Connexion en tant que membre

Amérique du nord Etats-Unis Ma destination Ma vie en expatriation Témoignages Vie pro

Laurence, webentrepreneur aux USA


Laurence_Easy_Social_MediaQui mieux que Laurence peut parler des réseaux sociaux ? Elle en a fait l’apha et l’omega de sa vie d’expatriée en créant sa webentreprise "made in USA".

"Avant de partir, j’étais une jeune cadre dynamique sur Paris. Une vie à 100 à l’heure avec un petit bout de 18 mois. Je travaillais en tant que responsable marketing et promotion dans une entreprise de mode.

Puis mon mari a eu l’occasion d’être transféré aux USA par son entreprise. Etant moi-même de double nationalité franco-américaine et ayant une partie de ma famille là-bas, l’occasion était trop belle. J’ai donc tout plaqué, démissionné de mon poste pour partir m’installer dans l’état de New York. Nous avons emmené dans nos valises notre petit gars de 2 ans et notre bébé de tout juste 3 mois...un vrai challenge !

Pour autant la décision n’a pas été facile à prendre, une première expatriation cela reste une véritable aventure et le risque de marquer un coup d’arrêt à ma carrière professionnelle nous a fait réfléchir. Mais l’envie de découvrir de nouveaux horizons, de sortir de la routine et surtout de gagner en qualité de vie était plus forte. Nous avons donc sauté le pas.

Arrivés là-bas, j’ai pris 4 mois de « pause » pour prendre le temps d’installer ma petite famille et aider mes enfants à prendre leurs marques. Cette étape d’adaptation s’est avérée primordiale pour trouver l’énergie pour affronter la suite ! Nouvelle langue, nouveau pays, nouvelle maison, nouvelle culture... il faut du temps pour s’acclimater.
Puis j’ai trouvé une crèche à mi-temps pour les enfants et j’ai commencé à rechercher un poste.

C’était pour moi une priorité de travailler, cela faisait partie de mon équilibre de vie et pour être parfaitement honnête c’était également un impératif financier.

La tâche s’est avérée plus ardue que prévue. Nous habitons à Rochester qui est une petite ville à l’échelle des Etats-Unis et les emplois ne sont pas légion, en particulier en marketing. J’ai commencé par m’inscrire à des organismes d’aide à la recherche d’emploi locaux pour comprendre un peu mieux le fonctionnement. J’ai également acheté des livres sur le sujet et j’ai rapidement découvert l’importance des réseaux aux USA. En résumé, si vous voulez être employé, il est primordial d’être coopté. Pas évident si vous venez d’arriver dans le pays !

J’ai donc fait le choix de créer un blog pour mettre en avant mon expertise marketing et développer mon réseau.
Mon pari était celui de consacrer une partie de mon temps à mon blog plutôt que d’en perdre beaucoup, d’énergie et surtout de confiance en moi en envoyant des centaines de candidatures sans réponse,. Ainsi je pourrais continuer à développer mon expertise marketing, chaque article publié sur ce blog me demandant recherche et analyse et je gagnerais également en visibilité auprès de mes employeurs potentiels, espérant ainsi palier à mon absence de réseau local.

Le choix du thème s’est rapidement imposé à moi, en arrivant aux USA, je m’étais rapidement rendu compte que les réseaux sociaux, à savoir Linkedin, Facebook, Twitter... étaient partie intégrante du quotidien des individus et des entreprises. Un train d’avance par rapport à l’Europe ! Autant profiter de cet environnement riche en apprentissage et le partager sous l’angle marketing. Easy Social Media, "les réseaux sociaux pour les blondes et autres débutants" était né.
Résultat ? J’y ai pris goût et manifestement je n’étais pas la seule !

Après 3 mois, mon blog recevait plus de 300 visiteurs par jour. Le jour où une femme entrepreneure est venue spontanément me demander de l’accompagner pour l’aider à promouvoir ses services, j’ai décidé de sauter le pas et d’abandonner la recherche d’emploi pour monter ma webentreprise.

C’est le plus beau cadeau que m’ait offert cette expatriation. M’obliger à sortir de ma zone de confort pour me réinventer : je n’avais jamais pensé devenir entrepreneur avant cela, aujourd’hui je n’imagine pas ma vie autrement. Si bien que j’ai fait le choix d’aller encore plus loin et d’offrir mes services pour accompagner les femmes, comme moi, dans le développement de leur web entreprise.

Au plan personnel, cette expatriation a été un challenge, se retrouver avec 2 enfants en bas âge sans le soutien de la famille a moins de 600 km à la ronde (ma famille américaine étant loin), ce n’était pas évident. Mon fils ainé a particulièrement accusé le coup et c’est probablement une des raisons qui m’avait poussée à ne pas rechercher plus activement un emploi de cadre à temps plein. Nous avons découvert les « terrible two » (phase de crises et caprices des petits de 2 ans) et cela a duré plus d’un an ! L’impossibilité de communiquer, la perte de ses repères et l’arrivée d’un petit frère, c’était beaucoup pour un petit gars de 2 ans. Aujourd’hui notre petite famille semble avoir trouvé un équilibre, mon grand est quasiment bilingue et c’est déjà le moment de penser au retour !
Nous avons également eu la chance d’avoir un couple d’amis sur place, arrivés 6 mois plus tôt, qui ont guidé nos pas et nous ont beaucoup aidés au quotidien. Où est le supermarché ? Où acheter une voiture ? Comment trouver une maison ? Connaissez-vous des médecins, crèches... Ils avaient la réponse !

Donc si j’ai un conseil à donner aux futurs expatriés : préparez votre arrivée le plus tôt possible, contactez les associations sur places, cherchez des blogs d’expatries, bref trouvez des gens avec qui vous avez des affinités pour vous aider à atterrir en douceur. Ne restez pas isolés !

Quant à nous, malgré la qualité vie que nous avons trouvée ici, nous avons fait le choix de rentrer au bercail. La famille et nos amis nous manquent, les enfants réclament leurs grands-parents et nous avons envie de poser nos bagages. Retour prévu bientôt sur Lyon. Une nouvelle aventure qui commence...préparer le retour !

Parfois cette expatriation me fait penser à une loooongue journée de hors-piste, elle vous oblige à vous dépasser, aucune routine à l’horizon, pas mal de sapins à éviter, pas de tire-fesse si vous tombez et une indéniable fierté d’être arrivé en bas de la piste entier ! Comme le disent si bien les américains « YEAH, I did it ! »
Mais là je suis prête pour un bon chocolat chaud avec famille et amis et une belle piste verte !"

Laurence
EasySocialMedia

Si vous souhaitez m’adresser des questions sur mon parcours, ma recherche d’emploi aux USA ou comment monter sa webentreprise, n’hésitez pas à me contacter laurence@easy-socialmedia.com. Et passez-me voir sur mon blog ! http://easy-socialmedia.com/

Femmexpat vous conseille de lire :

Comment et pourquoi j'ai créé ma micro-entreprise nomade

VISA DE TRAVAIL CONJOINT AUX USA

De french housewife à business women aux USA

Philadelphie Accueil : le "Job Club"

Sophie Le Doré, "French Personal Chef" en Californie

 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 02/11 – Café Retour d’Expat (en présentiel)

    novembre 2 @ 9 h 00 min - 10 h 30 min UTC+1
  2. 04/11- Conférence Online Etudes Post Bac Amérique du Nord

    novembre 4 @ 16 h 00 min - 17 h 00 min UTC+1
  3. Conférence Online : Commencer des études internationales en 2021, avec le Bachelor de ESCP

    novembre 5 @ 14 h 00 min - 15 h 00 min UTC+1
  4. 02/12- Conférence Online Etudes Post Bac France

    décembre 2 @ 16 h 00 min - 17 h 00 min UTC+1

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !