Connexion en tant que membre

Afrique Ma destination Tanzanie

VIVRE A DAR EL SALAAM EN TANZANIE


DAR ES SALAAM

 

Hakuna Matata, comme un fier guerrier Massaï, Sandra a pris la vie à bras le corps à Dar Es Salaam en Tanzanie.

Quand on nous a annoncé que nous étions mutés en Tanzanie, j’ai trouvé cela super ! en effet, la Tanzanie, étant proche du Kenya, je me suis tout de suite vue faire de beaux safaris.. ! Zanzibar étant proche également,(20 min en avion, 2h00 en bateau ) à moi les plages de rêve...
De plus, la langue parlée étant l’anglais, je me suis dit que ce serait vraiment un énorme avantage pour notre fille de 9 ans, une chance d’apprendre une langue en étant immergée dans le pays. Bien sûr, il fallait moi aussi me remettre sérieusement à l’anglais, je l’avais appris à l’école, comme tout le monde (ou presque !), mais une fois le système scolaire français quitté, je n’avais plus jamais parlé anglais !
Le seul point négatif que je voyais, était que je ne verrai mon mari que rarement, car il ne travaillait pas en capitale. J’étais obligée d’y vivre, car la seule école française se trouve à Dar.

Une fois arrivée sur place, ça a été assez dur pour moi : mon mari était présent pour nous accueillir, mais a dû repartir travailler au bout de quelques jours, et je me suis retrouvée seule à l’hôtel, ne comprenant pas grand-chose quand les gens me parlaient, sans voiture, sans repères...Heureusement, une amie était arrivée en même temps que moi, et m’a énormément aidée pour tout (déplacements, compréhension avec les Tanzaniens, recherche d’un lieu où vivre, d’une voiture...)
Malheureusement, aucune association francophone n’était présente pour accueillir les nouveaux arrivants, et quand on ne parle pas très bien anglais, difficile de rejoindre le groupe anglophone qui existe (Corona Society). A noter depuis fin 2010 la création de l’Association Dar Es Salaam Accueil (affilié à la Fiafe) qui a pour mission d’accueillir les français et francophones nouveaux arrivés à Dar.

Mes premières impressions :

Les Tanzaniens sont très gentils et serviables.
Les températures sont assez élevées (entre 30° et 35° en moyenne, voir 40°, un peu plus "frais" en hiver, juillet/août, environ 25°/30°), mais beaucoup moins humide qu’au Gabon, d’où je venais.
La plupart des expatriés sont logés sur La Péninsule, il s’agit d’un "quartier" en dehors de la ville même de Dar es Salaam, où on trouve la plupart des ambassades, et des écoles (école française, école internationale).
Il y a beaucoup d’embouteillages dès qu’on quitte la Péninsule, pour aller au centre ville...On peut très bien ne jamais s’y rendre d’ailleurs, puisque l’on trouve tout ce qu’il faut sur cette Péninsule (docteurs, écoles, magasins...)
Il faut compter environ 30 minutes pour se rendre à l’aéroport si ça roule bien, mais on peut mettre jusqu’à 1h30 si c’est l’heure des embouteillages. Pour le port, il faut compter environ 20 minutes.

Ce qui me plaît le plus ici, c’est la qualité de vie, les gens sont gentils, on trouve presque tout, comme en Europe (vêtements, nourritures...) et il fait beau presque tout le temps, pas besoin de pulls !

Ce qui me plaît le moins :
il n’y a principalement que des produits anglais, très peu de fromages et de charcuteries françaises (et très cher), pas de chocolat pâtissier (dur car j’adore faire de la pâtisserie ..)
on trouve peu de jouets pour enfants "normes européennes"...
Certains pourraient être dérangés par la chaleur, les rues du centre ville sont assez sales, les détritus qui jonchent le sol...Il y a pourtant un système de ramassage des ordures, mais pas de poubelles publiques, donc tout est jeté dans la rue.
Les moustiques sont aussi présents, de tôt le matin jusqu’au coucher du soleil .
Peu d’activité quand il pleut

Quelques bonnes infos à savoir :

Les quartiers où il fait bon vivre :
Vivre sur la Péninsule si on a des enfants, c’est plus pratique pour l’école, mais les loyers sont assez élevés , minimum 2000 USD (2011) par mois pour un appartement 3 chambres, et pour une maison avec piscine il faut compter aux environs de 5000 USD. A tout ceci il faut rajouter le prix de l’électricité, de l’eau, du gaz...Peu de raccordement direct à l’eau, ce sont des camions citerne qui livrent l’eau.
Mikocheni est aussi un quartier sympa, belles maisons pas trop chères, mais beaucoup d’embouteillages pour rejoindre la Péninsule ou le centre ville...problème de circulation si on a des enfants à l’école.

Le transport / la circulation /la conduite :
Les routes sont relativement en bon état en Tanzanie, les grands axes de la Péninsule sont goudronnés. La conduite est à gauche, comme en Angleterre, un peu déroutante au début, mais on s’habitue très vite, la plupart des voitures sont automatiques. Vous pouvez rouler en 4X4 ou en petite voiture, le 4X4 étant cependant plus pratique si vous avez des projets de safaris ! Ou pour circuler sur certaines routes, notamment en saison des pluies !!
Il y a de nombreux taxis, le prix des courses est toujours à négocier, même s’il existe un barème officiel .. La plupart des Tanzaniens prennent le bus (daladala, environ 350 Tsh (Tanzanian shilling), ou le badagi,
La circulation est très fluide sur la Péninsule, assez dense dès qu’on en sort.

Les supermarchés, l’adaptation à l’alimentation locale
Il y a 5 supermarchés sur la Péninsule, 1 Shoppers (1 autre à Mikocheni), 3 Shoprite, 1 Seacliff village, où on trouve tout ce qui est alimentaire, pour la maison, etc... (ni vêtements ni chaussures).
Pour plus de choix (déco, cinéma, appareils ménagers, vêtements, magasin d’équipement,etc..) il faut se rendre à Mlimani city, centre commercial plus important, situé à environ 20 minutes de la Péninsule.
Comme je l’ai dit, on trouve pratiquement tout comme en Europe pour la nourriture, mais on peut aussi manger du poisson frais tous les jours, peu cher, car c’est l’aliment de base des Tanzaniens avec l’ugali, sorte de "polenta", avec du poulet et du bœuf. On trouvera rarement du porc dans les boucheries locales.

Autour des enfants :
Il y a plusieurs écoles, école française de Dar, peu d’élèves par classe, l’IST (école internationale), et de nombreuses écoles locales. Hormis l’école Française, tout l’enseignement se fait en anglais. Il y a aussi beaucoup de garderies pour les petits (anglais ou kiswahili)
Les enfants de l’école française ont cours pour les maternelles et primaires de 8h à 13h, l’après-midi étant réservé aux activités extrascolaires facultatives (foot, basket, poterie, conte et chansons, vélo, judo, cuisine,etc...)
Les collégiens peuvent parfois avoir des cours l’après-midi.
L’école française accueille les enfants de la maternelle à la 3ème.

L’aide domestique :
Il est courant d’avoir une aide ménagère à la maison. Le salaire moyen pour une personne travaillant à temps plein (aide ménagère ) est entre 100 000 Tsh et 150 000 Tsh par mois (soit entre 50€ et 80€) -Salaire moyen d’un Tanzanien-
Encore une fois, cela dépend des horaires, et tout se négocie. On peut également avoir un chauffeur (environ 200 000Tsh mensuel ou plus ), un jardinier, etc...
Ces prix sont les minimums appliqués généralement, ce peut être moins (si par exemple l’aide ménagère dort chez vous) ou plus, en fonction du travail et des heures effectuées.
Pour trouver quelqu’un , il y a les petites annonces, mais en principe le bouche à oreille fonctionne très bien.

Le sport/les activités du WE
Le week-end, on peut aller à la plage. Sur la Péninsule, il y a la plage du Yacht club, mais il faut être membre (ou se faire inviter par un membre ! )
Sinon, on peut aller sur l’ile de Bongoyo, réserve naturelle, après mikocheni, il y a l’ile d’Mbuya, la plage est magnifique, sable blanc, eau transparente. On mange sur place, (poisson ou langouste grillés, calamar...)
Possibilité de faire des mini-croisières à la journée
Il y a également un cinéma, à Mlimani center
Et bien sûr, on peut également aller passer le weekend à zanzibar !

Côté sports, beaucoup d’activités nautiques sont proposées au yacht club (voile, plongée sous-marine, etc..), mais c’est à peu près tout (je ne suis pas sportive, donc je n’ai que peu d’infos ..)
Pour les enfants, baskets, activités manuelles (makutano house, funkys, etc.... )

Je ne saurai trop conseiller à une future expatriée de prendre contact avec l’association de Dar Accueil... Une équipe de bénévoles est toujours présente !

Parler anglais est un atout !

A savoir :
Il y a un docteur français, si on a du mal avec l’anglais.. !
Bien qu’étant un pays à dominante musulmane, on peut très bien s’habiller à l’européenne sans aucun problème.
Côté internet, plusieurs compagnies se partagent internet et le téléphone, internet est assez cher en général, bien se renseigner sur la couverture du réseau ! On peut avoir internet à un endroit et 200 m plus loin, le même opérateur n’a pas de couverture réseau !
Se renseigner quand on prend un logement s’il y a un groupe électrogène, les coupures de courant étant très fréquentes et d’assez longue durée.
Pour le taux de change, en moyenne on peut ‘’diviser’’ en 2 : Exemple : 10 000 Tsh = 5 €.Les billets sont 1 000 Tsh, 2 000 Tsh, 5 000Tsh, 10 000Tsh
Télévision : télé locale ou DSTV décodeur,( télé satellite, chaines anglaises, possibilité de payer un bouquet français, avec 4 chaines : tv5 monde, France 24, canal+ horizon et TF6 )
La radio : anglais et kiswahili
L’électricité : 220V et 230 V, acheter sur place des adaptateurs

La sécurité y est constante, toutefois il est recommandé de ne pas se promener sur les plages très tôt le matin et tard le soir. Il est aussi conseillé de laisser objets de valeur et papiers importants chez soi.

Sandra B.

Femmexpat vous conseille de lire :

TANZANIE : à connaître avant de partir

Le régime matrimonial en Tanzanie


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !