Connexion en tant que membre

Ma destination Singapour

Vivre à Singapour (2ème partie)


Vivre à Singapour (2ème partie)Haaaa, Singapour ! Quand on a appris qu’on partait à Singapour, tout notre entourage s ‘est extasié !!! Comme nous !

Une île tropicale au cœur de l’Asie, une organisation efficace, une économie dynamique, le meilleur système scolaire au monde. Quelle chance ! Voilà donc des infos utiles, si, vous aussi, vous souhaitez vous y installer.

NDLR : Pour tout ce qui concerne les communautés francophones, les écoles, le logement et la nourriture, nous vous recommandons d'aller lire Vivre à Singapour (1ère partie)

 

Généralités 

Singapour, c’est le frère asiatique de Dubaï.  Très moderne et très urbain. Mais beaucoup de parcs et d’espace verts un peu partout dans l’île. Ainsi que quelques pépites de bâtiments plus anciens dans certains quartiers pour le folklore.

Il y a aussi la mer, très discrète. Quelques plages mais pas les plus belles d’Asie.

Tout est très bien organisé mais aussi très contrôlé. Les Singapouriens ont l’habitude de surveiller et sont encouragés à dénoncer le moindre faux pas. La police est extrêmement réactive. Les punitions et amendes sévères. Par exemple, vous ne pouvez pas vous exposer nu aux yeux de vos voisins quand vous êtes dans votre chambre. Penser à tirer les rideaux !

Singapour en tant que pays a 52 ans. 5,6 millions d’habitants (locaux, chinois, malaisiens, indiens, et occidentaux…). Un des plus faibles taux de natalité au monde.

 

Santé
Très bons médecins, paramédicaux et hôpitaux.

On trouve ici les meilleurs spécialistes avec des prises de RDV très rapides. Y compris quelques francophones. Une grosse tendance à pousser à la consommation d’examens et de traitements. N’hésitez pas à demander des recommandations à la communauté francophones quand vous avez de grosses dépenses à engager.

Mais cette santé a un prix très élevé.

Avant tout départ, assurez-vous d’avoir une couverture santé, mutuelle, assurance expat ou locale sérieuse qui couvre tous les frais ou presque, surtout si vous arrivez en famille. Sinon, le moindre accident de jogging, la méchante rage de dent ou l’accouchement le plus banal fera un trou de géant sur votre compte bancaire. A négocier avec votre employeur avant le départ quand c’est possible.

 

Enfants

Vie de rêve pour les ados qui sont ici en sécurité et libres comme l’air. Ils prennent le taxi comme vous le métro à Paris. Mais avec le côté négatif que le moindre écart se paie très cher (drogue, alcool...) .LA FAMILLE peut perdre son permis de travail et être virée de Singapour. L’ado peut subir des peines d’emprisonnement et payer des amendes.

Pour les plus jeunes, beaucoup de cours et de loisirs proposés.

 

Animaux

Les chats et chiens ne sont pas autorisés à circuler dans les condos. Les chats sont enfermés dans l’appartement et/ou terrasse. Les chiens doivent être emmenés à l’extérieur du condo pour faire leurs besoins dans la rue (ou dans les parcs mais toujours en laisse). Avec le petit sac en plastique « ramasse tout » obligatoire (sous peine d’amende lourde).

Dans les maisons indépendantes, les animaux ont évidemment plus de liberté.

Avant de faire des visites de logements, vous devez toujours préciser à l’agent que vous avez un animal de compagnie. Si le propriétaire refuse, vous ne pouvez pas prendre ce logement.

 

Personnel de maison

C’est ma partie préférée. Un gros plus ici pour les mères de famille et celles qui travaillent. Pour les autres aussi d’ailleurs !!!!

On peut employer une helper (nounou/femme de ménage) à plein temps pour un tarif très raisonnable par rapport à la France. Compter environ 1200 à 1300 dollars par mois (assurance et charges incluses). Salaires moyens entre 650 et 1000 dollars suivant l’âge et l’expérience de la charmante dame qui deviendra rapidement un membre de la famille à part entière. Ce sont généralement des femmes philippines, malaisiennes ou indonésiennes qui viennent chercher une vie meilleure et la possibilité d’envoyer de l’argent tous les mois à leurs enfants et familles au pays. Vous DEVEZ la loger (à prévoir dans vos visites d’appart/maison).

Ces fées du logis travaillent du lundi au samedi soir. A vous de les traiter avec respect et gentillesse et de ne pas oublier votre expérience du travail équitable européen.

Recrutement via agences, connaissances ou annonces sur les réseaux sociaux.

Après toute une procédure administrative de cours, de tests via le MOM (Ministère du travail Singapourien) et d’enregistrement de son contrat de travail. Vous devez avoir votre permis de travail pour entreprendre la procédure. Vous devez obligatoirement déclarer votre employée de maison, lui autoriser 2 semaines minimum de vacances tous les 2 ans, lui payer le billet d’avion pour rentrer chez elle, les frais médicaux, évidemment la nourrir et prendre soin d’elle, si elle est souffrante. Je ne sais pas vous, mais moi je trouve que c’est loin d’être un minimum.

Certaines familles utilisent les services de sociétés de nettoyage ou de part-time helpers, sans avoir à les loger.

 

Culture

L’histoire de Singapour est si particulière et riche qu’elle mérite qu’on s’y intéresse avant d’arriver, de lire des romans d’écrivains locaux et de ne pas hésiter à parcourir les journaux.

Beaucoup de musées, de concerts, et d’expos. Rien ne vous manquera ici car il y en a pour tous les goûts.

 

Les transports

Les voitures sont ici très chères car horriblement taxées. La plupart des expats se déplacent en bus, métro, et taxi (du coup très abordable).

Les expats chanceux, avec voitures de fonction, prêteront à celui ou celle qui ne travaille pas le précieux véhicule, suite à des négos dans le couple. Soyez fermes, mesdames ! Exigez au moins une journée par semaine. Tout ce qui est à lui, est à vous !

Ne jamais oublier une écharpe ou un châle pour les transports en commun. Il y règne en effet un froid polaire avec l’air conditionné à fond.

 

Emploi

Les besoins en termes professionnels vont de très qualifiés à hyper qualifiés. Pour les jobs non qualifiés, le pays utilise plutôt des étrangers de la zone Asie. Malaisiens, Indiens, Indonésiens, Philippins… à des salaires très bas, difficilement compatibles avec un mode de vie à l’européenne.

 

Les permis de travail pour les étrangers sont de plus en plus difficiles à avoir.

Donc, que vous soyez étudiants, stagiaires, cadres supérieurs ou simples employés, assurez-vous bien avant de partir que vous êtes éligibles au permis de séjour Singapourien (auprès de l’Ambassade de Singapour). Pour les professions médicales, vous n’aurez pas d’équivalence (sauf exception).

 

Venir ici pour chercher du travail sur place en touriste coûte très cher.

La durée pour trouver un job se situe entre 3 et 6 mois si vous avez des qualifications et expériences solides. Certains domaines recrutent plus que d’autres. Attention de ne pas voir filer votre argent en logement, nourriture et santé avant d’avoir trouvé un job.

 

Pour ceux qui ont la chance d’avoir le job avant de partir

Entre la demande et l’obtention du permis de travail, ça va très vite. C’est l’entreprise qui doit faire la démarche avec votre assistance. N’oubliez pas de mentionner votre conjoint et les enfants pour ces démarches. Vous en aurez besoin pour inscrire vos enfants à l’école et pour louer un logement.

 

Climat

Je finirai par la partie bien agréable de la vie à Singapour. Le temps !

Il fait en moyenne entre 20 et 30 degrés toute l’année. Ambiance humide et très chaude avec pas mal de pluie. Donc, votre garde-robe va changer drastiquement. Adieu les robes en matières synthétiques et sous-vêtements en dentelle. Bonjour le coton et le lin.

Pour celles/ceux qui travaillent dans les bureaux, prévoir aussi les gilets et vestes. Car vous y trouverez un froid digne d’une belle journée d’hiver au Danemark. Choc thermique garanti tous les jours.

Tongs obligatoires en dehors du boulot car on a souvent les pieds trempés.

Enfin, apportez quand même quelques tenues d’hiver pour faire des voyages dans la région (Chine, Japon, Népal...) et rentrer si besoin en Europe.

 

 

A bientôt à Singapour, les Femm’expat !

 

Nathalie CAGNAT

nath.joburg@gmail.com

 

Janvier 2018

 

FemmExpat vous conseille de lire :

Les accueils, l'art de se faciliter l'expat

La French Chamber Singapore vous aide dans votre projet professionnel !

Recherche d’un emploi à Singapour : 3 pistes pour faciliter votre recherche et y voir plus clair


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !