Connexion en tant que membre

Amérique du nord Etats-Unis Ma destination Tex.

HOUSTON, TX ou the Bayou City


 

Houston est une immense ville qui a plusieurs surnoms : "Bayou City" car quatre principaux bayous traversent la ville : le bayou Buffalo qui traverse le centre ville, le bayou Brays qui longe le Texas Medical Center, le bayou White Oak qui traverse le quartier "Heights" au nord-est et le bayou Sims qui traverse le centre-ville et le sud de Houston pour aller se jeter dans le canal. On l’appelle aussi "Gamma World City" et "Space City" car elle accueille le centre spatial Lyndon B. Johnson qui héberge le centre des contrôles de missions !

 

HOUSTON

Au moment où j’ai décidé d’écrire mon témoignage sur la ville de Houston, je me suis demandée comment je pouvais capturer le charme de cette grande ville... J’ai emménagé ici il y a dix années avec un peu d’appréhension. Auparavant, j’habitais dans une petite ville du Texas de 100.000 habitants et, du jour au lendemain, je me retrouvais dans une ville de 4 millions d’habitants. Comment serais-je capable de me débrouiller ? En plus, quand j’ai indiqué aux personnes autour de moi que je déménageais à Houston, j’ai reçu des lettres de condoléances au lieu de lettres de félicitations... On m’avait souvent parlé de la chaleur intolérable et de la circulation affreuse. De plus, on m’avait dit que la taille de cette ville la rendait difficile pour se déplacer. J’ai décidé d’oublier ces attitudes pessimistes et je me suis mise à chercher les côtés positifs de Houston. Pour commencer, j’ai lu des guides touristiques sur Houston et je me suis aperçue qu’il y avait une abondance d’activités qui m’attendait. Je me suis aussi rendu compte que pour en profiter, il fallait conduire. C’est une ville où les voitures sont vraiment indispensables et les distances peuvent être décourageantes.

Au premier coup d’œil Houston apparait comme une cité assez laide et vaste, où il fait une chaleur accablante et avec des embouteillages interminables. Mais Houston c’est comme un trésor, et les gens ayant un esprit ouvert peuvent y trouver bien des distractions et des activités. C’est une aventure de trouver ces richesses, mais pour l’aventurier cela en vaut la peine. Que peut-on y découvrir ?
Houston compte plus de 200 institutions consacrées aux arts, aux sciences et à l’histoire, le plus grand centre médical du monde, le plus grand port des Etats-Unis, le coût de la vie y est modéré, une faune et une flore unique, la NASA, une communauté francophone active, plus de 8000 restaurants, bien des activités sportives, un shopping formidable, des universités prestigieuses, et en somme presque tout ce qu’on peut désirer dans une grande ville.
Mais le plus beau trésor de Houston, ce sont les gens qui y habitent.

Houston est la 4ème ville des Etats-Unis et se situe dans une zone culturellement diverse. Actuellement, il y a à peu près 5 millions de personnes qui y habitent et qui représentent plus d’une centaine de groupes ethniques. On plaisante souvent sur le fait qu’il est impossible à trouver un vrai ‘Houstonien à Houston, parce que tout le monde vient d’ailleurs. C’est peut-être à cause de cela que les gens qui habitent à Houston sont vraiment accueillants.

Comment se déplacer :
On ne marche pas beaucoup à Houston, sauf pour faire de l’exercice ou après s’être rendu dans l’une des rares zones piétonnes comme le ’Museum District’ par exemple. Quant aux transports publics, ils ne sont pas très pratiques pour la plupart des habitants. Ils sont composés de bus et d’un petit tramway, mais ils ne servent que de transports supplémentaires et n’ont pas pour vocation de remplacer les voitures. De la banlieue, il est possible de prendre des bus appelés ’Park and Ride’ pour aller au centre ville ’Downtown’pendant les heures de bureau. Pour profiter de Houston, il faut absolument avoir une voiture et conduire, conduire, conduire !

C’est vrai que la circulation peut être horrible, mais je suis toujours impressionnée par l’attitude géniale des conducteurs. Si on a besoin de changer de voie, pas de problème, il suffit de mettre le clignotant et on vous permet généralement de le faire. Depuis une dizaine d’années que j’habite ici, j’ai fait une multitude d’erreurs sur la route. Il n’y a que deux fois qu’un conducteur a réagi avec colère à cause de mes erreurs. Le klaxon n’est guère employé ici et la majorité de conducteurs ont une attitude décontractée envers les autres.

Le climat
Le climat de Houston est vraiment tropical. Il pleut assez souvent et fait très chaud en été. Ce climat tropical contribue aux grandes variétés de plantes et d’espèces animales.
La mauvaise réputation du temps à Houston est principalement attribuée à la période allant de mai à septembre, quand la chaleur et l’humidité sont suffocantes. Cependant, même lorsqu’il fait très chaud, il vaut mieux garder un pull avec soi parce que la plupart des bâtiments sont trop climatisés et il peut y faire très froid. Entre les mois d’octobre et d’avril, je passe le plus de temps possible à l’extérieur parce qu’il y fait si bon. Je ne suis pas très sportive, mais j’adore marcher au long des rives des bayous, dans les grands parcs boisés, et dans le Parc de Brazos Bend où l’on peut y rencontrer de nombreux alligators.

Il pleut assez souvent tout au long de l’année et il gèle ou neigeote environ une fois par hiver. S’il neige ou gèle à Houston, la plupart des business ferment et les écoles annulent leurs classes. Pour savoir quels établissements et quelles écoles ferment, il suffit de regarder la télé qui annonce les fermetures très tôt du matin. Il y a aussi des risques d’inondations sur les routes lors des pluies torrentielles qui s’abattent sur la ville et il faut être vigilant en conduisant : en mars 1992 et en juin 2001 des gens ont pu faire de la planche à voile sur l’autoroute I-10 !
La période de juin à septembre est la période des ouragans. La trajectoire des tempêtes tropicales est assez prévisible et il est donc recommandé de regarder attentivement la météo et de se préparer à évacuer. En cas d’ouragan, les supermarchés se vident très vite et il est difficile de faire des provisions, comme l’eau par exemple. De plus, il vaut mieux faire le plein d’essence en avance afin d’éviter la pénurie.

Le Logement :
À Houston le coût de l’immobilier est moins élevé que dans les autres grandes villes des Etats-Unis. En choisissant un domicile, il faut faire attention à la distance entre votre travail et votre domicile. Les heures de pointes sont difficiles et certaines routes sont plus embouteillées que d’autres. Les banlieues de Houston sont bien jolies et offrent des logements moins chers avec beaucoup d’aménagements. On y trouve beaucoup de maisons avec piscine privative et joli jardin. La plupart des banlieues sont organisées en petites villes ayant tout le nécessaire pour la vie quotidienne. Mais la plupart des activités culturelles comme le théâtre, les concerts, les musées etc. n’existent pas dans les banlieues. Il faut aller dans la 610 Loop où se trouvent la majorité des activités culturelles, mais les prix y sont plus élevés pour acheter ou louer un domicile.

Les Enfants et les écoles
Il est très facile de trouver des activités pour les petits enfants ici à Houston. En commençant par le collège, la majorité des écoles publiques ont des équipes de sport, les clubs de musique, etc. pour les élèves. De plus, les Américains inscrivent leurs enfants à une multitude de leçons ou activités sportives après l’école également. Il est difficile de trouver un élève américain qui ne participe pas à une ou plusieurs activités extrascolaires.

Choisir une école ici à Houston est plus difficile. Si l’on souhaite envoyer ses enfants dans une école publique, il faut se renseigner sur la réputation de l’école parce que la qualité de l’éducation peut varier d’une école à l’autre. N’oubliez pas que c’est l’adresse du domicile qui détermine à quelles écoles les enfants peuvent prétendre.
Il y a également beaucoup d’écoles privées à Houston. L’une de ces écoles, particulièrement renommée, est L’Ecole Internationale d’Awty. C’est la deuxième école française des USA après celle de New York.

Les Sports
Les Américains adorent les sports et c’est bien évident à Houston. La ville dispose de plusieurs stades dont l’impressionnant Reliant Park. Ce stade climatisé d’une capacité de 70.000 places se trouve sous un immense dôme rétractable permettant de s’ouvrir et de se fermer selon la météo. C’est dans ce stade que l’on peut voir les matchs de football américain, de baseball et le rodéo.

Si les chevaux vous intéressent, Houston possède un hippodrome climatisé appelé Sam Houston Race Park. On peut y faire du pari légalement. Il y a aussi plusieurs clubs permettant de pratiquer l’équitation.

Il est relativement facile de pratiquer une activité sportive. Il y a des Fitness Clubs qui ne coûtent pas cher et qui sont ouverts 24 heures sur 24. On peut pratiquer presque tous les sports à Houston, sauf le ski alpin. Il y des lacs et Houston se trouve près du golf du Mexique. Les sports extérieurs sont très agréables d’octobre jusqu’à avril, mais la plupart des Houstoniens continuent leurs sports préférés en été malgré la chaleur.

Les activités diverses
L’un de mes endroits préférés est le Museum district. Dans ce quartier on peut garer sa voiture et marcher sous les chênes. On y trouve des musées modernes, classiques, et scientifiques, le grand parc d’Herman avec les petits pédalos, un zoo formidable, des jardins japonais, et de bons restaurants. Miller Outdoor Theater se trouve également dans ce quartier et propose beaucoup de concerts gratuits.

Pour rencontrer d’autres personnes, il y a un studio de danse très connu à Houston. On peut choisir d’apprendre à danser la Salsa, le Country & Western, le Swing, le Zydeco, Le Tango, etc. Les cours durent deux heures et l’on change de partenaire toutes les deux minutes. Cela permet danser avec beaucoup de personnes et éventuellement de discuter un peu. Après le cours, les étudiants peuvent se réunir dans la grande salle de danse pour continuer à danser et parler. J’y enseigne la Salsa depuis quatre ans, et j’ai fait la connaissance d’une centaine des personnes et noué des amitiés fortes grâce à ce studio. Les leçons ne coûtent pas cher. Vous pouvez vous renseigner sur le site :www.ssqqdance.com

Pour passer une soirée agréable, les possibilités sont sans limites. Il y a toutes sortes de night-clubs pour danser, des restaurants, des sports bars, et des concerts. En été le musée des sciences naturelles propose de la musique en live tous les vendredis soirs et on peut boire et danser dans le musée au milieu des dinosaures.

Il y a plusieurs organisations françaises très actives à Houston. Il suffit de contacter Houston Accueil et l’Alliance Française sur le web. De plus, des “meet up groups”permettent aux personnes parlant français de se réunir de façon régulière.

Pour conclure,
Pour s’amuser à Houston, il faut avoir un esprit ouvert. Il y a un tas de choses à faire, un tas d’endroits où aller, et un tas d’opportunités pour passer du bon temps. J’habite à Houston depuis 10 ans et je serais contente d’y passer le reste de ma vie.

Si vous voulez plus de renseignements sur comment se débrouiller et comment s’amuser à Houston, j’offre un séminaire de “Bienvenue à Houston” pour vous aider à vous adapter rapidement à Houston.
Si cela vous intéresse, n’hésitez pas à me contacter et je vous enverrai les détails : TChardola@sbcglobal.net.

Teresa Chardola

Site à consulter :
Houston Accueil

Femmexpat vous conseille de lire :

Houston Expat Pro, Histoire d’une génération qui s’émancipe

Houston Expat Pro, nouveau réseau des conjoints expatriés entrepreneurs

"Quand j’arrive à Houston …" témoignage de Virginie

Ateliers d’installation à Houston


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !