Connexion en tant que membre

Belgique Europe Ma destination

Expatriée à Bruxelles


bruxelles_belgiqueBruxelles a l'avantage de combiner à la fois la tranquillité d’une ville de province et un aspect complètement interlope dû à la présence de très nombreux étrangers. C’est la ville la plus multiculturelle d’Europe.

 

 

 

 

Esprit villageois et vocation européenne "multilinguiste"

Ce qui étonne de prime abord, c’est que Bruxelles a réussit à garder son esprit villageois tout en alliant sa vocation européenne et multi linguiste.

Si vous parlez français, anglais et/ou allemand, vous pourrez rencontrer le monde entier A savoir, Bruxelles -Capitale se compose de 19 communes qui se situent géographiquement en cercles concentriques avec Bruxelles -Ville au centre, et vous dépendrez administrativement de votre commune (carte de résident, crèche, parking, ordures, télédistribution...).

 

Tous vous le diront : il fait bon vivre à Bruxelles.

Cette capitale reste à dimension humaine et se compose de  nombreux espaces verts. Ici, les gens prennent le temps de se parler.

Si vous êtes ressortissante d’un pays de l’UE, vous n'aurez aucun problème administratif pour travailler, votre carte d’identité suffit.

Pour les autres, il vous faudra un permis de travail dont la validité est indexée sur le permis de séjour. 

 

Shopping

Impossible de faire la liste des magasins de la ville tant la grande diversité culturelle fait qu’à Bruxelles vous trouverez de quoi satisfaire tous les palais.

Attention aux heures d’ouverture des commerces. Ils ferment généralement à 18h-18h30 sauf les grandes enseignes types Delhaize, Cora, Carrefour, qui prolongent aux alentours de 20h30 pour la plupart.

Le dimanche, même si cela évolue, à part l'hyper-centre touristique de la capitale, presque tout est fermé.

 

Côté décoration

Vous trouverez de nombreuses boutiques de design à Bruxelles. La Belgique est dynamique dans ce domaine. Ne manquez pas d'allez chiner aux puces du côté de la Place du Jeux de Balles. Le dimanche, c’est un but de promenade agréable et les amis qui viennent vous voir sont généralement très contents de cette balade, surtout quand elle est ponctuée par un déjeuner "frites, moules, croquettes de crevettes" et une bonne bière, plat typiquement belge, toujours très sympa.

 

Enfants - Ecoles

Pour les écoles le choix est très large : Lycée français, écoles européennes, internationales, Montessori etc. Il n’est pas rare de voir une même famille ayant des enfants dans plusieurs systèmes éducatifs mais ce n’est pas toujours aisé pour les parents de suivre chaque cursus.

L'Ecole Française Internationale de Bruxelles (EFI Bruxelles) est un établissement scolaire français appartenant au réseau scolaire Odyssey et soutenu par les institutions françaises. Ouvrant ses portes à la rentrée scolaire 2019, l'EFI Bruxelles délivre, de la maternelle au lycée, un enseignement bilingue (français-anglais). Présentation de l'école 

Si vous optez pour le système belge francophone, il faut savoir que certaines écoles vous imposeront la pratique du néerlandais dans le cursus.

En règle général les professeurs ont l’habitude des enfants qui arrivent de pays différents et pour des durées variables donc ajustent leur pédagogie en fonction.

Bruxelles est aussi une ville où il fait bon vivre pour les enfants. En sortant de l’école, ils peuvent pratiquer tous les sports possibles. Et le week-end, entre les espaces verts divers (forêts, lacs, jardins) il y a plein de buts de balades, d’ateliers, de stages.

Entre le bouche à oreille et le site www.famidoo.be on peut facilement trouver des occupations pour tous les goûts et âges.

Attention quand même aux trajets pour conduire vos enfants à toutes leurs activités, on peut y passer beaucoup de temps.

Le système des trams est assez bien organisé. En revanche le métro laisse encore à désirer.

 

Quelques petites particularités locales

Le plus souvent à l’heure du déjeuner, les belges (et nous avec!), se contentent d’un déjeuner-tartine et nous ne rentrons pas trop tard à la maison le soir.

La vie sociale est importante en Belgique. Si vous pouvez pénétrer dans les cercles belges, n’hésitez pas. Les sujets d’Albert sont à la fois très policés et en même temps naturels. C’est un mélange très agréable car comme les gens du Nord, ils sont très chaleureux quand on les connait bien. Ils aiment bien montrer qu’ils ont « réussi » mais pour autant, ce n’est pas ostentatoire.

Dans les diners, l’heure d’invitation tourne plutôt autour de 20h et on ne s’éternise pas, sauf cas exceptionnel.

Il y a une vraie société parallèle des expats qui peuvent passer des années à Bruxelles sans voir de locaux. Quand on peut accéder aux deux c’est l’idéal, bien sûr !

Trouver du cash n’est pas toujours facile car il y a moins de DAB qu’en France et certains d’entre eux ne prennent pas la carte Visa. Néanmoins, il est possible d'en retirer au supermarché lors de vos paiement par carte! Quand vous faites vos courses, n'hésitez pas à demander à la vendeuse de rajouter les 20 ou 50 euros dont vous avez besoin, elle vous rendra la différence.

Le réseau du métro est limité, donc il faut plutôt se fier aux trams et bus, d’ailleurs la plupart des habitants de Bruxelles circulent en voiture et on les voit peu dans les transports en commun, c’est un signe.

 

Vie culturelle

Travail, shopping, école et enfants sont souvent les questions qui reviennent le plus souvent mais il ne faut pas oublier que la vie culturelle à Bruxelles est riche, même très riche.

On passera sur l’incontournable Grand Place et le musée Horta, celui de la BD...etc. pour penser aux concerts et expositions, il y en aurait plus d’une centaine par an à Bruxelles.

En creusant un peu il y aussi des « happenings » c’est-à dire des manifestations très contemporaines, ce n’est pas Londres bien sûr mais on y trouve des évènements très intéressants.

Les cinéphiles seront sans doute un peu déçus car le 7° art est un peu le parent pauvre de ces activités (malgré la construction du plus grand cinéma d’Europe à Bruxelles, la programmation est plus blockbusters que cinéma d’art et d’essai).

Depuis quelques années on peut dire que Bruxelles bouge vraiment. Enfin pour les adeptes des restaus, happy hours, tavernes il y a tout ce que l’on veut.

Pour être complète et quand on vient des pays qui bordent la Méditerranée, c’est vrai que le climat belge tape un peu sur le moral c’est pour ça que bien se loger est important...

 

Par Athénaïs et Valette

 

Crédit Photos : Creative Commons by girolame

 

Femmexpat vous conseille de lire :

Comprendre le français des Belges (partie 1) et les belgicismes (partie 2)

Bruxelles : à savoir avant de partir

Bruxelles : les bonnes adresses

Bruxelles : les loisirs

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !