Connexion en tant que membre

Etats-Unis Ma destination

la conduite aux États-Unis : a long long way


conduire aux USAPartir aux USA, vivre l’« American Dream » mais ne pas pouvoir se déplacer faute de permis de conduire ? Vous retrouverez ici le nécessaire pour obtenir votre « Driver’s Licence » lors de votre séjour au pays d’Obama. 

Le  « Driver’s Licence » est généralement la pièce d’identité (I.D.) la plus demandée lors de contrôle.  En effet, en cas de vérification d’identité ou encore lors d’un payement par chèque, votre driving licence est souvent requise.
Votre permis de conduire français ainsi que votre permis international n’est valable que les trois premiers mois de votre séjour dans le cas où vous êtes résident aux Etats-Unis. Il vous faudra donc repasser le permis ou alors procéder à un échange de permis.

Le permis international s’obtient à la préfecture ou la sous-préfecture du domicile. Vous devrez fournir les pièces suivantes : le permis national, un justificatif d’identité, deux photographies récentes et identiques. Prévoyez éventuellement un justificatif de domicile du type quittance, facture d’eau, d’électricité, bail … Aucun frais ne sera à votre charge et sa durée de validité est de 3 ans. Voir notre fiche pratique sur le permis international.

Certains États ont un accord de réciprocité. Cet accord vous permet d’échanger votre permis français contre un permis américain. Attention ! Veillez à demander de conserver votre permis français car lors de l'échange les autorités américaines le gardent (ils risquent même de le détruire). Si vous comptez rentrer en France à la fin de votre expatriation, vous serez bien content de l'avoir récupéré en un morceau!
États avec accord de réciprocité : Caroline du Sud, Colorado, Connecticut, Delaware, Illinois (seulement si vous possédez un numéro de sécurité sociale américain), Kansas, Kentucky, Massachusetts, New Hampshire, Ohio, Pennsylvanie, Virginie et Floride. Ce dernier État est très strict concernant le contrôle du permis, vous devrez toujours avoir sur vous le permis français ET le permis international. Renseignez vous tout de même auprès des bureaux locaux pour les formalités d’échange.

Afin de passer votre permis de conduire américain, rendez vous au bureau du « Department of Motor Vehicles » (DMV ; adresses figurant dans les pages jaunes de l’annuaire sous la rubrique « State Government »,  section « Department of Motor Vehicles »).  Munissez vous de votre carte « Social Security » si vous en possédez une, votre passeport ainsi que votre visa. Pas d’inquiétude, si vous n’avez pas de carte d’assuré social américaine, le DMV vous attribuera un numéro spécial !
Un formulaire d’inscription doit être rempli et le DMV vous offre un code de la route gratuit. Profitez en pour le potasser chez vous avant de passer l’examen. Dès que vous vous sentez prêt, contactez votre DMV pour prendre rendez-vous. Les droits d’inscription varient selon les États mais sont généralement modestes, en moyenne le coût s’élève à 20$. Si le prix n’est pas le même qu'en France, attendez vous au même type de test : un QCM relativement simple ainsi qu’un test oculaire.
Une fois cette première étape passée, il faudra passer le test de conduite. Il est possible de se présenter avec votre voiture en prouvant qu’elle est assurée ou un véhicule emprunté. Les auto-écoles ont la possibilité de vous prêter une voiture sans toutefois y avoir pris obligatoirement des cours.
Votre « driving licence » vous est remis immédiatement ou dans le mois qui suit l’obtention du permis selon les États.

Lors de votre retour en France, le service des permis de conduire de la préfecture de votre futur lieu de résidence échangera votre permis local contre le permis français (à condition d’avoir résidé 6 mois minimum aux Etats-Unis, preuves à l’appui). Les démarches doivent être obligatoirement effectuées dans un délai d’un an maximum après le retour en France.

En cas de vol ou de perte du permis français aux USA, après déclaration au commissariat de police puis déclaration au consulat, contactez la préfecture ayant délivré le permis volé ou perdu et demander un duplicata. Pour toute autre information, prenez également l’attache du service des permis de conduire de la préfecture.

À savoir :

- Les vitesses sont exprimées en mph = miles per hour et les distances en miles. 1 miles = 1,6 km. Selon les États les limitations de vitesse varient, généralement : en ville : 25 mph (40 km/h), sur routes et nationales (88 km/h) et sur autoroutes : 65 à 75 mph (104 à 120 km/h)
- Il n’y a pas de priorité à droite aux Etats-Unis. Aux carrefours sans feux, il y a soit un STOP, soit des STOP sur les 4 routes de l’intersection. Le premier arrivé à la priorité ! Les Américains respectent cette règle même dans une circulation très dense en ville.
- Le taux d’alcool dans le sang est limité à 0,1g/L. Attention ! Si vous êtes pris à conduire en état d’ébriété, vous risquez 3 jours à 6 mois de prison, une amende de 400 à 1000$ et un retrait de permis. Il est également interdit de conduire avec des bouteilles d’alcool décapsulées dans sa voiture. Choisissez donc bien votre Sam avant tout trajet en voiture en cas de repas ou de soirées arrosés !
- Arrivé à un feu tricolore, si celui-ci est rouge et que vous souhaitez tourner à droite, marquez un temps d’arrêt, vérifiez que personne n’arrive et engagez vous. Si toutefois, vous voyez un panneau « No right turn on red », cette règle ne s’applique pas.

Femmexpat vous conseille de lire :

PRENDRE LE VOLANT ! TEMOIGNAGES

Conduire aux États-Unis

 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !