Connexion en tant que membre

Londres Témoignages

Caroline, fondatrice de Voilà Communications à Londres


caroline SulzerJe suis arrivée à Londres en septembre 2000, avec mon mari et mes deux fils de 4 et 6 ans. Je quittais à regret la France où, après avoir soutenu une thèse de doctorat en philosophie, j'avais créé deux ans plus tôt "Les mots pour l'écrire", une agence spécialisée en communication écrite d'entreprise et en formation aux outils de communication et culture générale.

J'ai commencé par suivre des cours d’anglais au Kensington and Chelsea College et ai passé le proficiency et un examen en anglais des affaires. En 2001, j'ai complété ma formation par un diplôme en relations publiques.

Je me suis ensuite surtout consacrée à notre installation dans le pays et à l’adaptation de nos enfants dans leur école anglaise. En 2004, j'ai suivi une formation de Français Langue Etrangère, toujours au Kensington and Chelsea College, puis j'ai enseigné le français en entreprise ou chez des particuliers pendant 10 ans. Dans ce cadre, j'ai créé une structure appelée "Frenchworks", qui proposait également un service de traduction.

Enfin, j’ai eu une petite fille en juillet 2007.

En janvier 2014, à presque 45 ans, j’ai créé Voilà Communication, une agence de relations publiques qui aide les petites entreprises françaises déjà implantées ici à communiquer auprès du public britannique et notamment auprès des médias.

En partenariat avec des rédacteurs anglophones, je contacte la presse locale et nationale, online et offline, afin de faire paraitre des articles sur mes clients et leurs produits ou des visuels dans des pages shopping. Je propose aussi de gérer la présence de mes clients sur les réseaux sociaux afin d'augmenter leur visibilité. Enfin, j'organise - encore de façon très modeste - des lancements produits ou des événements.

L'avantage d'une telle structure est que je peux m'adresser à mes clients dans leur langue, comprendre leur produit et leur besoin car nous partageons la même culture. Je décris souvent mon agence comme un pont entre la France et l'Angleterre et je crois qu'il y a vraiment un besoin.

Tout cela est encore très nouveau et j'en suis encore au stade des balbutiements mais je me réjouis d'avoir fait trois campagnes de presse très satisfaisantes dans les médias locaux cette année (Castell UK, Poppins Millinery, Blue Summer Ltd). Je viens également de signer avec Parfum de Femmes, Chic-Helmet et Le French Programme.

Il est beaucoup plus facile de s’installer à son compte en Angleterre qu’en France. Il suffit de s’inscrire comme auto-entrepreneur sur le site www.hmrc.gov.uk, ce qui prend un petit quart d’heure. Bien entendu, une certaine maitrise de l’anglais est nécessaire avant de se lancer dans les affaires, et je conseillerai à toute expatriée de prendre des cours dans l’un des nombreux collèges pour adultes si elle ne se sent pas en confiance. D’autre part, il existe à Londres de nombreux réseaux sociaux de femmes entrepreneuses ou désireuses de l’être, et notamment Place4success, qui organise des séminaires préalables à la création d’entreprise.

Les difficultés que je rencontre sont plutôt inhérentes au secteur très concurrentiel dans lequel j’ai choisi de travailler, à savoir la mode, le voyage et l’art de vivre. Les journalistes reçoivent, en effet, pléthore de communiqués de presse chaque jour et il faut déployer des trésors d’imagination pour sortir du lot ! C’est aussi ce qu’il y a de motivant dans ce métier.

Apres quinze ans à Londres, ou presque, je vis l’expatriation comme l’occasion de découvrir une culture différente de la nôtre, avec ses bons et ses moins bons côtés, mais toujours enrichissante. Il faut dire que je retourne tous les mois en France, et ne suis donc pas trop coupée de mes racines. Enfin, j’ai fait le choix de scolariser mes enfants dans le système anglais et je m’en félicite, même si je regrette parfois que nous n’ayons pas la même culture. S’ils savent à peine qui est Louis XIV, Henri VIII n’a pas de secrets pour eux ! Mais leur bilinguisme sera sans nul doute un atout pour leur vie future.

twitter : #carolinesulzer
Logo-Voila-Caroline-Sulzer
 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !