Connexion en tant que membre

Asie pacifique Laos Ma destination

LAOS : Vivre à Vientiane


VIENTIANE LAOSVientiane signifie « ville de la lune » « ville entourée de murs". C’est sous le règne du roi Setthatirat, que Vientiane devient pour la première fois capitale du pays. Elle est située sur les berges du Mékong et c’est la plus grande ville du Laos. Elle a été sous l’influence des Laotiens, des Thaïlandais, des Chinois, des Vietnamiens, des Français, des Américains et des Soviétiques.

Le Laos se développe économiquement avec une rapidité étonnante, ce qui facilite l’adaptation des expatriés dans la gestion de leur quotidien

 

La ville de Vientiane est petite et facile à connaître. Elle garde un côté "province" à dimension humaine, contrairement aux autres capitales d’Asie du Sud-Est, qui sont surpeuplées et souvent polluées.
On peut s’y balader à pied ou à vélo, ce qui donne un aperçu fort agréable de la ville.

Le logement
Il est assez facile à trouver, le marché se caractérisant par une offre supérieure à la demande. En général, les logements sont non-meublés mais on peut négocier avec le propriétaire au moins un mobilier de base et l’électro-ménager et c'est assez facile d'acquérir du linge de maison surtout pour les lits qui sont en 180.

Les écoles
L’école Hoffet accueille 500  élèves de la maternelle au baccalauréat prioritairement des enfants français et dans la limite des places disponibles les laotiens et ceux de la communauté internationale. L’enseignement de qualité est conforme aux programmes français en vigueur avec quelques aménagements locaux. Il y a pas mal d’activité extra-scolaires pour les enfants pendant le temps libre. Les cours peuvent aller jusque 17h pour le secondaire. Il y a une cantine au sein de l'établissement mais pas de ramassage scolaire.

la vie pratique
Quelques précautions sont à prendre dans la vie de tous les jours, comme ne pas boire l’eau du robinet, mais on trouve de l’eau en bouteille. Pour s’approvisionner ce n’est pas toujours simple et il faut faire attention à ce que l’on achète dans les marchés. Faire attention à tout ce qui est "cru" dans la cuisine Laotienne. Pour les bébés on trouve ce qu’il faut en terme de lait et de petits pots. IL faut savoir que l’on peut aller faire des achats ponctuels en Thailande qui ne se trouve qu’à 70 km de Ventiane.
On trouve facilement du personnel pour la maison et s’occuper des enfants, mais ils ne parlent pas tous le français ou même l’anglais.
Question habillement, il vaut mieux éviter tout ce qui est synthétique car il fait chaud et ce n’est pas très confortable.

Transports
Le parc automobile s’est particulièrement développé depuis trois ans. On trouve toute une gamme de véhicules neufs à acheter sur place, dont la majorité sont des quatre roues motrices, il y a aussi d’excellentes occasions. En raison de pluies violentes, les routes n’étant pas toujours en très bon état, le 4x4 est recommandé.

La circulation encore fluide pour quelques temps à Vientiane, n’est pas toujours aisée. Il y a énormément de deux roues qui ne respectent pas toujours le minimum de règles de circulation, et les accidents sont assez fréquents.

Ceux qui optent pour la conduite d’un deux roues, petite moto ou vélo, doivent redoubler de prudence et porter un casque.

Les transports en commun ne sont pas encore très développés à Vientiane. Les bus sont rares, ce sont les tuk-tuk qui les remplacent, peu confortables et chers, mais amusants de temps en temps. Le nombre de taxis individuels est en forte augmentation. Ils sont très abordables financièrement.

A noter, que la grande majorité des stations services sont fermées la nuit. Il est donc recommandé de garder une certaine réserve de carburant dans son réservoir.

L'emploi
Il n'est pas facile de trouver un emploi à Vientiane. Il ya parfois quelques opportunités pour les enseignants d'obtenir un contrat local au lycée français.

Il arrive aussi que les ONG proposent des postes aux conjoints ayant une formation médicale. Quelques entreprises internationales, proposent des emplois, mais les salaires sont très bas, en moyenne 500 $.

Entraide
Deux associations se partagent la communauté d’expatriés :

« Vientiane Accueil », pour les francophones, propose régulièrement des rencontres, des visites et tout un éventail d’activités en fonction des talents des animateurs et animatrices bénévoles.

« Women International Group », pour les anglophones organise de son côté, des rencontres et deux événements importants : le bazar de Noël, et un grand bal, dans le but de récolter des fonds destinés à des associations locales

Les activités
Profitez-en pour faire du sport : comme tennis, Squash, vélo tout terrain, natation, danse. Il y a des clubs de sport avec piscine et salles de musculation (dans les grands hôtels, club australien, Association Vientiane Accueil ).

Activités culturelles au Centre Culturel et Linguistique : médiathèque, vidéothèque, séances de cinéma, concerts, conférences et à l’Association Vientiane Accueil.
Ventiane accueil propose aussi pas mal d’activités : bibliothèque, aérobic, jeux, théâtre, etc...

Pour faire du bénévolat auprès d'associations c'est possible mais il faut en général parler la langue lao qui n'est pas très facile !

le tourisme
Le laos est un beau pays pour voyager et un point de départ pour les autres pays du sud-est asiatique : cambodge, Vietnam, Thailande, il y a de très beaux voyages à faire. Attention simplement à ne pas trop s’égarer hors des routes, car il reste encore quelques engins non explosés datant du conflit indochinois.

Le contact est plutôt bon avec les Laos, il n’y a pas de vraies contraintes particulières sur le plan culturel, attention quand même à respecter leur réserve et leur pudeur.

Mis à jour par Elisabeth Galland - Vientiane - Avril 2013

Femmexpat vous conseille de lire :

LAOS : à connaître avant de partir

VIENTIANE : à savoir avant le départ

VIENTIANE : les bonnes adresses et loisirs


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point

Nos derniers articles !