Connexion en tant que membre

Amérique du nord Etats-Unis Ma destination

Vivre à Greenville, en Caroline du Sud


greenville_cascade

Ici à Greenville, South Carolina pas de gigantisme, mais le charme d’une ville de province avec l’efficacité américaine en bonus.

A l’origine de Greenville, ville verdoyante de Caroline du Sud, un personnage important Mr Mc Bee qui possédait des moulins le long de la Reedy river et qui a permis à la ville de se développer.

Quand on m’a annoncé où on partait en expat, je me suis dit : " Ouah !!! Enfin, le Grand Départ"
J’avais vaguement entendu parler d’expatriation par des amis d’enfance...mais je ne me faisais aucune idée précise ou préconçue des USA. Pour moi, c’était comme aller sur une autre planète et découvrir d’autres mœurs et coutumes, bien sûr dans un langage différent.

En arrivant sur place, j’ai pensé : "Fantastique, Merveilleux, trop de choses à découvrir d’un coup !"
J’adore partir à l’aventure...j’adore faire des randonnées en montagne et la région s’y prête très bien.
Pour les enfants jusqu’à 16 ans, c’est un vrai paradis car ils sont écoutés, choyés par les activités spécialement adaptées pour eux. Après 16 ans, cela devient plus dur pour les parents car tout devient très cher et les besoins d’un jeune de plus de 16 ans, deviennent soudain plus cher aux USA...spécialement si vous voulez une bonne école pour votre enfant, et si vous devez lui acheter une voiture dès qu’il a son permis (à 16 ans) !

Comme première réflexion, m’est venu à l’esprit : « Quelle différence !!! »
En apparence la population, vu de l’extérieur, ressemble à la population française...Il y a des voitures, des TV, des magasins, une alimentation peut être un peu grasse mais dans l’ensemble le mode de vie semble le même. Mais leur façon de penser est complètement différente et attention à ne heurter personne sans même le savoir. Les américains ne se formalisent pas sur votre manière d’être habillé, comme en France où les codes vestimentaires sont très spécifiques. Il suffit d’être propre bien sûr, mais peu importe si vous portez vos baskets avec une robe...on ne vous regardera pas comme une bête curieuse.
Bien sûr au départ et au cours du séjour vous avez vos coups de blues comme tout le monde et spécialement au moment des fêtes de Noël et du jour de l’An...où vous feriez tout pour avoir votre foie gras ! Même si vous le dégustez seul(e) !!!

Lorsque vous avez envie de retrouver l’ambiance française, vous allez faire un tour du côté de la communauté française et "que c’est bon d’entendre râler !", comme les Français savent si bien le faire.

Comprendre les habitants, une subtilité...
Ici en Caroline du Sud, vous avez toujours quelqu’un qui vous accueille avec le sourire mais comme la bienséance veut que l’on doive garder une façade accueillante...on ne sait jamais ce qu’ils semblent penser...bien sûr avec le temps et l’oreille qui s’affine, on comprend que les américains de Caroline du Sud transmettent leur mécontentement avec de petites phrases mais dites avec le sourire. Faut-il comprendre la subtilité du langage !
Cela peut sembler bizarre, mais le fait de ne pas comprendre le système de mécontentement des américains de Caroline du Sud est très perturbant. Voir les américains de Caroline du Sud avec leur grand sourire et leur « Welcome » est parfois dérangeant et l’on se dit "Quand est ce que je vais voir leur vrai côté ?" Il suffit d’affiner son oreille et de s’apercevoir qu’au-delà du sourire, vous avez le demi-sourire, le sourire ouvert, le sourire fermé...qui sont autant de codes pour vous permettre de deviner le réel état d’esprit de la personne en face de vous. Sans parler de toutes les petites locutions anglaises, in, out, up, etc. qui vous changent le sens de la phrase sans même s’en rendre compte !

Les contacts :
En arrivant, vous pouvez, grâce à la communauté Française très accueillante aussi, rester dans le milieu francophone et passer 3, 4 ans sans vraiment parler Anglais ou sans comprendre leur mode de vie.
Mais vous pouvez aussi grâce au volontariat vous impliquer dans la vie du quartier (neighborhood) : vous serez toujours accueilli et à vous de prouver votre motivation !

Le logement, les quartiers :
Le prix des maisons est fonction des écoles autour. Une bonne école réputée sérieuse et enseignant sérieusement, verra le prix des maisons alentours plus élevé... Le centre ville de Greenville est un peu comme un centre ville français, avec des petits commerces, des trottoirs et des cafés ! Mais c’est une exception aux USA. Il n’y a pas de building ou des tours d’habitations. Les seules tours sont des immeubles de bureaux et les habitats s’étalent autour. L’urbanisation de Greenville semble s’être construite autour des différents golfs existants. Ce n’est pas prétentieux même si jouer au golf reste plus cher qu’un autre sport. Tout l’est de Greenville, spécialement Greer (banlieue attenante) est spécialement agréable. L’habitat est très dispersé avec des subdivisions plus ou moins grandes (subdivision= urbanisation en Espagne= quartier fermé en France). Chaque subdivision aura ses activités et selon la taille de la subdivision, vous avez une vie de quartier vivante : piscine plus ou moins grande si la subdivision est riche, jeux pour enfants, terrain de tennis....avec des coaches qui peuvent superviser l’ensemble.
Bien sûr il existe des quartiers moins riches que vous reconnaîtrez car les barrières de la subdivision sont des grillages (cela ne veut pas dire que vous êtes dans un quartier dangereux !), il n’y a pas de piscine et les maisons sont vraiment plus petites. La surface de construction n’est pas un problème comme en Europe car l’espace est immense. Donc des HLMs, on en verra peu voir pas du tout, en Caroline du Sud. Leurs « HLM » sont les constructions modulaires basiques qu’ils installent sur un terrain et qu’ils essaient de chauffer en hiver et de refroidir en été car les parois sont légères. On comprend mieux pourquoi ils consomment ou gaspillent autant d’énergie....

Le transport / la circulation /la conduite :
Il est indispensable de prévoir une voiture pour chaque conjoint ! Il n’y a pas de transport en commun, pas pour l’instant ou juste une ligne de bus qui va du Nord -Ouest au Sud-Ouest... Mais les horaires sont aléatoires....pas de trottoirs en général. Les américains ne se déplacent pas à pied en règle générale.

Les supermarchés : 
-Supermarchés alimentaires : Bi-Lo , Publix, K mart, Fresh market, Whoolefood sont les enseignes générales et vous pouvez aller sur leur site pour avoir une idée des produits que l’on peut trouver.
-Supermarchés de vêtements, glocery, gadgets, cuisine, etc : Target, TJ max, Ross,
-Supermarchés bricolages jardinages : Home depot,
-Art and Crafts (travaux manuels, tissus) : AC Moore,
-Supermarchés du sport : Sport Academy, Sport Authority, Dick’s,

Les enfants (les écoles, le rythme scolaire, les activités extra-scolaires, etc)
Ecole élémentaire Américaine : de 8h à 13h30-14h00, puis activités sportives soit avec l’école (avec transport assuré), soit en dehors de l’école (Mom’s taxi).
Les seuls transports en commun réellement visibles sont les School bus jaunes que l’on voit sillonner la ville du matin jusqu’à 15h00.
Ecole Française : de 9h00 à 15h00 ; service cantine ou lunch box à préparer pour son enfant.

L’aide à domicile
Elle est possible, peu de charges patronales et salariales

Le sport/les activités du WE :
Tous les clubs de sports sont ouverts 7 jours sur 7 et de 6h00 jusqu’à 21h00.
Les marches et randonnées en montagne : vous êtes entourés des smoky mountains de Caroline du Nord, des Appalaches, à l’Ouest tous les lacs où vous pouvez louer un bateau même sans permis, vous baigner sur les plages aménagées (attention maillot deux pièces ou une pièce de haut en bas !!! pas de mono...)
A l’Est, vous avez les plages de sable fin de Hilton Head, Myrtle beach, Charleston, Savannah.....plage immense où vous n’êtes pas entassés les uns sur les autres car tout est immense....

Si vous venez en voyage de reconnaissance, voici les conseils que je pourrai vous donner :
-Pour bien connaître les quartiers ou subdivisions, n’hésitez pas à y entrer et à les parcourir à pieds. Si la subdivision n’a pas de grilles avec des codes pour entrer, il n’y a pas de problème. Dans la subdivision, vous pouvez marcher en sécurité, en général, les voitures ne roulent pas vite et il y a souvent des chemins aménagés pour les piétons.
-Prenez tous les magazines gratuits que vous pouvez trouver et parcourez- les, on apprend beaucoup...spécialement pour les mamans « Parents Mom », où vous avez toutes les activités pour vous et pour vos enfants.
-N’oubliez pas de vous rendre dans les bibliothèques municipales qui sont gratuites, et où vous avez les ordinateurs en libre service tandis que vos petits peuvent jouer à des jeux sur les ordinateurs réservés aux enfants pendant que vous travaillez à vos mails !

Charlotte dS.

Femmexpat vous conseille de lire :

GREENVILLE : LOISIRS ET SHOPPING

GREENVILLE : A SAVOIR AVANT DE PARTIR


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !