Connexion en tant que membre

Europe Italie Ma destination

Turin, les quartiers où il fait bon vivre !


Turin-les-quartiers-ou-il-fait-bon-vivreTout d’abord, il faut savoir que Turin c’est une ville de plus de 900.000 habitants, alors vous vous doutez, ce n’est pas une petite ville. Étonnement, vous vous rendrez vite compte que c’est une ville à taille humaine. Quadrillée en quartiers et chaque quartier en petits îlots, ce sont ces divisions qui donnent cette dimension agréable de ville à taille humaine à notre chère Torino.

Plusieurs quartiers, plusieurs ambiances donc. Et pour être sûr de trouver la vôtre, voici notre analyse de certains de ces quartiers. Boussole en main, c’est parti !

Évidemment cette sélection est purement subjective et Turin ne se limite pas à ces quartiers, Torino en compterait 23 en tout et chacun est unique. Nous on se limitera à quelques kilomètres carrés, au centre de Turin, à ceux plutôt bien desservis en termes de transport. On pense à vous amis piétons ! Et les quartiers un peu plus excentrés sont vivables aussi ne vous inquiétez pas.

Allez c’est parti, on vous présente votre futur quartier. Prenez de quoi noter, car tous ces noms vous les entendrez souvent, tout le temps même.

 

Centro Storico - centro città

Turin quartier centro citta
Copyright : https://www.cicciacerva.com/

Grandeur et élégance, vous voici au coeur du royaume de Savoie.

Le Centro Storico évidemment c’est l’hyper centre ville. Si vous voulez vivre au coeur des plus grandes et élégantes places de Turin, c’est ici qu’il faut vivre. Mais attention, car en plus de coûter deux bras et deux jambes, si vous avez une voiture, il vous faudra vous munir d’une autorisation de circulation et de stationnement pour entrer dans la tant redoutée Zone à Trafic Limité (ZTL).

Le centre s’étend entre les deux plus grands boulevard de Turin, Corso Regina Margherita (avec deux noms de pizza, vous devriez pouvoir le retenir) et Corso Vittorio Emanuele II jusqu’au fameux fleuve du Pô. Assez pratique pour en sortir et rejoindre la périphérie de Turin. De nombreux étudiants ou jeunes travailleurs vivent en collocation via Po, attention tout de même, l’agencement est assez particulier. Toujours animée cette zone est parfaite pour qui souhaite faire les boutiques après le travail ou se poser piazza Vittorio Veneto pour siroter spritz et vermouth. De nombreux petits jardins et places s’y cachent. C’est un peu bruyante par contre, c’est le revers de la médaille.

 

Quadrilatero Romano

Turin quartier quadrilatero romano
Copyright : https://www.cicciacerva.com/

Techniquement ce n’est pas un quartier (mais qu’est-ce qu’elles nous raconte encore!). Le Quadrilatero Romano c’est plus qu’un quartier, c’est Julia Augusta Torinorum ! Ave Cesar, ceux qui vont y vivre te saluent ! Ce carré coincé entre le Corso Regina Margherita, Piazza Statuto, Piazza Solferino et Piazza Castello, n’est autre que le premier périmètre de la cité militaire romaine.

Le quadrilatère c’est ce petit quartier authentique, à l’âme bobo à deux pas du plus grand marché de Turin et d’Europe, le marché de Porta Palazzo. Il y règne une vraie douceur de vivre dans ces rues, entre immeubles médiévaux, de la renaissance et ruines romaines, les amoureux d’histoire devraient s’y plaire, les amants de la bonne cuisine et les gourmands encore plus. Une petite communauté de français y a pris ses quartiers, mais pas que. C’est aussi l’un des quartiers animés de la ville pour les trentenaires et jeunes actifs. Aperitivi, restaurants typiques piémontais, vous trouverez votre bonheur piazza Filiberto et Lungo IV Marzo.

Restons dans la géométrie et passons du quadrilatère au triangle. A leur croisement, une des places névralgiques de Turin pour tous les transports, Piazza Statuto. Il se dit également que c’est la porte des enfers...

 

Cit Turin [tchit Tourine]

Turin Cit Turin style Liberty
Copyright : https://www.cicciacerva.com

Un quartier chic et moderne avec une âme d’artiste. Cit Turin est féminine et un peu rêveuse. “Petite Turin” en dialecte piémontais, c’est aux portes du centre historique et à deux pas de la gare Porta Susa que ce quartier s’est développé. Pourquoi chic? Ce quartier séduira les amants d’architecture style Liberty avec ses immeubles d’art nouveau ornés de fleurs et autres fioritures.

Petit triangle enclavé et délimité par Corso Francia, Corso Vittorio Emanuelle II et Corso Inghilterra (Angleterre). Depuis peu le gratte ciel Intesa San Paolo, la nouvelle gare et le métro ont donné un air de La City au quartier. C’est l’un des plus petits quartier de Turin mais qui possède un charme inégalable.

 

Crocetta, une petite citadine élégante et sophistiquée

Turin Quartier Crocetta
Copyright : https://www.cicciacerva.com/

A l’angle de Cit Turin, de l’autre côté du Corso Vittorio Emanuele II les palazzi Liberty se prolongent et laissent place au néo gothique. Crocetta c’est le quartier un peu huppé de la ville. Huppé et tranquille mais pas snob et “prout prout”.

Historiquement développé par les gens de la haute bourgeoisie et les gens de renom, le quartier abrite notamment Galerie d’art moderne, Politecnico et petits bars ou le Jazz résonne. Son marché regorge de petites merveilles et est devenu le coeur du quartier, une référence pour qui sait chiner. Cachemire, chaussures et sacs en cuirs, la qualité est de mise dans ce quartier ou le made in Italy est roi. Entre culture et mode, vous serez donc servis à Crocetta.

Passez la gare de porta nuova et vous retrouverez une toute autre ambiance.

 

San Salvario

Ce quartier malfamé d’il y a quelques année s’est transformé en un des quartiers les plus vivants et prisés de la ville. Mais attention, San Salvario n’est pas qu’un quartier étudiant symbole de la movida torinese. Certe l’ambiance qui y règne le soir autour de l’église Saluzzo est unique et “animée” est un terme bien faible pour la décrire. Le prêtre ouvre d’ailleurs les portes de l’église jusqu’à minuit, unique en son genre on vous dit.

Mais sachez que de nombreuses familles ont également décidés de s’installer autour. Passé ces petits îlots de bars et restaurants, vous retrouverez une certaine tranquillité avec notamment le Parco Valentino, le Central Parc de Turin, et les berges du Pô. Vous y trouverez aussi une belle communauté de français, l’Alliance française et une des rares épiceries française de Turin, nommée Sivuplé.

 

Turin quartier borgo po
Copyright : https://www.cicciacerva.com/

Borgo Po et pré Collines

En pleine nature, les yeux rivés sur la ville, Borgo Pô c’est le quartier familial par excellence. Il y fait tellement bon vivre et y trouver un logement relève du miracle. La Chiesa Gran Madre di Dio symbolise d’ailleurs le début de ce quartier. C’est de l’autre côté du Po, veillant sur la ville active de Turin que s’étend Borgo Po. Une petite zone urbaine qui se perd et se disperse dans la nature. La tranquilité aux portes de la ville.

 

 

Vanchiglia is the new San Salvario

Mole Antonelliana quartier Vanchiglia
Copyright : https://www.cicciacerva.com/

Vanchiglia, prononcez vankilia. Et oui c’est comme pour tagliatelle, on ne prononce pas le g, (on sait que vous serez super fiers de vous la prochaine fois que vous commanderez un plat de pâte). Revenons à nos moutons, Vanchiglia devient le nouveau quartier apprécié des jeunes. Plus populaire que les quartiers précédents, la zone est proche des parcs, piste cyclable et à deux pas du centre. Parfait pour les sportifs qui souhaitent se dégourdir les jambes le long de la Dora, un des affluents du Pô. C’est également proche de l’université de Turin, ce qui n’est pas négligeable pour les étudiants.

 

Vous l’aurez compris, chacun des quartiers possède une identité, une histoire, une âme propre à lui. Chacun avec son lot de mystères et de légendes. Car n’oubliez pas, vous arrivez dans une ville empreinte de magie. Mais ça c’est une autre histoire. Le seul défaut en ayant tout à portée de main, (enfin de pieds plutôt) dans chaque quartiers, c’est qu’on a ensuite tendance à n’en plus sortir.

Faites vos valises et prenez vos quartiers !

 

On vous attend à Turin !

Amélie & Laura du blog www.cicciacerva.com

Cicciacerva

Nous sommes Amélie et Laura, deux françaises de 28 ans expatriées à Turin depuis juin 2016. Nous sommes arrivées à Turin car nous avons décroché un contrat V.I.E (Volontariat International en Entreprise) puis nous avons décidé de rester dans cette charmante ville.

En février 2018, nous avons commencé à écrire un blog "Ciccia & Cerva" afin de raconter notre quotidien en Italie, nos expériences ainsi que nos mésaventures. Nous avons également décidé de consacrer une partie du blog à nos découvertes touristiques et notamment à Turin et dans le Piémont.

Pour un avant-goût de nos articles, c'est par ici :
> Vivre en Italie : https://www.cicciacerva.com/vivre-en-italie
> A la découverte de Turin : https://www.cicciacerva.com/guide-de-turin

 

FemmExpat vous recommande aussi :

Italie : à connaître avant le départ

Aliénor, expatriée à Turin, Italie

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !