Connexion en tant que membre

Amérique du sud Argentine Ma destination Ma vie en expatriation Témoignages Vie pro

Parcours d’expat : Audrey Debatisse, expatriée et romancière


Auteur du ROMAN « La tête dans l’Univers, le cœur en Orbite et les pieds sur Terre ». Interview pour Femmexpat.

audrey-debatisseAudrey, pouvez-vous vous présenter ?

J´ai 41 ans, je suis mariée et j’ai 3 enfants (adorables évidemment !). Je vis depuis 8 ans à l’étranger avec ma famille, d´abord aux Etats Unis, puis en Espagne, et maintenant en Argentine. Concrétisation d´un rêve de petite fille me diriez-vous ? Pas du tout ! Je suis plutôt sédentaire !

Résultat d´un projet professionnel mûrement réfléchi ? Encore moins ! Sur le papier, j´ai le rôle du conjoint suiveur !

Si je regrette ces expatriations ? Absolument pas !
En 2006, j´avais la chance d´avoir une poste passionnant en contrôle de gestion dans une multinationale, d´avoir une belle et grande maison dans la banlieue de Lyon, d ´être relativement proche géographiquement de ma famille, d´avoir des amis formidables…

En 2014, je m´estime être encore plus comblée : je suis auteure d´un roman « La tête dans l’Univers, le cœur en Orbite et les pieds sur Terre » qui se vend bien sur Amazon, je vis dans une des plus belles capitales d´Amérique du Sud, ma famille est toujours aussi formidable et à mes anciens amis qui ont toujours la gentillesse de rester en contact avec moi malgré les distances et le décalage horaire, se sont ajoutées de nouvelles et merveilleuses rencontres.


En conclusion, 8 ans après le grand saut, je suis une femme toujours aussi active – mais complètement différemment-  enrichie par  les différentes expériences de ces trois expatriations.

Quelle est votre expérience d'expatriée ?

Je vis actuellement à Buenos Aires depuis 2 ans, après avoir vécu 3 ans à Washington DC puis 3 ans à Madrid.
Mon expatriation n´est pas de mon fait.  C´est à mon mari qu´on a proposé en 2006 de vivre une expérience professionnelle à l´étranger, opportunité que nous n’avions pas vraiment prévue, ni même intégrée dans notre projet de vie. C´est sans doute pour cette raison que cela a été plus dur au départ pour moi que pour d´autres conjoints d´expatriés. Il a fallu ACCEPTER le changement ! ACCEPTER d´être une « FEMME D´EXPAT´ » ! Tout n´a donc pas été rose au départ. Sans  y avoir été préparée, j´ai dû quitter le confort de ma vie bien organisée entre mon travail dans lequel je m´investissais à 300%, mes collègues, mes amis, ma famille, ma nouvelle maison…

Mais après quelques mois d´adaptation –difficiles- à ma nouvelle condition, j´ai décidé de me remettre en cause et de faire cette première expatriation un tremplin pour mettre en œuvre des projets enterrés (enseigner et former) et  pour réaliser un très vieux rêve : ÉCRIRE !

La 1ere expatriation aux Etats Unis a été une étape indispensable pour moi  pour me prouver que je pouvais EXISTER par moi-même et  pas seulement par mon travail de cadre sup. J´en ai profité pour découvrir de nouvelles ressources en moi. J´ai continué à être contrôleur de gestion à mi temps dans une société américaine (C´était ma roue de secours psychologique qui s´est révélée être une expérience très réussie grâce á l´équipe formidable et au travail très intéressant). En parallèle je me suis formée pour devenir professeur de français pour les étrangers (FLE)  et consultante interculturelle. J´ai pu ainsi conseiller les expatriés qui arrivaient aux USA ainsi que les couples américains qui partaient s’installer en France...

Qu’est-ce qui vous a motivée pour écrire ce roman ? Aviez-vous d’autres expériences d’écriture avant ?

C’est un projet que j’avais au fond de moi depuis mon adolescence, sans jamais avoir pu le concrétiser. C’est lors de mon expérience aux Etats-Unis que j´ai posé les bases du  scénario de mon roman.  C’est grâce au temps libre que je n’aurais certainement pas eu dans ma vie professionnelle d’ « avant » que j’ai pu me lancer ce nouveau défi.

Mais à la  liberté temporelle, il faut surtout ajouter la liberté d´esprit ! Lorsque l´on vit dans un autre pays, que l´on côtoie d´autres nationalités, que l´on découvre d´autres cultures, que l´on s´ouvre à d´autres métiers, que l´on se frotte à la vraie diversité, l´imagination est décuplée, l´envie d´écrire démultipliée. Un événement notamment a déclenché la base du scénario : au cours de l´un de mes footings, un pick-up aux vitres teintées m´a fait la peur de ma vie. Il me suivait, puis m´attendait à chaque intersection, faisait demi-tour dès que je tentais de changer de direction…

Par ailleurs, des Etats-Unis, il y a un principe à retenir et surtout à appliquer: c´est que TOUT est POSSIBLE ! JUST DO IT ! YES, WE CAN !!

Forte de cette nouvelle assurance, c´est donc lors de notre 2e expatriation à Madrid que j’ai commencé l’écriture en tant que telle : à savoir rédiger les idées qui tournaient dans ma tête, donner vie aux personnages qui  m´obsédaient depuis des années. Le scénario était prêt. Et moi aussi je l´étais... enfin ! Cela faisait deux ans que la fameuse peur de la page blanche m´empêchait de commencer. J´ai donc limité voire arrêté mes autres activités professionnelles, j´ai ouvert Word et je me suis lancée dans la folle aventure de mon premier roman « La tête dans l’Univers, le cœur en Orbite et les pieds sur Terre » en écrivant du matin au soir, et presque du soir au matin…  pendant 9 mois magiques.

J’ai toutefois été interrompue dans l’avancée de ce projet par notre 3e expatriation mi 2012 en Argentine. J´ai dû faire un break de 6 mois avant de reprendre le fil du roman, le terminer et décider de le faire publier.

Mais tout a été  POSSIBLE !, grâce notamment au soutien indéfectible de mon mari, de mes 3 enfants, de ma sœur et quelques unes de mes amies qui ont été dans le secret de ce projet.

Quel est le sujet de votre roman ? Où trouvez-vous votre inspiration ?

C’est un livre basé sur un fond d’enquête policière qui traite de la force de l’amour et de l´impact du destin.

C’est l’histoire de Chloé, une française installée à Madrid, cadre d’entreprise, qui se retrouve soupçonnée de meurtres ayant  lieu dans chacun des parcs qu’elle fréquente pour ses séances de  jogging. Parallèlement,  elle vit des moments difficiles avec son conjoint et accepte une expatriation aux Etats-Unis pour tenter de fuir ses problèmes. Mais des événements étranges et surnaturels  vécus par ses enfants ainsi que l´arrivée impromptue d´un américain vont faire ressurgir son passé…

Chloë vit dans des mondes que je connais bien, que j´ai eu la chance de découvrir lors de mes 2 premières expatriations  et dont j’ai tiré mon inspiration. Tout d´abord, Chloé est une cadre d’entreprise très active, jonglant entre son travail et sa vie de famille. Cela a certes été mon cas à une époque mais cette femme est avant tout la fusion de certains de mes modèles, ma sœur, mes amies, mes collègues… et de tant de femmes actives !
Pour ce qui est des lieux qu’elle fréquente, ils me sont tous familiers et il m’a donc été très facile d’en décrire les contours pour en restituer l’ambiance. Les expatriés en Espagne retrouveront la douceur de vivre, l´ambiance festive des vendredis soirs de la capitale, voire même quelques rapides allusions culinaires. Ceux qui connaissent Washington DC redécouvriront dans la 2e partie du roman le choc culturel –parfois surprenant voire inattendu- d´un européen nouvellement débarqué aux USA.

L’univers musical qui accompagne l’histoire pour illustrer chaque chapitre, tout en étant proche de ce que j´écoute, reflète la mode pop-rock musicale de ces années 2010 dans ces deux pays. Je tiens beaucoup à cette originalité car les références musicales choisies apportent un très bon éclairage sur l’humeur de l’héroïne ou le contenu du chapitre.
J’ai également tenté d’inclure dans le récit ma tendresse, un peu d’humour pour renforcer l’histoire et susciter l’intérêt du lecteur.

Les premiers commentaires que j’ai publiés sur la page Facebook dédiée au roman « Audrey Debatisse  -  La tête dans l'Univers », semblent confirmer que j’ai atteint  le but recherché, à savoir que l’intrigue et le rythme du roman tiennent en haleine le lecteur qui a du mal à  lâcher le roman avant son terme.

Que vous apporte l’expatriation ? 

Pour moi, dans la mesure où j’ai suivi mon conjoint,  elle a été d’abord une REMISE EN CAUSE totale d’une routine de vie de femme très active. Je m’épanouissais par ma vie familiale mais aussi par ma « carrière » de cadre supérieur.

L’expatriation m’a donc conduite à CHANGER mes habitudes, à découvrir des ressources en moi que je n’exploitais pas ou peu… : mon goût pour transmettre le savoir et enseigner par exemple,  ma créativité.

De plus l´expatriation est un ENRICHISSEMENT PERSONNEL énorme !  Il n´est pas donné à tout le monde de découvrir AU QUOTIDIEN, et pas seulement lors de vacances éclairs, un mode de vie différent du sien, avec ses avantages et inconvénients, des coutumes et des cultures parfois opposées.  Cela vous permet de CHANGER, de vous OUVRIR mais aussi parfois de renforcer certaines certitudes ou valeurs que vous aviez avant cette expérience unique.

Ensuite une expatriation ne se fait pas sans difficultés. Dans mon roman, j´aborde rapidement notamment le sentiment d’isolement ainsi que les mois d’adaptation nécessaires, mais souvent déstabilisants, afin de retrouver ses marques.

Avez-vous autre chose à ajouter ?

Au fur et à mesure de la lecture de « La tête dans l’Univers, le cœur en Orbite et les pieds sur Terre », les femmes expatriées du Monde entier retrouveront des émotions qu’elles ont elles-mêmes vécues  et ne pourront s´empêcher de se retrouver dans certains passages!  Mon livre est un ROMAN dans lequel l´expatriation est en toile de fond permanente  mais sans pour autant en être le thème principal.
J´invite celles et ceux qui veulent en savoir plus sur mon roman et souhaitent notamment connaître les commentaires écrits par ses « heureux lecteurs »  à se connecter sur la page Facebook  « Audrey Debatisse – La tête dans l’Univers ».
Je souhaite que mon expérience, que j’ai le privilège de partager grâce à Femmexpat, vous encourage à optimiser cette expérience unique qu’est l’expatriation pour se découvrir soi-même, se Renouveler et poursuivre à fond tous vos projets, même les plus fous !

Et en attendant, je vous souhaite une bonne lecture !

Audrey Debatisse 

Le roman est disponible sur  AMAZON en format papier (17,99 euros) 
Couverture du roman réalisée par Sylvain Revault

 

Femmexpat vous conseille de lire :

Fanny, rédactrice free-lance voyages à Buenos Aires

ARGENTINE : A CONNAITRE AVANT DE PARTIR

Argentine, vivre à Buenos Aires

BUENOS AIRES : BONNES ADRESSES

BUENOS AIRES : A SAVOIR AVANT DE PARTIR



INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !