Connexion en tant que membre

Europe Le Bénévolat Ma destination Ma vie en expatriation Turquie

Gaëlle, expatriée et bénévole à Bursa en Turquie


gaelle-bursaJe m’appelle Gaëlle, j’ai 30 ans et réside depuis quatre ans à Bursa, avec mon mari. Depuis que je vis ici, j’ai eu l’occasion de m'impliquer dans diverses activités, ce qui m’aurait sûrement été difficile, voire impossible de faire en France.
Pourquoi ? Tout simplement parce que je travaillais à temps plein et que je n’aurais pas pu réaliser le nombre d’activités que je peux faire ici, comme bénévole, dans trois domaines différents, parce qu'ici, j’ai du temps.

Titulaire d' une licence en sciences humaines (sociologie, psychologie, sciences du langage), j'ai travaillé durant quatre ans dans le secteur des ressources humaines, à Pôle Emploi, avant de m'installer en Turquie il y a 4 ans.

 En effet, je suis bénévole auprès de l’Association Culturelle Turquie - France - Alliance Française – de Bursa *. Au sein de cette association destinée à diffuser la langue et la culture française, j’assiste la directrice dans le cadre d’organisation d’évènements, de partenariats, notamment avec l’Institut Français d’Istanbul et la mairie de la ville. Grâce à cette activité, j’ai pu découvrir le fonctionnement interne d’une association, rencontrer différentes personnalités, et mieux connaître la communauté franco-turque. J’aime être à la rencontre des individus, les orienter, les conseiller ; c’est ce que nous faisons avec les nouveaux arrivants français ou francophones qui prennent contact avec l’association. Ce qui est formidable, c’est que nous pouvons monter des projets de façon relativement libre et autonome, pour la communauté francophone de Bursa sur le plan culturel et social, tels que festival de cinéma, soirée de la francophonie, visites, café littéraire, conférences…

J’ai également pu m’essayer à la radio durant presque un an en tant bénévole à Radyo Park. Nous étions une équipe de trois personnes amateurs et avions programmé et animé une émission nommée Bonjour Bursa. Je me trouvais alors en coulisse d’un média que j’affectionne tout particulièrement. Je n’ai pas développé de compétences techniques, puisque nous étions assistés dans ce domaine. Cependant, nous devions faire des recherches thématiques pour ce programme de deux heures hebdomadaires en français. En effet, notre programme était séquencé en sept parties ; culture, cuisine, histoire pour enfants, informations, agenda, interview et chansons. Ce fût une belle opportunité, jusqu’à ce que la radio ferme ses portes.

J’aime écrire et ai eu la chance de développer ma plume avec le PetitJournal.com Istanbul *. J’y ai écris des articles durant huit mois, à raison d’un article hebdomadaire. Je continue d’écrire, mais de façon ponctuelle, notamment pour le blog Istanbul, Falan Filan et le site Femmexpat. Cette activité, tout comme les précédentes, m’a permis de progresser dans le domaine de la communication et de rencontrer des personnalités à l’occasion d’interviews.

J’ai malheureusement ralenti l’activité de rédaction, car celle-ci demande beaucoup de temps et d’organisation et ne cesse de faire appelle à la curiosité et à l’anticipation ; je dois avouer que j’ai connu quelques rush et coup de stress ! J’ai maintenant besoin de me concentrer pour préparer un examen à venir au mois de juin, afin de devenir professeure de Français Langue Etrangère, en obtenant, je l’espère, le DAEFLE (cours à distance avec le CNED et l’Alliance Française). Je reste cependant toujours dynamique et rêveuse : j’aimerais écrire des articles pour des magazines français et pourquoi pas participer à des tournages de séries ou films ?

Pour résumer, ces différentes activités me permettent et m’ont permis de m’épanouir, d’élargir mon cercle de relation et de mieux connaître ma ville. En tant qu’étrangère, je trouve cela formidable, une véritable chance.

Gaëlle,
Bursa

* Liens utiles :
Association Culturelle Turquie-France de Bursa
le PetitJournal.com Istanbul

Femmexpat vous conseille de lire :

Turquie : à connaître avant de partir

Istanbul : à savoir avant le départ

Istanbul : les bonnes adresses

Le régime matrimonial en Turquie

Expatriation et miniatures à Istanbul

Photo prise par Aydın Ataberk


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !