Connexion en tant que membre

Asie pacifique Ma destination Thailande

Thaïlande : 9 conseils pour se fondre dans le décor

Ajouter à mes favoris

thailande

Avec notre partenaire

LOGO CDVGrâce à Comptoir des Voyages, vous ne passerez pas pour une touriste en Thaïlande! Où aller, comment se comporter, se déplacer, saluer, etc..? Autant de questions auxquelles Comptoir des Voyages vous apporte un élément de réponse clair et précis.  Les 9 commandements thaïlandais, c'est ici... 

 S’ADONNER AU PLAISIR DU MASSAGE

Le massage traditionnel thaï s’inspire du massage indien bien que la légende rapporte qu’il aurait été conçu au iiemillénaire avant J.-C. par le moine Shivago Komarpaj dans le temple de Wat Po à Bangkok. Vous l’aurez compris, ici, le massage est une tradition millénaire, bien ancrée dans les mœurs. Les massages thaïlandais se déclinent en plusieurs versions et composent l’une des quatre branches de la médecine thaïe traditionnelle. Le massage aux huiles est relaxant et de conception nouvelle tandis que le massage dit traditionnel est plutôt tonifiant et "vigoureux", le massage des pieds proche de la réflexologie est aussi pratiqué. Si vous avez le temps, de nombreuses écoles de massages dispensent une formation standardisée et validée par les professionnels thaïlandais. A bon entendeur…

 DE L’ART DE SALUER

Si dans les lieux fréquentés par les touristes, les Thaïs ont pris l'habitude de serrer les mains des étrangers pour les saluer, ce n’est pas le cas dans le reste du pays. Ici, on ne se serre pas la main pour se saluer, on joint ses deux mains devant son visage : c'est le waï. Le salut thaï se fait mains jointes sous le menton, notez que plus la personne saluée est importante, plus les mains doivent monter. Ainsi les mains peuvent arriver au niveau du nez, et même du front en cas de profond respect. Si quelqu'un vous adresse un waï, il est poli d'y répondre de la même façon, sauf quand il s'agit d'un enfant.

SOIGNER SON APPARENCE, ADOPTER LA " MAI PEN RAI ATTITUDE"  ET SOURIRE

Les Thaïlandais font très attention à leur image et apprécient que les "farangs", les étrangers le fassent aussi. En Thaïlande, il faut rester zen et adopter le self-control quoi qu’il arrive et ne jamais s’énerver, c’est le Mai Pen Rai. Se disputer, crier, faire des reproches en public, fait perdre la face à celui qui en est l’objet. C’est insultant et ça peut être lourd de conséquences. Cette règle impérative, qui consiste à ne jamais mettre l’autre mal à l’aise, s’appelle le krengiaï.  En revanche, le sourire peut lui exprimer une large gamme de ressentis. On dénombre treize manières de communiquer par le sourire avec son prochain et d’exprimer des sentiments allant de la tristesse à la grande  joie. Bref, la Thaïlande n’ a pas volé son surnom du "pays du sourire"…

RESPECTER LES VALEURS  THAILANDAISES

Les Thaïlandais sont très patriotes, ici la famille royale est très vénérée et toutes remarques désobligeantes sur les membres de la famille royale sont très mal prises, surtout venant d’un étranger. Critiquer leur pays est une offense grave. Des discours patriotes sont ponctuellement diffusés par haut-parleurs dans les lieux publics, y compris dans les rues des villes et villages. Tout le monde arrête alors son activité et se met debout, faites-en autant, c’est un signe de respect qui est apprécié.

DE L’ART DE VISITER LES TEMPLES

Le bouddhisme régit le code moral et la cohésion de la société thaïe. Ici, tous les jeunes thaïs suive une "ordination temporaire" de 5 jours à 3 mois afin d’étudier l’enseignement du Bouddha dans un monastère, cette "retraite des pluies"s’effectue, en général, pendant les moussons. Le visiteur qui pénètre dans un édifice religieux doit se déchausser et porter une tenue correcte, épaules et jambes couvertes. Toute représentation de Bouddha est considérée comme sacrée et traitée comme telle. Il est interdit de grimper sur une statue pour prendre des photos ou de se faire prendre en photo en se devant la statue de Bouddha. De la même manière, les moines ne doivent pas toucher ou être touché par une femme. Par exemple, pour donner un objet à un moine, une femme doit le déposer à portée de main, sans le donner directement et dans les transports, une femme devra éviter de s’asseoir à côté d’un moine pour ne pas le mettre mal à l’aise.

SAVOIR-ETRE

Pour les Thaïlandais, la tête est la partie la plus importante du corps humain. Par respect, on s’abstient de toucher la tête des enfants pour les saluer ou leur parler. Pas évident ! Quant aux pieds, ils sont considérés comme la partie du corps la moins noble. Ainsi, il est très impoli de montrer quelqu'un ou quelque chose du pied. Dans un temple, si l’on s'assied par terre, il faut replier ses jambes sous soi, prendre la position en tailleur, mais ne jamais pointer ses pieds vers la statue de Bouddha. Lorsqu’on est assis sur une chaise, on garde ses deux pieds au sol, on ne les pose jamais sur une table ou une chaise, on ne les pointe jamais vers quelqu’un, c’est insultant et même interprété comme une malédiction.  Si quelqu’un qui est couché par terre, par exemple dans un train et bouche le passage, on évite d’enjamber la personne. Quand on passe devant quelqu'un, on s’en excuse en inclinant légèrement le corps. Enfin dernière coutume importante, il faut se déchausser en entrant dans une maison particulière.

TESTER UNE DES MEILLEURES GASTRONOMIES AU MONDE

Notre conseil : testez tout, mais mangez à petites bouchées afin d’éviter de tomber sur un piment qui vous mettra en feu … La base c’est d’apprendre à dire pas trop épicé : maï phet ! Les saveurs et ingrédients qui entrent dans l’élaboration des mets thaïs sont le curry, la citronnelle, la coriandre, la menthe, le basilic rouge, les sauces et fumets de poissons (nam pla). Au Sud, les plats (curry jaune, curry de rognons et poissons) sont les plus relevés. Au Centre, la nourriture est plus douce, tel le sauté de poulet au basilic. Au Nord, l’influence de la Birmanie se fait ressentir (avec le kaoh soi) et au Nord-Est, du Laos (avec la salade de papaye verte ou som tam par ex). Les Thaïlandais mangent avec cuillères et fourchettes et n’utilisent les baguettes que pour les nouilles. Les fruits, consommés au dessert, sont succulents et toujours découpés en fleurs ou animaux…

NE PAS S’ÉTONNER DE…                              

Voir une famille nombreuse posée sur un scooter, les uns s’agrippant aux autres… En Thaïlande, on ne marche pas, on circule en tuk tuk, à vélo, à scooter, à moto, en bus, en bateau-taxi… et en voiture.

Si vous prenez un taxi-deux-roues, attention à la brûlure causée au mollet par le pot d’échappement, beaucoup de touristes portent un bandage sur les jambes, en voilà la raison. Ne vous étonnez pas non plus de voir les Thaïlandais sniffer du camphre toute la journée, boire du soda dans des sacs plastiques (les canettes sont revendues et recyclées), s’endormir sur leur lieu de travail, au volant de leur tuk-tuk s’ils sont chauffeurs. Les Thaïs ont en effet l’étonnante capacité de pouvoir dormir absolument partout, c’est spectaculaire.

RESPECTER  LES POPULATIONS LOCALES

Visiter les habitants des villages ne s’apparente pas à un safari humain, si l’on veut prendre des photos, il convient de demander la permission à son sujet. Cette règle de savoir-vivre élémentaire vaut d’ailleurs pour tous les endroits au monde…

www.comptoir-thailande.com

Pour en savoir plus, cliquez ici 

Femmexpat vous conseille de lire :

Thailande : à connaître avant de partir

Le régime matrimonial en Thaïlande

La Thaïlande au féminin

Rencontre entre deux mondes à Pattaya en Thaïlande


1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point