Connexion en tant que membre

Liban Ma destination Moyen orient

LIBAN : à connaître avant de partir


DRAPEAU LIBANAmbassade de France
Rue de Damas
Tél (961) 1 42 00 00
Fax : (961) 1 42 00 13
Site web : www.ambafrance-lb.org

Les papiers importants
Dossier de votre banque, livret de famille, permis de conduire national et international, pièces d’identité, carte de mutuelle, carnet de santé de la famille, carnet de vaccination, les dernières radios, photos d’identité (en prévoir un stock car il en faut pour l’école et pour de nombreux documents administratifs), papiers militaires, un extrait d’acte de mariage, jugement de divorce, vos 3 déclarations de revenus ou des copies, vos avis d’imposition ou des copies, votre quitus fiscal + les 5 ou 10 derniers bulletins de salaires et les doubles de tous les courriers de résiliations adressés en France aux différents organismes (pour pouvoir y faire référence le cas échéant). Ne pas se déplacer avec vos papiers, mais avec des photocopies. Les originaux peuvent être volés.

La trousse à pharmacie
On trouve presque tout (parfois sous un autre nom) en matière de médicaments et il y a des pharmacies à chaque coin de rue ou presque (attention pour la pilule contraceptive et autres traitements spécifiques). Prévoir les médicaments classiques + Parfénac, biafine, Citrate de Bétaïne (introuvable ici et parfois utile), dosettes d’éosine et de sérum physiologique, des anti-diarrhées et des anti-moustiques. Attention ; les climatisations et les ventilateurs ne brassent pas toujours de l’air très clean. Prévoir IRS19 et collyre en dosettes (dacryosérum).

Les vêtements conseillés
Tenues d’été (il ne fait que très rarement plus de 38 degré, mais l’atmosphère est très humide), tenues de demi-saison, tenues de sport d’hiver (on skie à une heure de Beyrouth de novembre à février), et quelques tenues chaudes. Un vêtement de pluie (à capuche car les pluies abondantes sont accompagnées de vent violent) est à prévoir aussi. Pour la fin de l’été, les demi-saisons et l’hiver la laine polaire fine est idéale pour les adultes et les enfants. Prévoir un KWay.

Livres et autres
Attention les parutions importées sont de 20 à 40% plus chères qu’en France !!!! Il y a de bonnes librairies (Antoine, Stephan etc...) et plusieurs Virgin Mégastore avec CD, DVD, vidéos, jouets, livres etc.... Il y a aussi une médiathèque, dans les jardins de l’Ambassade de France et du consulat, au Centre Culturel Français, avec un stock très important de livres, des coins lectures de magazines et de livres pour enfants, etc.... attention, les livres pour adultes sont classés par auteur, ce qui ne facilite pas le choix. Peu de choix pour les logiciels, mais le Liban ne respecte pas les lois sur le copyright et il est courant qu’un ordinateur soit vendu avec tous les logiciels fournis ? gratuitement. L’informatique ou la téléphonie ne coûtent pas cher. Si votre micro est en fin de vie, remplacez le. Idem pour le téléphone cellulaire.

Documents et formalités
Le visa est obligatoire pour les ressortissants français (le visa de tourisme s’achète sous forme de timbre à l’aéroport et sera ensuite à " transformer" en visa résident. Aucun étranger ne sera admis sur le territoire libanais s’il est détenteur d’un passeport revêtu d’un visa ou de tampons d’entrée ou de sortie d’Israël ou d’un billet d’avion mentionnant ce pays. Faire dès que possible les démarches d’immatriculation consulaire

L’équipement électrique
220 v prises françaises. Attention, il y a de très nombreuses coupures de courant (prévoir un onduleur pour l’équipement informatique). L’électricité est très chère (à prévoir dans le budget !!!).

La monnaie locale
1LBP=0,00075 Euro. La livre libanaise et le dollar US sont utilisés indifféremment à raison de 1500 LL pour 1 dollar.

Le décalage horaire
+ 1 heure (avec heure d’été et d’hiver au même rythme qu’en France).

L’équipement internet du pays
Pas D’ADSL pour l’instant. Plusieurs fournisseurs d’accès. Pas très cher, mais la qualité de la connexion est assez variable en fonction du trafic. Difficile de faire de la vidéo conférence. En revanche, en choisissant bien ses heures, il est possible de téléphoner sur Internet avec une qualité sonore acceptable (beaucoup beaucoup beaucoup moins cher qu’avec le tél normal qui avoisine 1 euro la minute).

Les équivalences
Comme en Europe.

Le permis de conduire
Il faut faire traduire le permis français. Le permis international semble être reconnu. La conduite est un exercice épuisant nerveusement et dangereux. Rien ou presque ne peut se faire à pied. Il sera rapidement nécessaire de prévoir une voiture pour Madame !!! et Madame devra se mettre au volant sans tarder (certaines ont trop attendu et n’osent plus se lancer !). Positivez... la place de l’Etoile vous semblera du gâteau au retour !
Ici, il est possible d’acheter son permis moto (jusqu’à présent sans avoir besoin de passer la moindre épreuve !) et au retour quelques leçons de conduite, une traduction du permis et le tour est joué ! Attention au choix de la voiture : si l’on voit tant de 4x4 c’est parce qu’en temps de pluies ce sont les seuls véhicules qui tiennent sur les routes très grasses et très pentues !

La tenue vestimentaire
Prévoir des tenues assez habillées pour les dîners en ville, souvent chics. Les femmes sortent peu en short. Les Libanais sont TRES attachés à l’apparence physique.

Le climat et les autres phénomènes naturels
C’est un pays chaud, les températures peuvent monter en été avec une humidité parfois difficile à supporter. Pas de phénomènes climatiques majeurs. Saison pluvieuse souvent de novembre à mars. De temps en temps, des tempêtes de sables (fin de tempêtes violentes d’Arabie Saoudite). Il y eu quelques tremblements de terre. Globalement le climat est agréable avec la possibilité de chercher un peu de fraîcheur en allant à la montagne toute proche. On peut dire qu’il fait beau de fin Mars à fin Octobre !

Langue parlée
libanais 99% (c’est un arabe dialectal), le français 45% et l’anglais 30% et l’arménien 5%. Dans Beyrouth et sa banlieue tout peut se faire en anglais et en français. En province, c’est plus difficile, mais on s’en sort sans problème, la personne à qui vous parler trouvera toujours le moyen d’appeler une personne francophone, ou anglophone pour traduire.
Cours d’arabe :
Cours au CCF (centre culturel français) : Plusieurs sessions dans l’année, sessions le matin de 8h30 à 10h30 ou le soir de 19h à 21h. 3x2h par semaine Cours de 15 personnes maximum, toutes nationalités confondues. Cours d’arabe dialectal vivant et participatif.
Tarifs : 350 000 LL soit 233,33 $
Bonne méthode d’apprentissage pour parler l’arabe de "tous les jours" dans les commerces et les services !
Indispensable à l’arrivée dans le pays pour une meilleure immersion et aussi pour se faire des connaissances !
Cours d’arabe dialectal avec Soha Hagge, à Sin el Fil. Cours 2 fois par semaine 1h30, en petits groupes (3-8 pers), très intense .Bonne méthode d’apprentissage.
Chaque niveau dure 20 Heures et coûte 200$.
Méthode ultra efficace permettant d’être opérationnel chez le marchand dans la semaine... Cela peut en sauver plus d’une.

Les repères culturels
Ce pays est complexe (musulman et chrétien, anglophone et francophone, peu de règles respectées). Son histoire est complexe (20 ans de guerre).
On peut lire :
La mémoire des Cèdres de Jacqueline Massakbi et François Porel Ed. Robert Laffont
Le Goût de Beyrouth Ed. Mercure de France et Le roman de Beyrouth d’Alexandre Najjar Ed. Plon

Globalement c’est comparable à la France des années 50. Les gens sont extrêmement serviables et gentils. Il est très facile de vivre au Liban. Le choc risque de se produire au retour. S’abstenir de manger, de boire et fumer (même en voiture) en présence de musulmans en période de Ramadan. Ne pas perturber les heures de la prière. Ne pas oublier d’ôter ses chaussures pour entrer dans une mosquée. Pour côtoyer une ambiance plus orientale la visite de Saïda et de Tripoli s’impose.
Selon le climat politique, on va très facilement en Syrie (Damas, Alep pour les souks), Palmyre et Apamée (sites archéologiques magnifiques), le Krack des Chevaliers pour le bonheur des petits garçons (c’est un château fort immense extrêmement bien conservé).

Les recommandations pour les enfants
Attention permanente liée à la conduite automobile. Les voitures sont un danger réel. Pas de jardins et de parcs publics, peu d’espaces verts. Le vélo n’est pratiquement pas utilisé (danger de circulation+topographie peu adéquate). On peut circuler à pied dans Achrafieh où il y a des trottoirs sinon...

Femmexpat vous conseille de lire :

Expat à Beyrouth au Liban

Le régime matrimonial au Liban

MATERNITE AU LIBAN


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !