchantés mais aussi laissés sur notre faim. Avec mon compagnon, Sabastien, nous avons décidé de renouveler l'expérience en nous installant au moins un an dans l'archipel. Nous sommes donc arrivés à Tokyo en février 2016, visa de travail (pour lui) et visa working holiday (pour moi) en poche. Le projet est d'y rester au moins un an. Bien que nous réfléchissions déjà à prolonger notre séjour. En effet la vie ici nous séduit chaque jour un peu plus.

Langue, travail, surmonter les premières difficultés

Sébastien s’est très vite et très bien acclimaté à notre nouvelle vie. En tant que développeur web, il a décroché une place dans une petite start-up moderne japonaise où tout le monde parle anglais, ce qui aide beaucoup. Donc un nouveau travail super emballant, une motivation de fer pour apprendre le japonais, et la satisfaction de s'installer avec moi à l'autre bout du monde dans une bulle de nouveauté n'ont cessé de l'emballer.

Pour moi en revanche ça a été plus compliqué niveau professionnel. Mon niveau d’anglais et en japonais à l'arrivée étaient un peu faibles (voir complètement nul pour le japonais). D’autre part l’illustration est un secteur difficile. Il faut passer des heures à chercher des annonces, traduire dans un sens puis dans l'autre, démarcher, en anglais, et en japonais, se vendre, négocier... Dans un milieu où les contrats ne tombent ni souvent, ni du ciel. 

Et puis bien sûr, ne pas parler la langue du pays où l'on vit isole aussi pas mal. Ça complique les petites choses simples de la vie : répondre au téléphone, accueillir un livreur ou un voisin qui sonne à la porte, se faire des amis locaux, etc.

Mais avec beaucoup de travail, de motivation et de patience, tout se met en place tranquillement, rendant ce nouveau quotidien de plus en plus doux.

Un blog, entre plaisir et travail

J'ai décidé de lancer ce blog justement durant cette drôle de période "transitoire" entre l'arrivée et l'acclimatation. Je l’ai fait avant tout par plaisir (j'ai choisi mon métier évidemment par passion). Mais aussi pour donner un but et un résultat concret à mes journées rythmées à ce moment-là par la recherche de travail. Je l’ai fait  surtout pour partager avec mes proches éparpillés aux quatre coins du monde ce nouveau quotidien coloré.

Je prends beaucoup de plaisir à illustrer mon blog. Et il m'arrive de penser que lorsque (ou si jamais) notre quotidien japonais arrivera à sa fin, j'essaierai peut être d'en faire un livre "carnet de voyage", regroupant toutes nos petites aventures illustrées.

La barrière de la langue

Le japonais étant pour nous une langue complètement nouvelle, tout est à intégrer, le vocabulaire, la construction des phrases, les niveaux de politesse...  C'est un vrai challenge que de l'apprendre sur place par soi-même. Mais petit à petit cela paie et c'est très gratifiant. Pouvoir échanger quelques phrases avec ses voisins, avec ses collègues, réussir à s’orienter dans le métro sans aucune aide… La clé: la motivation ! 🙂

Les projets à venir

En ce moment, je travaille simultanément dans un petit café japonais tout mignon à mi-temps et avec une agence de voyage française. Elle me met en relation avec ses voyageurs français au Japon. Je les conseille et les oriente au besoin. Enfin, je suis par ailleurs en contact avec des clients français en illustration et en animation pour la création de décors pour une série animée pour enfants (mon "vrai" métier). 

Mon principal défi cet automne sera donc de trouver le temps de continuer à explorer le Japon, pour continuer à illustrer mes articles sur survolerlemonde.com.

Un conseil pour s’installer au Japon ?

Commencer à apprendre le japonais au plus vite. Mais ça marche aussi sans : la preuve !

L’expat ? Lancez-vous !

Je ne pense vraiment pas que l'on puisse regretter de se lancer dans une possible expatriation. C'est une telle ouverture sur le monde, sur soi-même aussi, et un grand défi qui ne peut que rendre fier. Alors oui, on passe tous je pense par des périodes de doutes. Tout n'est pas facile tout de suite, mais le jeu en vaut vraiment la chandelle. Qu'est-ce que la peur de se lancer à côté de la richesse de la découverte du monde ? Je trouve finalement que c'est bien plus effrayant de rester dans son cocon par confort.

L’expat m’apporte une sensation d'aventure, de nouveauté, de fraîcheur. Et la découverte d'un quotidien dans lequel je me sens à ma place, même à l'autre bout du monde.

Morgane, un blog illustré à Tokyo, Survoler le monde

FemmExpat vous conseille de lire aussi :

Ma vie d’Expat en BD !

La Ptite Lu made in China

Rio Nosso – Le Brésil à fleur de pages


Commentaire

Poster un commentaire

  • Je me reconnais un peu dans cet article, même si je ne suis pas illustrateur.

    Après deux voyages au Japon en 2013 et 2015, je n’ai pas pu résister à l’envie de partir y vivre. M’y voilà aussi en PVT à la recherche de petits boulots en freelance.

    Il est vrai que la langue japonaise est une vraie barrière. Je suis bilingue en Anglais, mais ici presque personne n’est capable de communiquer dans cette langue ! Il faut donc faire l’effort d’apprendre pour accroître ses chances d’expatriation.

    Bonne chance à Morgane et Sebastien.

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !