Connexion en tant que membre

Afrique Afrique du Sud Ma destination

La vie à Johannesbourg


Afrique-du-sud-léopardQuand nous avons appris notre départ en Afrique du Sud, il y a 5 ans, la plupart des membres de nos familles, nos amis, nos connaissances nous disaient : « les pauvres », « c’est dangereux », « c’est loin », « vous faites prendre des risques à vos enfants », « vous vivrez barricadés, dans la peur », « les gens y sont racistes, « comment tu vas faire avec ta couleur caramel ? », «  et les ados et leur liberté ? », « tu pourras pas sortir le soir », « ta voiture sera blindée, quelle horreur », « c’est sur, ça doit être compliqué au niveau de la qualité de la médecine, avec tout ce Sida », « l’éducation des enfants sera du bas de gamme »! …..

Avec mon homme, nous étions assez dubitatifs, ne sachant pas trop à quoi nous attendre. Nous nous estimions préparés, après nos expériences d’expatriés au Mexique et au Brésil et étions prêts à nous adapter, malgré tous les sites internet alarmistes sur la sécurité de l’Afrique du Sud, et plus spécialement Johannesburg.

 5 ans après, nous y sommes encore. Toujours heureux de vivre dans ce magnifique pays aux multiples facettes.

J’ai eu l’occasion de parler avec de nombreuses nouvelles familles arrivantes.
Voici ce que je leur dis au premier contact :

La sécurité
C’est vrai, l’Afrique du Sud connaît une insécurité énorme et les crimes sont nombreux. Seulement, ils ne touchent pas plus la communauté des expatriés étrangers que les sud africains. La grande majorité des incidents concernent la vie dans les Townships (bidonvilles) et les quartiers défavorisés.
Cependant, il est recommandé de prendre ses précautions et de faire profil bas :
 Look : pas de bijoux voyants ni accessoires de marques reconnaissables ni de grande valeur (ou alors, vous êtes prêts à les donner si on vous les demande !). Eviter de marcher avec votre appareil photo qui pend au cou !!
Conduite : vitres et portes de la voiture fermées sur la route, une conduite au volant attentive en général, surtout la nuit. On essaie de ne jamais faire de longs voyages de nuit, dans le pays. Mais à Joburg, on peut ,sans problème, circuler en voiture dans les quartiers animés la nuit comme le jour. Se garer dans les parkings surveillés. Certaines sociétés  font installer sur les vitres des films anti-agression pour leurs expatriés.
La maison: sécurisée dans un quartier de bonne réputation (alarmes, détecteurs de mouvements autour de la maison, safety room, et grilles aux fenêtres si vous souhaitez habiter dans une maison indépendante : townshouse).Vous pouvez aussi vivre dans des clusters ou Estates (résidences très sécurisées, plus ou moins grandes, très agréables) .Vous en trouverez dans tous les quartiers où vivent les francophones.  En règle générale, vous serez nettement mieux logés ici que dans une grande ville française.

L'éducation
Il y a ici énormément d’options pour l’éducation de vos enfants :
D’abord,  le Lycée français Jules Verne, avec  les petites classes bilingues. Chacun, bien sur, a son avis sur l’école Française, mais comme dans n’importe école en France ! Ce qu’on peut dire c’est que les étudiants qui passent leur bac ici ont tous décroché les études en Europe qui les intéressaient. Les résultats sont excellents et les effectifs réduits pour la partie Lycée.  C’est autour du lycée que se concentre la majorité des expatriés francophones de Johannesburg.
Les écoles internationales Anglaise, Allemande et  Japonaise.
L’école Américaine Internationale  regroupe l’autre grande partie de la communauté expatriée francophone et internationale.
Enfin, les écoles privées (aussi certaines pépites publiques) sud africaines.  Education à l’anglo-saxonne, stricte et sportive. Les enfants adorent et les parents aussi !
Ecoles supérieures et universités : On peut également faire des études supérieures de très bon niveau pour ceux qui s’attardent.

La santé
Vous avez à Johannesburg les meilleurs médecins du pays ,dans toutes les spécialités .  Les hôpitaux privés proposent des services de haut niveau . Si vous avez une bonne mutuelle, vous serez parfaitement soignés.
Pour éviter le sida, comme partout dans le monde, sortez couverts !

Les transports
C’est voiture ou  avion. On ne marche pas dans les rues, sauf dans les centres commerciaux et certains petits quartiers. Peu de lignes de trains et de métros. Les bus sont populaires et très spartiates.  Il y a quand même une ligne qui relie l’Aéroport International Tambo au centre de Joburg et à Pretoria. Construite par des français et toute neuve !

Le shopping
Pour l’alimentation, il y a tout ce qu’ une européenne a l’habitude d’acheter chez elle. Fromages, moutardes, et petites douceurs. Les produits sont différents  et le choix est moindre mais savoureux. Beaucoup de fruits et légumes exotiques, excellente viande, poissons, fruits de mer, laitages, produits pour bébé et même des produits bio.

Vêtements et chaussures : marques étrangères ou locales, on peut s’habiller très varié. Les prix sont raisonnables et les produits de qualité moyenne à très bonne.  Un conseil, achetez vos chaussures, surtout pour les enfants, pendant vos vacances en Europe. Pour les grandes occasions, il y a aussi quelques boutiques sympas.

Pour le reste de vos achats, magasins de meubles, déco, livres, sport et loisirs , le choix est plus restreint qu’en Europe mais très correct. Ce sont de grandes chaines qu’on retrouve dans toutes les grandes villes et quartiers commerçants. Pour celles qui me le demandent : il n’y a pas de magasin IKEA ici ! Mais on trouve de quoi se meubler à des prix très raisonnables.

Les loisirs
Les voyages : alors là…c’est le festival pour ceux qui aiment la nature. Safaris, plages, montagnes, déserts, campagnes, luxuriante,  le tout sous le soleil. Pareil pour les balades dans les pays alentours (Namibie, Mozambique, Madagascar, Botswana, Réunion, Maurice, Tanzanie…..). Tous les voyages sont planifiés longtemps à l’avance pour avoir encore le choix des destinations. Les capacités hôtelières sont assez réduites mais souvent luxueuses. On peut ici voyager à tous les prix.

Les acharnés ou les débutants en sport seront gâtés. Clubs de gym, joggings sous le soleil, cheval, plongée, saut en parachute, natation, vélo…tout est à portée de main pour les petits et grands, à des prix moindres qu’en Europe. Pour nos enfants, beaucoup d’activités sportives pendant et après l’école. Faire du sport fait partie du quotidien pour la majorité des expats.

Spectacles et culture : à découvrir de nombreux petits et grands musées, galeries d’art et autres évènements culturels. Si on est motivé, curieux et prêt à réserver les spectacles des semaines à l’avance, il y a du classique comme du moderne, de l’opéra et du spectacle populaire.

L’histoire très particulière de ce pays mérite à elle seule de se plonger dans la littérature locale. Très bons auteurs traduits en français dans les collections poches en Europe.

Le racisme
Il y a en partout et pas plus qu’à Londres, New York ou Paris.
Moi qui suis café au lait (disent mes enfants), je n’ai pas de problèmes particuliers à ce sujet. De toutes façons, les étrangers ici sont « hors cadre ». Je n’ai jamais essuyé de remarque désobligeante. L’accueil est ici souriant et sincère.

La liberté des ados 
Oui, c’est un choc pour tous ceux qui arrivent de France. Toute sortie doit être dans la voiture accompagnée de maman…Les balades se font dans les centres commerciaux. Mais, il y a beaucoup de fêtes (les maisons ont de l’espace et du personnel pour aider à ranger), des cinémas,  paint ball et autres activités sympathiques….à conditions de s’y faire conduire par un adulte ! Internet et surtout facebook marchent impec !

L'avion
Dernier avantage : entre zéro et une heure de décalage avec la France. Les voyages en avion se font la nuit. On dort, puis on arrive !
Enfin, je conseille fortement à tous ceux à qui on propose de venir travailler en Afrique du Sud , de faire un voyage de reconnaissance et de ne pas hésiter à contacter les francophones déjà sur place  pour le choix des quartiers où habiter et pour bien comprendre les impératifs de sécurité des logements.

A très vite pour un safari au Park Kruger ou une virée au Cap !

 

Par Nathalie Cagnat

 

 Liens utiles :

CREDIT PHOTO: Fabrice Cagnat

 

--

Femmexpat vous conseille de lire :

La nouvelle... à Johannesbourg

1 MOIS..... LA TÊTE EN BAS (au pays des impalas !)


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !