Connexion en tant que membre

Asie pacifique Ma destination Singapour

Qu’est-ce qu’un expatrié ? Les questions avant de partir à Singapour.

Ajouter à mes favoris

Les questions avant de partir à Singapour - Qu'est-ce qu'un expatrié ?Partir à Singapour – Les questions qu’il faut se poser avant. (Mais ça marche aussi pour les autres pays)

Qu’est ce qu’un/une expatrié(e) ?

Septembre est une grosse période d'arrivée d'étrangers à Singapour mais aussi dans de nombreux pays qui accueillent des expatriés.

 

D'ailleurs, c'est quoi un expat ?

Pendant longtemps, l'expat était un cadre supérieur en position senior avec une compétence pointue qui était muté sous contrat à l'étranger et missionné pour une activité précise. Il existe toujours. Et il est toujours salarié de son pays d'origine et bouge avec un package plus ou moins important (déménagement, école, logement, parfois voiture, assurance santé, retours en France...). Il touche parfois une (grosse ou petite) partie de son salaire ici. Contrat de 2/3/4 ans, puis retour à son point de départ ou nouvelle expatriation.

 

Il y a aujourd'hui une grande diversité d'expats, de contrats et de packages :
  • Cadres en contrat local. Fiche de paie locale, allocation pour l'école, la santé, le logement (ou pas). Pas de durée déterminée. Parfois un salaire qui doit couvrir TOUS les frais de sa famille.
  • Ceux qui arrivent à Singapour sans offre d'emploi et cherchent sur place ou montent un business. Recherche d'aventures exotiques, manque d'opportunités dans son pays d'origine, discriminations... Les raisons qui expliquent le départ de son pays pour aller travailler ailleurs, sans filet, sont ainsi nombreuses et diverses.
  • Ceux qui s'installent ici après y avoir été envoyés par leur société, puis sont restés. Ils sont en contrat local ou résidents singapouriens (salariés ou chefs d'entreprise, consultants...) après quelques années et pas mal de démarches. Leur vie est ici.
  • Des VIE (volontariat international en entreprise) : jeunes diplômés français, employés ici en contrat spécifique local, avec une petite allocation logement (ou pas), une assurance santé spécifique et un contrat généralement de 18 mois/ 2 ans. Certains sont finalement embauchés par leur société au terme de leur contrat et deviennent des employés en contrat local.
  • Des stagiaires. Jeunes étudiants motivés, prêts à tout pour avoir de l'expérience en entreprise. Ils ont toute mon admiration car ce n’est pas facile tous les jours.
  • Des étudiants en échange universitaire pour qui le passage a Singapour est plus ou moins long. Plus ou moins compliqué également.

Je crois n'avoir oublié personne.

Singapour fait rêver quand on la regarde du bout de la fenêtre de son appart à Paris ou à Mulhouse. La réalité est plus compliquée.

 

Quels sont les points à vérifier quand on se voit proposer un job ici ?
  • Mon salaire et avantages (ou pas) vont-ils couvrir mes besoins (et ceux de ma famille) ? Assurance santé, scolarité des enfants (d'ici 2/3/4 ans), logement, retour réguliers dans mon pays d'origine, impôts, charges diverses, assurances diverses, loisirs, activités sportives ou culturelles, nourriture et produits pour la maison, nounou si besoin...
  • Puis-je investir dans un plan retraite ? Ou faire des économies pour mon retour ou en cas de perte d'emploi ?
  • En cas de grossesse, maladie grave, accident de la vie, comment suis-je couvert ?
  • Et en cas de séparation / divorce, décès... Suis-je bien couvert(e) ainsi que ma famille ?
  • L'opportunité de travail à Singapour va t'elle me permettre de vivre comme chez moi, voire mieux que chez moi ? (Plan de carrière, payer la scolarité /crèche des enfants, revenu global pour la famille, possibilité d'avoir des loisirs, des vacances, des dépenses imprévues ...).

 

Et pour ceux qui ne partent pas seuls :
  • Mon conjoint(e) va-t-il trouver sa place professionnelle et personnelle dans cette nouvelle aventure ? Pourra- il travailler s'il le souhaite ? A-t-il les compétences et qualités pour trouver un job ici à court ou moyen terme ? Avons nous obligatoirement besoin de ce deuxième salaire pour survivre ?
  • Quel type de contrat et de visa on me propose ?
  • Ma situation juridique maritale me permet elle de faire bénéficier de mes avantages/ mon VISA à mon conjoint(e) et mes enfants ?
  • Mon couple est-il assez solide pour affronter toutes les difficultés que représente une nouvelle vie dans un nouveau pays avec une culture et une manière de vivre différentes ?
  • Mon conjoint suiveur est il conscient de la condition de dépendance et de la perte de statut social qui l'accompagnent ?
  • Mes enfants sont ils en âge de profiter d'un changement d’environnement scolaire, de système scolaire, d'apprendre une nouvelle langue, de s'intégrer dans un milieu local, francophone ou international ?
  • Suis je conscient(e) qu'une fois que je quitte la France pour une expatriation en contrat local, il n'y a ni chômage, ni Pôle Emploi, ni allocations familiales, ni APL, ni sécu gratuite, ni retraite obligatoire, ni école/crèche gratuite, ni de nounou à la journée qui ne vive pas chez moi... ?

Voici quelques éléments de réflexion qui reviennent souvent sur les forums.

 

N'hésitez pas à commenter si vous avez des éléments à rajouter.

Et évidemment, sur votre magazine préféré femmexpat.com, où que vous alliez, vous trouverez des infos utiles et générales sur votre future expatriation ou plus spécifiques sur votre pays de destination.

 

Un dernier mot

L’expatriation est une sacré chance d’ouvrir son horizon et de sortir de sa zone de confort. Pour le bien de son couple, comme pour celui des enfants si on part en famille. Pour les couples comme pour les célibataires, une aubaine de découvertes. Et si toutes les conditions financières sont à peu près remplies, n’hésitez plus ! Alors à bientôt à Singapour ... ou ailleurs !

Nathalie

nath.joburg@gmail.com.

Singapour. Septembre 2018

 

FemmExpat vous conseille de lire aussi :

Droit : de la vulnérabilité des femmes expatriées (1)

Expatrié, détaché, contrat local : quelles différences ?

 

Retrouvez également les autres articles de Nathalie :

Vivre à Singapour (1ère partie)

 


1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point