Connexion en tant que membre

Etats-Unis Les Amis Ma destination Ma vie en expatriation

Ma copine américaine


ma-copine-americaineMa copine américaine est toute comme moi. Elle habite Louisville, Kentucky. Le Kentucky pour situer, c’est dans la partie Est bien ancré dans la "religious belt".

Ma copine est comme moi

Ma copine a un mari qu’elle aime et qui l’adore. Elle a aussi quelques enfants (3) adorables, polis, bien élevés et « so cute » (tout comme les miens). Elle a une grande maison avec tout le nécessaire et le superflu. Elle a aussi une très grosse voiture qui consomme beaucoup, clim oblige.

 

Ma copine américaine a des copines. Ensemble elles vont faire du shopping au mall (centre commercial). Elles vont aussi au YMCA (salle de sport) histoire d’essayer de perdre les 10 kg superflus qu’il reste des grossesses (qui n’a pas essayé !). Le WE elles font, en famille, des barbecues géants et papotent sur le deck, en sirotant du coca-light et en surveillant les enfants, pendant que les hommes regardent le match du siècle (football ou base-ball, au choix) sur un écran géant.

Ma foi, me direz-vous, finalement nous ne sommes pas si différentes ! ! !

...Sauf que
Ma copine américaine va au mall ou a l’école en jogging en hiver et en short en été. En basket ou en sandale, peu importe la saison. C’est sa panoplie de tous les jours. Malgré cela, du matin au soir elle est brushée, crêpée, méchée, colorée et laquée de près. Elle n’est jamais décoiffée même par jours de grand vent. Elle est aussi super maquillée et french manucurée de partout et ce tout les jours.
Elle n’hésite pas à sortir les paillettes ou les robes longues pour aller au resto du coin le vendredi soir.

Ma copine américaine est très croyante et pratiquante. Elle va, en famille, tous les dimanches à l’église. Une des premières questions qu’elle m’a posée était si j’avais trouvé une bonne église. Le fait est que je ne suis pas pratiquante. Que ma copine le soit ne me pose aucun problème, par contre que je ne le sois pas en est définitivement un pour elle. Du coup je feinte et je dis l’air désolé que non je n ‘ai pas encore trouve l’église de mes rêves. En général, elle compatit gentiment et me vante les mérites de son église qui a un « terrific kids program ». C’est dommage, mais bien souvent cette différence crée une barrière infranchissable.

Ma copine américaine a beau avoir la cuisine de mes rêves, elle ne cuisine pas. Ne me demandez pas comment elle fait, cela reste un mystère pour moi. Il faut dire qu’on peut manger n’importe où pour pas cher. C’est la reine du sandwich en tout genre. Bien souvent son four dernier cri ne sert qu’une fois pas an : pour faire cuire, à Thanksgiving, la dinde avec thermomètre incorporé qui sort tout seul quand la bête est à point ! Cela fait bien longtemps qu’elle n’a pas mangé de légumes vert et frais. Elle n’a jamais vu une endive de sa vie, se demande bien ce que je peux en faire et refuse d’y goûter ! Elle ne boit plus que des soda-light, des jus de fruit sans sucre ou du lait. C’est moins cher que l’eau en bouteille. Et l’eau du robinet beurk ce n’est pas sain ! ! ! (Allez comprendre...)

Ses idées sur la France
Ma copine américaine se pose beaucoup de question. Est-ce vrai que tous les hommes français trompent leurs femmes ? Est-ce vrai que nous sommes tous tout nus sur les plages ? Est-ce vrai que nous donnons à boire de l’alcool dès leur plus jeune âge à nos enfants ? Est-ce vrai qu’à la télé, les corps nus ne sont pas « flous » ?
Et surtout, elle voudrait bien comprendre pourquoi le monde entier en veut à son pays qui essaie juste d’apporter la paix et la liberté a tout un chacun ? (C’est vrai que vu comme cela...).
Elle a 2 autocollants sur sa voiture : God bless America & I support our troops.
J’ai personnellement des points de vues très divergentes de ceux ma copine américaine. Du coup les conversations sont limitées, pour ne pas heurter les « feeling ».

Je sais bien que tout cela fait très cliché, mais c’est mon quotidien. Au fond, ma copine américaine je l’aime bien quand même.
Elle a toujours le sourire et un mot gentil et en plus elle adore mon accent !!

Femmexpat vous conseille de lire :

Les dîners en ville

Les thés, les cafés rencontre

Les expats sont solidaires

Le Job Networking Club de Washington Accueil Association

Parcours d'expat : Roseline Présidente de l'Accueil de San Francisco


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !