Connexion en tant que membre

Europe France Ma destination Ma vie en expatriation Vie d'expat Voyages

Douce France, me voilà !


9

Douce-France-me-voila-alice-donovan-rouse-unsplash-UNE femmexpat 559x520
Photo : Alice-Donovan-rouse-Unsplash

Que ce soit juste pour la durée des vacances d’été ou bien pour de bon si votre expatriation touche à sa fin, vous êtes unanimes pour reconnaître que la France ne manque ni de charme ni d’atouts. Que ce soit sa nourriture, ses paysages mais surtout votre famille et vos amis !

Voici une compilation de toutes les petites choses incontournables que vous retrouvez avec joie lors de votre retour en France :

 

Sophie (expat à Singapour) :

« Après 6 mois loin de France je vais retrouver avec plaisir : mon chat qui n’a pas pu nous suivre, les marchés de mon quartier pour l’ambiance, les fruits (framboises, abricots ...), les merguez, le jambon de parme avec du melon, les rillettes avec une bonne baguette craquante, le reblochon, les Danettes au chocolat, le chocolat côte d’or, les magazines, les logigrammes, les livres, Monoprix, Franprix pour leurs rayons bien garnis et non pas Out Of Stock...
...Mais après 3 kg en plus, les crottes de chiens sur les trottoirs, les grèves, embouteillages et klaxons je serais certaine contente de repartir. »

 

Florence (expat au Caire) :

« Avec le retour en France, nous nous réjouissons de revoir nos familles et nos amis car, même si on se crée un réseau sympa en expat, on est attaché à ceux qui restent en France.


Ensuite et c’est personnel, je suis heureuse de retrouver un beau pays, aux paysages et aux monuments si divers. Et puis, que de belles boutiques qui nous manquent tant en Egypte. Une en particulier fait l’objet d’une visite pèlerinage dès mon retour : la FNAC !!! C’est mon premier rdv français lorsque je pose le pied sur le territoire.


Enfin, côté gastronomie, quel régal pour le palais car on trouve pléthore de produits et cuisiner devient nettement plus simple !
A ne pas oublier non plus, le petit noir en terrasse pour y admirer les passants aux tenues si variées et colorées : du chic classico au déjanté absolu. Quel agréable divertissement !


En bref, voici les incontournables lors de mon retour en France.
...Un petit bémol : Français, faîtes un peu moins la gueule, vous vivez dans un pays magnifique ! »

 

Roxane (expat en Russie) :

« Je vais faire du très très bateau mais une chose est sûre ce que je recherche à chaque fois c’est mon St Marcellin et un petit vin français qui va avec (sans que ça soit hors de prix). _ Je recherche aussi une bonne rosette, des quenelles, du veau, des ravioles, des artichauts... euhhh j’arrête j’ai faim ! lol
Quant aux enfants ils recherchent principalement des carambars lol.
Je suis contente de retrouver "mon Vercors", ses fleurs et ses parapentes.
Et je suis extrêmement contente de retrouver l’eau potable au robinet ! »

 

Marie-Christine (ex-expat à Beyrouth) :

« Mais pourquoi pense-t-on d’abord « bouffe » ? Des rayons laitages, fromages, charcuteries... immenses et tellement variés... qui font qu’enfin on a l’embarras du choix pour répondre à la question biquotidienne « Que va-ton faire à manger ?... du canard, du lapin, du porc, des morceaux de boeuf que l’on ne trouve qu’en France... des vraies boulangeries.... le must, un repas charcuteries-fromages-vin rouge !!!
Retrouver l’eau courante (translucide et potable de surcroit), l’électricité et le téléphone sans aucunes faiblesses... et oui on oublie en vivant en France que ce n’est pas partout ni toujours le cas !
Des magazines et des bouquins... Toutes nos marques favorites... en matière de produits d’entretiens, de fringues, de cosmétiques... NOTRE coiffeuse.... celle qui sait ce que l’on veut et ce que l’on ne veut pas... L’Euro... même si tout nous semble HORS de prix...
Les amis (oh c’est pas qu’on n’en a pas en expat... mais là ce sont ceux que l’on a depuis.... longtemps), la famille, notre chez nous quand on en a gardé un, avec des meubles choisis et NOTRE déco.... parce que le meublé... même relooké.... ce n’est pas pareil...
Un mari disponible et en vacances... lui aussi ! Voir nos enfants heureux de retrouver des jouets, des lieux, des saveurs, leurs copains et leurs cousins, des repères... Voir le bonheur de nos parents de nous avoir pour eux...quelques jours en exclusivité
Une circulation "normée" avec une signalétique explicite (enfin dans la majorité des contextes), certaines fleurs et plantes vertes, pouvoir aller chercher du pain en vélo, des prix fixes (on les trouve élevés mais pas besoin de TOUT négocier systématiquement), la variété de nos paysages de France...
Par contre, dur dur... la température de la mer, cette impression à peine arrivée qu’on ne pourra pas voir ni satisfaire tout le monde (en quantité et peut-être qualité du temps passé) et pourtant on ne va pas lésiner sur un timing hyper serré pour optimiser les retrouvailles et limiter les frustrations, de percevoir la jalousie de certains (par ailleurs bien incapables d’accepter une éventuelle mutation à l’étranger), l’incompréhension d’autres (comment fait-elle pour se satisfaire d’un quotidien comme le sien ? laisser tomber sa carrière pour suivre son conjoint c’est bien beau, mais ensuite tu vas faire quoi ?), de voir les enfants de nos amis qui ne nous reconnaissent pas... avec l’impression d’avoir raté des choses..., de voir nos parents ou grands-parents... plus vieux...et au finish... après un été marathon... on ne sera pas si mécontente de retourner à notre vie d’expat... »

 

Emmanuelle, jeune expat  :

Tiens en fait c’est bien d’être rentré !
Le café à la terrasse du coin,
Le shopping dans mon magasin préféré,
Les touristes devant la tour Eiffel,
Les parigots dans le métro,
Croquer le croûton de la baguette,
Le rayon de Fromages,
Les yaourts recette crémeuse,
Dans mon porte-monnaie l’Euro,
A la radio mon cher Cloclo,
Les plaintes dans la queue de la poste,
Le TGV en retard,
Un monument à chaque coin de rue ou au pire une vieille église,
La grève à Orly,
Les engueulades entre les passants,
Le petit coup de rouge,
Pas de commission quand je fais un retrait,
Les pubs dans la rue ne sont plus du charabia,
Le week-end chez Mère-Grand à cueillir des fraises,
Les embouteillages au péage,
Le bordel-organisé à la française,
L’inactivité picarde,
Le chien de la copine qui nous saute dessus,
La boulangère toujours à la même place avec le même sourire,
Les Guignols de l’info,
Les gens petits pendant les concerts,
Des black, blancs, beurs dans la rue... la diversité,
Les gens dans la rue après 18h,
Le croissant chaud le matin qui a le goût de... croissant,
Le "20 Minutes" en Français,
Les balades au bord de la Seine,
Les souvenirs de Lycée qui reviennent,
Faire des ricochets avec les amis d’enfance comme au primaire...

 

 

FemmExpat vous conseille de lire :

S’installer dans l’ouest parisien à son retour d’expatriation

Au retour, gardez l'expat' attitude !

Positiver un retour qui approche…

Ma phrase magique pour bien vivre mon retour d'expatriation

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !