Connexion en tant que membre

Bristol Grande-Bretagne Ma destination

Vivre à Bristol, en Angleterre


BRISTOLVous partez en expat à Bristol ? Faites un premier voyage sur place avec Mireille ! Pour FemmExpat, cette self-employed nous livre ses impressions sur le vivre à Bristol.
Un coup de cœur immédiat

Nous sommes arrivés au courant du mois précédant la prise de poste, en août 2016, histoire de prendre nos marques.  Nous avions déjà fait deux déplacements à Bristol en amont. Une première fois pour découvrir la ville. La deuxième fois pour trouver notre logement.

Dès ces premières visites nous sommes tombés amoureux de cette ville. Nous nous y sommes sentis très bien, déjà un peu « chez nous ». Nous nous voyions très bien vivre là quelques temps.

Depuis notre arrivée, ce sentiment s’est confirmé. La Bristol que nous avons appris à connaître est paisible, étudiante, animée, artistique, avec un patrimoine historique une histoire culturelle très riches.

Douceur de vivre au bord de l'eau

Bristol (environ 400 000 habitants) se trouve sur la rivière de l’Avon, et a un passé de port maritime. Le quartier du port est le plus vivant de la ville (habitations, espaces culturels, restaurants, etc.). Il y a beaucoup de parcs à l’intérieur et aux abords de la ville.

Ce qui nous plaît le plus c’est la « douceur de vivre » et l’âme de la ville. En revanche le fait de ne pas maîtriser suffisamment la langue anglaise pour m’investir pleinement dans la vie de mon quartier, et de la ville, me frustre un peu.

Je cherche toujours « Accueil Bristol ». Visiblement il n’existe pas et c’est dommage.

Le logement

Le quartier où une grande partie des familles expatriées habite est Clifton. Car c’est dans ce quartier que se trouvent les écoles françaises.

Nous avons choisi de nous installer dans le quartier de Bedminster. Et il nous plait énormément : tout est à portée de main (petits commerces, restaurants, pubs, piscine, supermarchés…). C'est un quartier très animé et très familial. Mais où, apparemment, très peu de Français vivent.

Les transports

La circulation à gauche est forcément déroutante, même après six mois. Habitant à 30 minutes à pied du centre-ville, nous n’utilisons la voiture que rarement. Apparemment la circulation dans la ville est plutôt « bouchée » et difficile.  

Sinon, il y a un grand réseau de bus. Mais nous n’avons pas encore testé.

L'éducation

Il y a une école française à Bristol pour les enfants en maternelle et en primaire. Mais pas d’enseignement en français dans le secondaire.

Se ravitailler

Les magasins Sainsbury offrent une transition plutôt douce avec les marques françaises que nous connaissons. On y retrouve quelques marques connues et l’on se familiarise avec les produits anglais. Vous avez aussi les supermarchés Tesco ou Waitrose, qui offrent aussi des produits pour tous les jours.

Dans le quartier de BroadMead, il y a de nombreux magasins et restaurants, dont le centre commercial couvert The Mall.

Vous aurez aussi l’occasion d’aller dans des marchés dont voici les adresses.

Les loisirs

Pour se balader le week-end, la côte est aisément accessible en voiture (30 minutes). Pour les fans de Jane Austen, allez à Bath !

Les espaces de randonnées sont aisément accessibles.

Quantité de villages, châteaux et églises sont à visiter. La carte d’abonnement au National Trust permet d’accéder à ces sites sinon gratuitement, du moins avec de belles réductions (info d’une autre expat’ ; nous n’avons pas encore essayé).

Réseaux francophones

Les Français à Bristol – Surtout de jeunes actifs, étudiants en stage ou venus pour « improve their english » et enrichir leur CV.

Activité professionnelle

J’ai créé mon activité en self-employed en Angleterre. Donc je n’ai pas d’expérience de recherche de travail en local.

Pour avoir plus d'infos, vous pouvez consulter ma page Facebook  : www.facebook.com/relecteurcorrecteur/.

Conseil à une future expat

Je recommanderais à une future expat sur Bristol de s’investir dans le volontariat, le « social care » et les animations autour et à destination des enfants. Cela permet de prendre pied dans la vie locale et de se faire des amies et un réseau.

Le guide 2017 de bristol

https://issuu.com/visitbristol/docs/2017_official_bristol_visitor_guide

Par Mireille Heurtebize

FemmExpat vous conseille de lire aussi :

Bristol : à savoir avant de partir


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !