Connexion en tant que membre

Europe Grèce Ma destination

VIVRE A ATHENES


Ça  y est, nous avons enfin notre futur pays d’expatriation, nous partons pour environ 5 ans en Grèce et plus précisément à Athènes. Les premières images nous arrivent : le soleil, la mer, les maisons blanches et bleues.

Nous nous renseignons sur la vie sur place et apparemment ce n’est pas si simple et si idyllique... Et vivre à Athènes au quotidien, ce n’est pas la vie dans les îles !
Nous arrivons fin octobre : mon mari, ma fille de 8 ans et...notre chien. Voici nos impressions de nos premiers mois en Grèce.

Les quartiers, le logement
Après un voyage de reconnaissance, nous avons décidé de vivre dans le quartier où se trouve le lycée français d’Athènes : à Aghia Paraskevi, au Nord Est d’Athènes à une dizaine de kilomètres du centre ville. C’est un quartier agréable et animé où vivent de nombreuses familles. Il faut savoir que la circulation ainsi que les embouteillages sont importants à Athènes, faites donc attention au choix du quartier par rapport à votre lieu de travail, au lycée français ou à vos activités de loisirs.

Athènes est une ville tentaculaire, vous allez vivre dans votre quartier et finalement vous n’en bougerez pas tant que cela : vous y aurez vos habitudes, vos amis, vos jours de marché, vos adresses favorites...Les quartiers d’Athènes sont tous différents, Kifissia au Nord d’Athènes plaît beaucoup aux familles d’expatriés car il y a de nombreux espaces verts, de larges avenues, des trottoirs corrects ! Cependant, les prix y sont aussi élevés et les trajets pour l’école sont embêtants...Si vous faites ce choix, vos enfants vont devoir se lever très tôt !
Il existe des responsables de quartier de l’association Athènes Accueil qui peuvent vous aider pour votre intégration, ou à trouver les bonnes adresses près de chez vous.

Les enfants
Notre fille s’est très vite intégrée, l’accueil du lycée français a aidé. Les enfants se plaisent à Athènes. La mer, le soleil, y sont pour beaucoup. Le Lycée Franco Hellénique propose de nombreuses activités après la sortie d’école (14h30). Les activités en dehors du lycée sont relativement chères et restent un luxe pour de nombreux Grecs, nous avons été étonnés des prix élevés proposés. Vous trouverez néanmoins facilement des cours de natation (attention les piscines sont faites pour nager seulement et non pour jouer ou bronzer ( !) et il faut bien souvent s’inscrire pour le mois) tennis, équitation ou activités artistiques. Il peut être judicieux de mettre vos enfants en dehors des activités gérées par des français, ils seront avec des enfants Grecs et pourront parler anglais ou grec et seront très bien accueillis par les familles. C’est aussi l’occasion de sortir du monde des "expats" et de se sentir un peu grec ! De plus, il existe un zoo magnifique près de l’aéroport ainsi que de nombreux parcs d’attraction intérieurs et extérieurs.

Le travail
Si vous comptez travailler en Grèce, sachez qu’il est préférable de parler grec et cette langue est difficile. De plus, le pays n’est pas dans une situation facile, les postes ne sont donc pas nombreux. La plupart des grecs parlent anglais mais il est quand même intéressant de prendre des cours pour savoir déchiffrer les panneaux ou les menus des restaurants. De même, les Grecs apprécient beaucoup que l’on essaie de parler leur langue, cela facilitera votre intégration et vous permettra de mieux comprendre ce pays si passionnant. De nombreux instituts vous permettent d’apprendre le grec soit en cours collectif soit en cours particuliers. J’ai choisi les cours collectifs pour rencontrer du monde dès mon arrivée et je suis dans un groupe où il y 6 nationalités différentes !
Beaucoup d’expats disent qu’il est très difficile de travailler en Grèce avec des Grecs, il est vrai aussi que l’administration grecque y est d’une lourdeur à faire envier la fonction publique en France...Les démarches administratives prennent du temps et demandent beaucoup d’énergie. Néanmoins, les Grecs sont accueillants, les rapports sont francs et chaleureux.

Athènes et ses environs
La vie à Athènes n’est pas si facile, c’est une ville bruyante, assez sale, où il est difficile de circuler, même si depuis les JO de nombreux efforts ont été réalisés. L’influence orientale y est très marquée, les modes de vie sont différents : les horaires des repas sont complètement décalés, de nombreux Grecs ne font aucune pause déjeuner, ce qui est difficile à concevoir pour un Français !
La religion y est très importante, ne soyez pas surpris de voir votre chauffeur de taxi se signer plusieurs fois en passant devant une église. Elle est présente dans tous les grands événements du pays et même du business (exemple : inauguration de l’ouverture d’un magasin en présence d’un pope).
Néanmoins, Athènes a des côtés fascinants : peut-être est-ce dû à la présence de monuments historiques à chaque coin de rue. L’Acropole domine le centre ville et émerveille tout visiteur.
Vous vous sentirez libre dans cette ville beaucoup plus permissive que Paris. Il y a énormément de choses à voir, c’est une ville riche au niveau culturel : le nouveau musée de l’Acropole est là pour en témoigner. Cette ville est surprenante et se découvre au fur et à mesure loin des sentiers battus.
De plus, les environs sont magnifiques. Quand les beaux jours arrivent, les week-ends se passent dans les îles proches (Andros, Egine, Hydra...) ou à la plage et cela fait tout oublier ! D’autres régions sont également à découvrir le temps d’un week-end ou de vacances (comme Le Péloponnèse avec ses villes typiques et ses paysages magnifiques). Vous pouvez également skier à 2h d’Athènes l’hiver !

Les courses
De nombreuses chaînes de supermarchés sont présentes et vous permettront de trouver de nombreux produits français (même du Roquefort) ! Ceci dit, les prix sont relativement élevés et il est donc préférable de changer son mode de consommation. Privilégier les laïkis, qui sont les marchés grecs présents dans chaque quartier un jour ou plus par semaine, les fruits et légumes sont délicieux et très abordables. De plus, les marchés sont un lieu de rencontre de la culture grecque, vous y rencontrerez les grands-mères grecques dites yayas, les mères de famille avec leur chariot en fer et les hommes attablés aux terrasses des cafés dégustant des souvlakis (brochettes de viande) en buvant leur café frappé.

Ce que j’aime à Athènes
L’histoire, la culture, le climat et la lumière, prendre le bateau pour aller dans les îles le week-end, la gentillesse des Grecs, les tavernes traditionnelles où la cuisine est souvent bonne et très abordable, le sentiment de sécurité de cette grande ville.

Ce que j’aime moins et ce qui me surprend
Le bruit, les trottoirs défoncés, la conduite, le non respect des règles de sécurité, le manque de parcs et d’espaces verts, le règlement des factures d’eau, d’électricité, de téléphone qui se fait à la banque ou à la poste (avec de l’attente...).

Aurélie T. à Athènes

Sites utiles
LePetitjournal.com édition d'Athènes
Athènes Accueil

 

Femmexpat vous conseille de lire :

ATHENES : LES LOISIRS

ATHENES : LES BONNES ADRESSES

ATHENES : A SAVOIR AVANT DE PARTIR

VIVRE A ATHENES


Commentaires

Poster un commentaire

  • bonjour, etes vous toujours sur Athènes ? en etes vous toujours aussi ravie ? le règlement des factures a t il enfin évolué ?
    j’ai le projet de venir y vivre avec ma fille, à cote de l’ecole française justement, je viens en repérage en octobre de cette année 🙂

    merci

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !