Connexion en tant que membre

Ma destination Pays-bas

Vivre à La Haye (Pays-Bas)


La HayeLa Haye, une ville qui offre un accueil bienveillant à l’étranger, peuplée de 10% d’expatriés où la convivialité est un art de vivre.

Par-delà les clichés des champs de Tulipes où plus de 5000 variétés y déploient leurs couleurs comme un immense patchwork, des moulins dressés le long des rivières aux larges pales brassant l’air, les canaux multiples quadrillant les villes et les plaines gorgées d’eau. Ce pays révèle un visage bienveillant envers l’étranger que nous sommes. Les Néerlandais sont un peuple tolérant, la convivialité un art de vivre.

La Haye est le siège du gouvernement, mais pas la capitale officielle des Pays-Bas qui est Amsterdam. Elle ne possède pas un large centre historique comme ses proches voisines de Leyde, où il y règne une ambiance festive et stimulante propre aux villes universitaires ; et Delft, outre les manufactures de faïence connues dans le monde entier, on se trouve face à un tableau de Vermeer : on reste fasciné par sa beauté et le mystère de ces petites ruelles, le temps s’est arrêté comme suspendu à un moment bien précis où la lumière fut la plus belle pour que Vermeer la fixe à jamais à nos rétines subjuguées.
La Haye n’est pas seulement un centre administratif, elle accueille également de nombreuses institutions internationales, à cela s’ajoute la présence de sièges sociaux de grands groupes néerlandais. La Haye est donc une ville peuplée de fonctionnaires et de nombreux expatriés, ces derniers représenteraient 10% de la population. La ville n’a pas d’activité industrielle à l’exception du port de pêche de Scheveningen, la mer apportant toujours sa moisson de harengs.
A la lecture de ces lignes vous avez comme un goût de ramette de papier collée dans le gosier ! Rassurez-vous ! La ville est magique !
Survolée par les mouettes, elle témoigne par leurs cris que la mer est là. Elle longe la mer du Nord par de belles et grandes plages, où l’été des dizaines de bars et restaurants installent banquettes confortables, lumières tamisées jusqu’au bout de la nuit, invitant le ciel, les étoiles et la mer à ses soirées romantiques et festives. L’hiver, quand la plage retrouve sa quiétude et que le ciel est un peu gris on trouve refuge dans les innombrables cafés bruns, où il arrive que certains boivent trop de genièvre et manifestent leur joie en chantant un peu trop fort. On se sent bien, l’ambiance est conviviale, c’est un lieu avant tout de rencontres si on veut connaître l’âme hollandaise. Et si le froid se prolonge tout au long de la nuit, nous restons calfeutrés dans nos intérieurs cosys.

A environ 50 km au nord de La Haye, se trouve Amsterdam, née de la fusion de l’eau et de la pierre au XIIème siècle, ville qui a pris à travers les siècles l’aspect d’un labyrinthe. Ville dynamique, touristique et culturelle. Amsterdam a inventé un art de vivre qui interpelle et séduit encore et toujours.
A 30 km au sud, se trouve Rotterdam, hissé au rang de premier port européen.
La Haye est une ville élégante, les grandes rues témoignent d’un espace rassurant, bordées par de belles et grandes demeures du XVIIIème et par un modernisme en totale symbiose avec l’architecture d’ensemble. A La Haye il y fait bon vivre !

La langue du pays :
Le Néerlandais est la langue officielle, mais presque tous les hollandais peuvent vous répondre en anglais, tant bien que mal pour certains, mais dans tous les cas, mieux que les français...nous avons des progrès à faire dans notre enseignement à l’école ! Donc il faut au moins parler l’anglais, même si quelques hollandais trouvent un intérêt particulier et gracieux à parler la langue de Molière. Nous trouvons ici et là des cas particuliers qui pratiquent notre langue avec délice.

Les quartiers où il fait bon vivre :
Wassenaar, Scheveningen, autour du parc de Maleveld

Le transport :
La ville est bien desservie par le Tramway, il y a même une ligne qui vous amène à Delft.
Les bus, et surtout le vélo ! Le vélo est roi en Hollande, même par mauvais temps, c’est la première chose à acquérir quand on arrive ici...la conduite est très facile, le vélo a priorité sur le piéton et ne parlons pas de la voiture, des pistes cyclables fleurissent dans toutes les rues, c’est le moyen de transport le plus écolo et le plus pratique. De plus, prendre sa voiture est une galère car les parkings sont chers et toutes les places de stationnement dans les rues sont payantes.
Côté circulation : aucun problème, mais attention la police guette, il y a des radars partout et le respect du code de la route est obligatoire, alors attention à ne pas dépasser le 50 km/h en ville. Il faut conduire avec la plus grande prudence, les vélos sont partout !

Les supermarchés :
Et bien il n’y en a pas ! Deux grandes chaînes de supérettes se partagent le gâteau ! On les trouve partout. Fermeture des portes à 20h et ouverture le dimanche jusqu’à 18h. On y trouve de tout : le choix de références et beaucoup moins large qu’en France, mais ce n’est pas un gros problème. Attention si vous voulez faire du shopping en ville car tous les magasins ferment à 17h30, même le samedi ! Les hollandais mangent sur le pouce le midi (sandwich -broodges- et un verre de lait ou de vi et/ou un bol de soupe éventuellement.), le soir le repas se prend à partir de 17h30.

Les écoles :
Le Lycée français de la Haye assure l’enseignement de la maternelle à la Terminale et dispose d’une annexe à Amsterdam.

Le centre ville :
Il est magnifique, piéton, on trouve de tout et toutes les marques, du luxe au plus commun. De nombreux restaurants servant une cuisine mondiale, beaucoup de cafés de salon de thé, pour tous les goûts et toutes les bourses.

Les activités sportives et culturelles :
On peut tout pratiquer à La Haye : de nombreuses salles de sport, des clubs en tout genre sillonnent la ville (Tennis, Golf, squash, course à pied, vélo, etc.). Des balades pour découvrir les dunes de sable et de tourbe, arpenter la plage jusqu’à loin à travers le temps, se perdre mentalement dans les nombreux bois et parcs floraux, rendant la ville accessible à tout un chacun, comme bon lui semble. La ville compte d’innombrables musées, tous aussi riches en collections les uns que les autres...des sculptures poussent dans tous les coins de la ville, des manifestations agrémentent de temps en temps le grand centre, des expositions itinérantes font leur apparition d’une façon incessante dans diverses galeries de la ville. Il est possible des voir des films français en VO à Filmhuis où des projections diverses et variées vous connecteront toujours à la France.
Et si vous trouvez encore le moyen de vous ennuyer, il existe une dizaine d’associations pour expatriés, afin de vous intégrer plus facilement.

Marie-Fleur Garcia

Les liens utiles :

La Haye Accueil
Lycée Français La Haye-Amsterdam
La ville de La Haye : Denhaag.com

 

Femmexpat vous conseille de lire :

Claire, maman à Breda, Pays-Bas

Les Pays-Bas de A à Z, via Breda

L’Accueil des Francophones de La Haye


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !