Connexion en tant que membre

Actualités Amérique du nord Bien-être Canada Ma destination Montréal Vie d'expat Vie perso

Camille : un accident qui révèle une véritable aventurière


Camille-Femmes-francofortes-UNE femmexpat 559x520
Photo : Anne Ezan - Femmes francofortes

Camille est une jeune Française de 26 ans. Il y a quelques années, un accident de la route agit sur elle comme un électrochoc et déclenche des envies d’aventure.  D’abord avec une amie sur les routes australiennes… Aujourd’hui, seule, à Montréal au Canada.

Pour elle, l’échec c’est de ne pas essayer : « si tu essaies et que tu te plantes, ça s’appelle une expérience, une leçon ».

Témoignage.

 

Un virage à 180 degrés

Le 6 janvier 2012, j’ai eu un accident de voiture qui a bouleversé ma vie. J’ai eu une quasi-inversion de la courbure des cervicales : pendant 2 ans et demi, j’ai eu mal à peu près partout, mais ce moment a également été un vrai déclic.

J’ai réalisé que la vie était courte et surtout qu’elle t’apporte ce dont tu as besoin. Il fallait que je commence à vivre comme j’en avais envie.

 

Mon road trip américain

Avec une amie, on est parti faire un road trip aux Etats-Unis : New-York, San Francisco, Santa Barbara puis Los Angeles, et Las Vegas. On a fêté Noël à Bryce Canyon, un endroit à couper le souffle ! On était dans une chambre d’hôtel, seule au monde, à manger des plats surgelés avec les doigts. J’en garde un souvenir incroyable.

C’était certainement le Noël le plus magique de ma vie avec la neige comme cadeau au réveil. Ce voyage a été une sacrée aventure émotionnelle. C’était vraiment Rock and Roll, ponctué de fous rires, de lieux sublimes, de rencontres surprises et d’aventures en tout genre.

 

Partir loin pour s'ouvrir aux autres

Après 2 mois, mon amie est rentrée en France et moi je repartais directement vers l’Australie, sans billet de retour. J’avais besoin de partir très loin de tout, même si mes parents étaient contre.

J’ai été fille au pair à Brisbane environ 3 mois. C’était un véritable partage, ça m’a fait énormément de bien. La mère des filles a vraiment été comme ma deuxième maman. Quand je suis partie, elle m’a dit qu’elle n’avait jamais vu ses filles aussi heureuses que depuis que j’étais rentrée dans leurs vies. C’était un bonheur réciproque.

 

Ma bouleversante rencontre

Je suis ensuite partie travailler en ferme. C’est là que j’ai rencontré Scott. Il a été un tournant dans ma vie intellectuelle et spirituelle. On a passé toutes nos soirées à discuter de sujets simples et profonds. Il m’a fait réaliser plein de chose sur moi, sur les autres, sur mon rapport au monde.

Quand il est parti, ça a été, bizarrement, comme si je perdais une partie de moi. J’étais persuadée que je n’allais jamais le revoir, et pourtant il ne s’était rien passé entre nous.

 

Mon angoisse au retour

Après 9 mois, plusieurs jobs et quelques galères, je me suis dit qu’il était temps de rentrer en France mais, en réalité, je n’en avais aucune envie. Si je rentrais, c’était pour mieux repartir un jour.

Ce qui est terrible quand on revient parmi nos proches, c’est qu’on se retrouve dans le même pays, mais plus sur le même fuseau horaire.

 

Mes retrouvaille au Vietnam

Un jour, j’ai repris contact avec Scott. Il m’a avoué avoir ressenti le même sentiment que moi. J’ai alors décidé de le rejoindre à Hanoï, juste après avoir activé mon PVT canadien. Tout mon cœur voulait juste le revoir et passer du temps avec lui pour mettre des mots sur notre relation.

C’est là que j’ai compris que c’était une personne très importante pour moi sans pour autant être l’homme de ma vie. Il a été mis sur ma route au bon endroit, au bon moment, pour m’éclairer d’une certaine façon mais, c’était plus spirituel qu’amoureux. J’ai été heureuse d’avoir écouté mon cœur et d’y être aller.

 

 

Mon bilan

Cette année, à Montréal, est très riche en émotions. Pour moi, on ne peut pas changer sa nature profonde mais on peut la faire évoluer et c’est ce que j’essaie de faire en ce moment.

J’ai l’impression de ne pas pouvoir me permettre d’échouer. Il y aurait trop peu de personnes capables de ramasser les morceaux. Alors j’avance, sans filet, aussi bien émotionnellement que financièrement.

Je préfère me prendre un mur plutôt que d’avoir des regrets.

Dans quelques années, je ne serai plus sur Terre, donc j’essaie d’être en harmonie avec moi-même, dans l’instant présent. C’est ça le plus important.

L’échec c’est de ne pas essayer. Si tu essaies et que tu te plantes, ça s’appelle une expérience, une leçon. En tout cas, c’est comme ça que je conçois mon quotidien désormais. Je crois profondément que la vie t’apporte ce dont tu as besoin et aujourd’hui, je me sens à un tournant de ma vie.

Je n’ai plus qu’à prendre le virage et vivre les choses toujours plus intensément... Je me lance donc en indépendante en coaching de vie. Mon site n'est pas encore en ligne mais j'y travaille. Notez déjà le nom de ma future entreprise est "My Zenature" !

 

Site-web-Femmes francofortesCamille est l’une des douze expatriées francophones de Montréal que la designeuse graphique, Anne Ezan elle-même expatriée) a rencontré et interviewé dans le cadre de « Femmes Francofortes », un projet artistique personnel et bénévole qui rassemble photographies et récits de ces femmes.

Dès ses premiers jours au Québec, Anne rencontre beaucoup d’expatrié·es qui lui racontent leurs histoires. Elle décide de s'intéresser à 12 femmes qui ont tout quitté pour se trouver à l’autre bout de l’Atlantique afin d’apprendre de leurs expériences mais également pour les mettre en valeur et montrer qu’il n’y a aucune limite à ce que peuvent réaliser les femmes.

Sur un site web, elle propose le portait de 12 histoires de vie ayant pour trame une carte interactive du métro de Montréal. Chacune des 12 stations correspond à une rencontre différente.

 

FemmExpat vous recommande aussi :

Femmes Francofortes : 12 histoires de femmes inspirantes au coeur de Montréal

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !