Connexion en tant que membre

Croatie Europe

ZAGREB : BONNES ADRESSES ET LOISIRS


BONNES ADRESSESLes quartiers où il fait bon vivre à Zagreb

On évitera la partie sud de Zagreb appelée « Novi Zagreb », constituée de hautes et souvent vieilles tours du temps de Tito. Le paysage est un peu déprimant.

Chaque quartier du haut de la ville a ses avantages et ses inconvénients. Personnellement, nous sommes proches du centre, mais en bordure de forêt, avec liaisons bus et tram à proximité.
Beaucoup de Français habitent le quartier de Remete, au nord est de la ville. C’est un endroit paisible et peu distant de l’école française.

Santé (hôpitaux, médecins, dentistes)
On raconte, parmi les expatriés de toutes nationalités en Croatie, que les hôpitaux croates sont vétustes, délabrés, voire dangereux. Je n’ai jamais eu la malchance d’y mettre les pieds ; je ne peux pas confirmer cette rumeur. Mais elle court !

On raconte aussi que les médecins ne prescrivent des médicaments que s’il y a réelle urgence ou que les doses prescrites sont étrangement calculées, que certains médecins sont très négligents vis à vis des étrangers...
N’ayant pas eu de soucis dans ce domaine depuis un an que nous sommes ici, je ne peux pas non plus témoigner.

Côté orthodontie, on raconte qu’il est intéressant de consulter ici pour tout ce qui touche aux prothèses dentaires ; les tarifs seraient bien moindres qu’en France et la qualité du travail équivalente. Mais je n’ai pas non plus expérimenté... !

L’ambassade française -section consulaire- recommande une liste d’hôpitaux et de praticiens francophones : pédiatre, dentiste, gynécologue, etc. 

Supermarchés et marchés
Le marché « Dolac », au centre ville, près de la place Ban Jelacic, est ouvert tous les matins ; on y vend fruits, légumes, viande au sous sol, poissons dans le hall poissonnier, habits, broderies, souvenirs.
Vous trouverez un marché plus petit et moins touristique place Kvaternikov ainsi qu’un marché aux fleurs au centre ville.

Konzum est le grand distributeur local. Des supermarchés et supérettes sont répartis à travers tout le pays et offrent tous les produits dont vous aurez besoin. D’autres enseignes sont aussi présentes : les italiens Mercator et Ipercoop, l’allemand Bauhaus.
Pas d’enseigne française ; il parait qu’un grand distributeur français avait tenté une percée il y a quelques années, en vain.
Côté prix, les grands distributeurs ont peu tendance à s’aligner vers le bas. Le prix d’un caddie standard est ainsi le même qu’en France.

Où trouver les produits français ? En Slovénie ! Je n’en ai pas trouvé en Croatie ! Un Centre Leclerc est implanté à Ljubljana (Slovénie). Certes, il est à 140 km de Zagreb, mais au retour d’une excursion ou d’un déplacement, pourquoi ne pas faire une halte ! Les produits français y sont frais et d’excellente qualité !

 

La vie culturelle
La vie culturelle est riche à Zagreb. Le mensuel gratuit « Five Stars » vous propose le programme des principales manifestations de la ville : concerts, théâtre, expositions. Il y a de quoi faire !
Tarifs plus intéressants qu’en France : une place de théâtre ou d’opéra se situe entre 20 et 30 euros ; les concerts sont moins chers tout en étant très éclectiques.

 

Les missions culturelles des ambassades représentées à Zagreb organisent aussi d’intéressantes expositions ; demandez l’information à la médiathèque (adresse : Preradoviceva 5) pour les manifestations programmées par l’ambassade de France.
La mission culturelle italienne prévoit une exposition intéressante sur Leonardo da Vinci cet automne... A ne pas rater non plus !
Enfin, de nombreuses galeries proposent des expositions de peintres croates, aux styles très divers. C’est un bonheur de les découvrir !

Cinémas en croate ou en anglais ; il arrive que certains films français soient projetés en VO.

Restaurants
Le pays regorge de nombreux restaurants ; les « pivnica » sont des brasseries locales avec carte quasi identique à celle du voisin ; mais les prix, la quantité & la qualité varient d’une adresse à l’autre.
A vrai dire, il n’existe pas de gastronomie fine en Croatie, tels que nos restaurants étoilés français. Les cartes sont globalement les mêmes à travers tout le pays ainsi que les ingrédients de base. Pas de grande créativité ; adieu la cuisine sophistiquée ! Ceci dit, le rapport qualité/quantité/prix reste très correct pour les pivnica et autres petits restaurants. Vous trouverez de bons conseils dans divers guides français ou étrangers (routard, guide vert, etc...).

Les croates raffolent de la cuisine italienne et consomment énormément de pizzas & risottos. Vous trouverez des « bars » à pizza dans chaque ville, à des tarifs très intéressants : moins d’un euros 20 la part de pizza, contre 3 à 4 euros en France.

Enfin, le bon plan est la livraison de plats à domicile. Votre boîte aux lettres regorgera très régulièrement d’offres de restauration à domicile ; un coup de fil pour commander et vos plats sont livrés en 30 à 45 minutes. Prix imbattables aussi : de 20 à 45 kn le plat.

Que faire le week-end et vacances ?
En hiver, skier sur le Sljeme, la première montagne proche de Zagreb, permet aux petits et grands de prendre l’air. Des cours de ski sont possibles - se renseigner sur site, lors de l’achat de votre forfait. Location possible de matériel au haut des pistes ou dans un magasin dans le quartier de Sestine.
Le Sljeme propose 5 pistes, de la verte à la noire, noire qui a servi aux récents championnats du monde.
Site sympa pour une journée mais on a vite fait le tour des pistes !
Abonnement possible pour l’année (800 kn le forfait annuel, soit 120 E) : permet de skier quand vous voulez, autant que vous voulez, sauf en nocturne -forfait supplémentaire à payer-.
Au printemps et en automne, de sympathiques randonnées sont possibles à travers les nombreux parcs nationaux de la Croatie.
Mention spéciale pour le fabuleux parc de Plitvice, à 2 heures 1/2 de Zagreb, constitué de 16 lacs se jetant les uns dans les autres. C’est magique et différent à chaque saison ! On ne se lasse pas de le visiter et de le revisiter.

Et en été : eh bien, la mer adriatique ! La Croatie se vante de ses 1000 km de côtes ainsi que de ses 1200 îles & îlots ! Il y a de quoi faire ! Oui, mais les touristes affluent de toute l’Europe à partir du 5 juillet ; les prix sont corrélés à l’affluence touristique et sont à leur apogée début août.
Un conseil : visitez la côte en début ou fin de saison, afin d’éviter le rush de touristes et de bénéficier de prix & prestations corrects. Rappelez-vous que la Croatie compte 4 millions d’habitants et accueille 10 millions de touristes par an ! Vous imaginez la logistique que cela implique ! « Bison Futé » n’existe pas ici ; il vous faudra donc anticiper au mieux vos déplacements durant l’été et prendre votre mal en patience dans les bouchons sur l’autoroute vers la côte adriatique.

Zagreb se vide dès la fin de l’année scolaire (à la mi-juin) et jusqu’au 1er lundi de septembre, date de la rentrée des classes. La plupart des Zagrébois ont la possiblité de profiter d’une « vikendice » à la mer (=résidence secondaire ou familiale commune). Alors une alternative pour vous peut être de flâner tranquillement dans le Zagreb estival, de visiter des endroits habituellement bondés, de sortir prendre un verre dans un parc -Maksimir est vide en été !-, de pique-niquer après une bonne marche au Sljeme...

Bon séjour sur place !

Femmexpat vous conseille de lire :

VIVRE A ZAGREB

CROATIE : A CONNAITRE AVANT DE PARTIR

ZAGREB : à savoir avant le départ


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !