Connexion en tant que membre

Europe Italie La protection sociale La santé Ma destination Mes dossiers

Protection sociale en Italie


Protection sociale ItalieEn Italie, le régime de sécurité sociale protège contre les risques maladie, maternité, invalidité, vieillesse, décès (survivants), les accidents du travail et maladies professionnelles, le chômage et les prestations familiales. En tant que travailleur, vous êtes obligé d’être couvert par l’assurance maladie. De plus, les salariés du secteur privé et les indépendants doivent obligatoirement être affiliés au régime général obligatoire d’assurance AGO (Assicurazione Generale Obbligatoria). Si vous êtes salarié, toutes les formalités nécessaires sont accomplies par votre employeur. Si vous êtes dépendant, vous êtes tenu de vous affilier pour votre propre compte auprès de l’institution de sécurité sociale compétente. En fonction de votre catégorie professionnelle, il est possible d’être affilié à des fonds spécifique notamment si vous avocats, médecins, architectes ou ingénieurs.

Le régime italien de sécurité sociale est financé par les cotisations sociales versées par les employeurs et les assurés (59%), ainsi que par les impôts (38%). Le service national de santé (Servizio Sanitario Nazionale – SSN), géré au niveau régional, est financé par les résidents par le biais des impôts généraux.

Les taux de cotisation varient selon le secteur auquel appartient l’entreprise (industrie, commerce, public, artisanat etc), mais également selon le nombre de salariés et de leur qualification professionnelle. La cotisation des travailleurs indépendants est calculée sur la totalité des revenus professionnels déclarés aux fins de l’impôt sur le revenu des personnes physiques (IRPEF) pour l’année à laquelle la cotisation se réfère.

Deux organismes recouvrent les cotisations :

-       INPS (Istituto nazionale della Previdenza Sociale) à Rome recouvre les cotisations IVS, maladie, maternité et chômage ainsi que les allocations familiales.

-       INAIL (Istituto Nazionale per l’Assicurazione contro gli Infortuni sul Lavoro) à Rome recouvre les cotisations au titre des accidents du travail et des maladies professionnelles.

 

La dépense pour la protection sociale est divisée en trois secteurs d’intervention : assistance, prévoyance et santé.  L’assistance répond à des besoins spécifiques. Les conditions d’accès aux avantages dépendent d’une vérification de ce besoin spécifique. La prévoyance propose des prestations de type standard à couverture des risques fixés et formalisés (vieillesse, invalidité, maladie, maternité … ). L’accès à ce type d’avantage a lieu par la participation à un schéma d’assurance, il existe une contribution obligatoire de la part des travailleurs. La santé offre des services (allocations financières) de protection de la santé (prévoyance, soins et réhabilitation). L’accès aux avantages est déterminé par la nationalité (ou résidence dans le territoire national). Le financement provient de la fiscalité générale avec une coparticipation aux coûts.

De plus, lors de votre arrivée en Italie, vous devrez vous inscrire gratuitement à l’Agence Sanitaire Locale (ASL – Azienda Sanitaria Locale) de votre quartier. Vous pourrez dès lors accéder à une couverture médicale et bénéficier ainsi de visites gratuites chez votre médecin référent. Pour vous inscrire, vous devez vous munir de votre pièce d’identité valide, du code fiscal de chaque membre adulte de votre famille, d’un certificat de résidence et de la demande de choix du médecin référant (medico di famiglia). Si vous devez vous rendre aux services des urgences d’un hôpital public italien alors vous serez pris en charge gratuitement. Toutefois, le délai d’attente dans le secteur public peut vous décourager et donc vous amener au service privé. Le service privé propose des interventions avec des coûts plus élevés. De même, les médicaments ou examens prescrits ne sont pas pris en charge, sauf par une assurance privée.

Concernant les pharmacies, celles-ci sont ouvertes du lundi au vendredi de 8h30 à 13h et de 16h à 19h30, ainsi que le samedi matin de 8h30 à 13h. Il est possible de rencontrer des pharmacies de garde, si vous ne les trouvez pas rendez vous dans n’importe quelle pharmacie, une liste est affichée à l’extérieur. Elle est également disponible dans les quotidiens.

 

Femmexpat vous conseille de lire :

Ma copine italienne

ITALIE : a connaître avant le départ

La pasta italienne

Le régime matrimonial en Italie


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !