Connexion en tant que membre

Egypte Ma destination Ma vie en expatriation Moyen orient Témoignages

En expat au Caire


expatriation le caire egypte pyramide villeAhlan wa sahllan (bienvenue) au Caire !

"Au retour de 2 ans passés à Londres, nous avions décidé de ne plus repartir en expatriation. C’était sans compter sur une nouvelle proposition de job plus intéressante, 3 ans après. Destination l’Egypte et plus particulièrement Le Caire. Autant dire, une vraie expat cette fois-ci !"

 

Pour préparer au mieux votre expatriation au Caire, Alexandra partage avec FemmExpat son quotidien et ses bons plans ! 

 

Une capitale ambivalente

Parlons-en de cette capitale bruyante, surpeuplée (22 millions d'habitants), d'un monochrome jaunâtre... Et pourtant... charmante qui nous réserve chaque jour, son lot de jolies surprises.

En effet, marcher dans cette ville relève de l’expédition entre déchets, absence de trottoirs, et klaxons tonitruants. Mais peu importe où vous vous trouvez, c’est toujours un spectacle : porteurs de pain, charrettes de fruits et légumes, des chiens et chats errants tout autour sont à voir !

 

Se loger au Caire

Les options diffèrent selon vos aspirations et votre budget.

 

La vie en compound, condominium ou résidence sécurisée

Après la révolution de 2011, certaines sociétés « obligeaient » leurs salariés expatriés à vivre dans de tels endroits. Les compounds se développent de plus en plus, vers l’extérieur du Caire (à l’est à New Cairo ou à l’ouest au 6th of October) et accueillent non seulement des étrangers, mais aussi de riches Egyptiens.

Les prix peuvent parfois être exorbitants au regard de la qualité des habitations. Cependant, que vous habitiez en maison ou en appartement dans un compound, vous aurez toujours droit à la fuite d’eau, au ballon d’eau chaude qui tombe en panne, quand ce n’est pas la clim !

 

Les avantages du compound :

  • il est généralement bien entretenu (pas de déchets partout) et paysagé. La végétation étant luxuriante au Caire, c’est un vrai plaisir de s’y promener.
  • il y a aussi souvent quelques facilités : supérettes, coiffeurs, terrains de tennis, restaurant, clubs de gym, voire parcours de golf pour les plus luxueux... Je pense notamment à Katameya Heights, le plus réputé.
  • la plupart du temps, c’est beaucoup plus calme et moins pollué qu’en ville. L’été, il peut faire quelques degrés en moins qu’au centre du Caire. 3 degrés en moins quand il fait 35, on apprécie !

 

Les inconvénients majeurs :

  • il faut une voiture pour en sortir
  • on peut vite avoir le sentiment de vivre en vase clos à force de croiser toujours les mêmes personnes...

 

 

La vie en ville - dans quel quartier ?

  • Si vous cherchez un cadre verdoyant, visez plus particulièrement Maadi, quartier du Caire qui regroupe notamment les écoles françaises de la Primaire à la Terminale. Certaines s’y sentent comme dans un village.
  • Une autre option agréable est le quartier de Zamalek, le quartier des ambassades. Ici, tout est plus accessible, car il y a le métro et la possibilité d’aller à droite à gauche à pied. Même si, encore une fois, les trottoirs sont quasi inexistants et les passages piétons totalement oubliés de la voirie...

 

Logement meublé ou vide ?

Là encore, vous avez deux options : louer un logement meublé ou vide.

  • Si vous louez meublé, attention au style de l’ameublement... En effet certains logements sont meublés dans le style du pays et à moins de vouloir vivre à la mode égyptienne ou façon Mille et une nuits, cela peut parfois être pesant.
  • Si vous venez avec vos meubles, sachez que le container qui arrive par mer est fouillé de fond en comble.
    Tous vos cartons seront ouverts et plus ou moins bien remballés. On en a toutes fait l’expérience ici. Contrairement à d’autres pays, il n’est pas possible de louer des meubles. Suivez bien les instructions de votre déménageur sur ce que vous pouvez ou non emmener sous peine de voir votre container bloqué aux douanes. Certaines se sont fait bloquer leur container pour un sabre du Jedi...! On finit toutes par aller chez IKEA bien que les prix soient dissuasifs... Et bien sûr, ici, il est possible de faire faire des meubles. Ici, tout est possible ! Cela prend parfois du temps, beaucoup de temps, mais on y arrive.

Enfin, si vous venez de France, ne faites pas suivre votre courrier. Vous en recevrez une partie, mais pas tout.

 

Se déplacer au Caire

Encore une fois, tout est possible au Caire : voiture avec chauffeur, voiture sans chauffeur, Uber… Tout dépend de ce que la société qui vous expatrie vous propose, vous impose et de l'endroit où vous vivez.

  • Autant, il est déconseillé de prendre les taxis ici, par contre vous pouvez sans problème vous déplacer en Uber.
  • En général, si vous habitez en compound, le chauffeur s’impose. Il faut juste s’organiser avec l’agenda du conjoint qui travaille et des activités des enfants... Vive le casse-tête !
  • Enfin et selon votre témérité, sachez que certains expats conduisent ici. Il vous faudra alors un permis égyptien (et non pas le permis international ou français).

 

Se soigner au Caire

C’est possible bien sûr ! Il y a de nombreux médecins dans différentes spécialités anglophones la plupart du temps et parfois francophones. Certaines compatriotes ont même accouché ici.

La liste des médecins, hôpitaux, vous sera transmise dès votre arrivée par les premières expats que vous rencontrerez. Les pharmacies livrent à domicile et sans prescription 24h/24h, mais venez malgré tout avec vos médicaments surtout en cas de traitement régulier.

Dans tous les cas, si c’est vraiment grave et que cela nécessite une intervention chirurgicale, il est tout de même conseillé de rentrer en France.

 

Les écoles au Caire

Aujourd’hui, le Lycée français du Caire est le seul établissement appartenant au réseau de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger (AEFE) à être en gestion directe en Égypte. Il scolarise environ 1.700 élèves, 900 en maternelle et primaire (sur trois sites) et 800 dans le secondaire (sur le seul site de Maadi).

Le lycée initial situé à Maadi étant arrivé à saturation en 2010, un nouveau lycée a été construit entre 2011 et 2013 dans le quartier El Merag pour accueillir les classes de collège et de lycée. Les classes de maternelle et de primaire demeurent, quant à elles, sur le site de Maadi. Deux autres sites accueillant des classes de primaire et maternelle se situent à Zamalek et à New Cairo.

Comptez 1350 euros de frais d'inscription / élève français et entre 3260 et 5475 euros de droits de scolarité annuels. Pour les détails, c'est ici.

 

Plusieurs écoles françaises existent et pour la plupart, il s'agit d'établissements privés à gestion parentale inscrits sur la liste des écoles françaises de l'étranger. Elles couvrent les classes de la maternelle au secondaire. Pour les autres, il s'agit d'établissements agréés par le ministère français de l'Education Nationale.

>> Pour plus de détails, voir la liste des écoles françaises en Egypte sur le site de l'UFE 

 

Se créer un nouveau réseau au Caire

Il y a deux associations françaises incontournables au Caire : Caire Accueil et l’UFE Egypte.

Grace à elles, vous ne vous ennuierez pas, vous n’aurez peut-être même pas le temps de faire ce que vous aviez prévu de faire ! Les bénévoles de ces associations se démènent pour organiser des visites, des marches, des cafés rencontres, des soirées, des journées dédiées aux enfants, des cours de cuisine, etc. Ces associations sont aussi d’un grand soutien quand on arrive, c’est grâce à elles que vous aurez toutes les adresses nécessaires (médecins, hôpitaux, restaurants, coiffeurs etc).

Enfin, dans chaque quartier ou pour chaque activité, des groupes WhatsApp existent. Il y aura toujours quelqu’un pour vous répondre et vous aider ! Ne soyez pas timide et osez…

 

S'alimenter au Caire

Vous ne manquerez de rien ou presque au Caire !

  • Il y a de multiples enseignes pour s’alimenter des plus qualitatives aux plus médiocres : Gourmet, Fresh Food Market, Oscar, Seoudi, Carrefour, Métro… Toutes peuvent vous livrer vos courses à votre porte.
  • Il est possible de commander en ligne dans diverses enseignes ou de les appeler directement, 2h après, c’est chez vous. Parfois il y a quelques surprises : des oignons à la place des poireaux par exemple, mais globalement c’est parfait !
  • Il est aussi possible de passer commande auprès de personnes qui ont développé leur activité de façon artisanale, un message par WhatsApp ou par Messenger et hop : une tarte à la pomme, une galette des rois, des lasagnes, une baguette !

 

Mes bons conseils  :

  • Si vous voyez un produit qui vous plait, achetez-le, même en plusieurs exemplaires, vous n’êtes pas sûre de le revoir une semaine plus tard.
    Il y a régulièrement des ruptures de stock dans l’attente de la réception du container.
  • Petit aparté pour l’alcool et le porc dont la consommation est au final tolérée, mais sous contrôle de l’état.
    Il y a un supermarché qui vend les deux. Pour l’alcool, il est possible de s’en procurer auprès d’une seule enseigne qui vend en ligne et en boutique. Pour le porc, il y a quelques artisans, je suis certaine que les premières Françaises que vous rencontrerez se feront un plaisir de vous donner leurs coordonnées…
  • Focus sur l’eau : il est déconseillé de boire de l’eau du robinet.
    L’un de vos premiers achats sera sûrement une fontaine à eau. Vous pourrez acheter des bonbonnes de 19L au supermarché ou vous faire livrer l’eau par Nestlé en payant avec des coupons que vous aurez achetés préalablement et moyennant la reprise de vos bonbonnes vides.
  • Le bio étant à la mode, sachez qu’il est possible d’acheter dans des fermes qui livrent directement chez vous. Il y a aussi quelques boutiques spécialisées et il n’est pas rare de trouver un rayon bio dans des supermarchés.

 

Pour une session shopping au Caire

Tout dépend de ce que vous recherchez. Si les marques que vous connaissez vous manquent, il y a de grands malls avec des enseignes internationales dans les quartiers déjà cités. Mais vous pouvez aussi faire du shopping en centre-ville dans des boutiques plus typiques.

Dans tous les cas, vous trouverez des magasins de décoration, des magasins de bricolage, des librairies, des papeteries, des fleuristes. Encore une fois, toutes ces enseignes livreront à votre porte.

 

 

Faire du sport au Caire

Il y a tout un tas de clubs au Caire pour faire du sport aussi bien pour les enfants que pour les parents : danse, fitness, tennis, golf, rugby, natation, équitation (moyennant quelques km).

Par contre, venez avec votre équipement s’il est un peu spécifique, car vous n’êtes pas certaine de pouvoir le trouver sur place.

 

Derniers conseils

Vous l’aurez compris, vivre au Caire n’est pas de tout repos. Les Égyptiens sont accueillants et chaleureux, ils auront à cœur de vous aider (même s’ils ne refuseront jamais un petit billet).

  • Il est fortement conseillé d’apprendre quelques mots d’Arabe. Ils sont ravis de voir que l’on fait des efforts pour communiquer avec eux. En effet, toutes les personnes que vous rencontrerez ne parlent pas anglais et parfois les mains ne suffisent plus.
  • Dernier conseil : n’oubliez pas vos pulls, et vos pyjamas en pilou-pilou. Contrairement à ce que l’on peut croire, l’hiver est froid et les logements très mal isolés.

 

Les premiers instants au Caire peuvent paraître un peu compliqués, mais on tombe rapidement sous le charme de ce pays où le soleil rayonne jour après jour !

Bonne expat,

Alexandra

 

Quelques liens utiles :

 

Sur Facebook :

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

FemmExpat vous conseille de lire aussi :

EGYPTE : à connaître avant de partir

Super bon plan voyage à partager avec vous


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !