Connexion en tant que membre

Cambodge Ma destination

Vivre à Phnom Penh – Cambodge


Vivre à Phnom Penh - CambodgeMarguerite est étudiante à l’IESEG en année de césure. Passionnée par la restauration, elle décide d’aller travailler chez VIBE (nouveau restaurant vegan à Phnom Penh) pour une durée de 6 mois. Pour FemmExpat, elle livre son témoignage sur la vie à dans la capitale cambodgienne.

En arrivant sur place, quelles sont les premières émotions, réflexions, concernant la ville, les habitants, le climat, ce nouvel environnement ?

En arrivant la première chose qui m’a fait sourire ce sont les tucktucks. Outre le fait d’être interpellée toute la journée par les chauffeurs « Tucktuck lady ? Where you go ? », c’est l’insistance des chauffeurs qui est incroyable ! Bien que je sois à vélo, le chauffeur interpelle pour que je prenne son tucktuck. « You put the bike in the tucktuck !»

Aussi, il m’a fallu quelques jours pour me repérer dans cette ville. En effet, toutes les rues se ressemblent, beaucoup de circulation, beaucoup de bruits, pas de trottoir pour se promener et découvrir la ville à pied… Heureusement, j’ai été très bien accueilli par Gerogie (chez qui je loge en Air BnB) et par toute l’équipe de VIBE ! Merci !

Vivre à Phnom Penh - Cambodge
L'équipe de VIBE
Pouvez-vous situer et décrire la ville et la région proche ?

Phnom Penh est la capitale du Cambodge. Cette ville est située au croisement du Mékong et de la rivière du Tonle Sap, dans la partie sud pays.  

Phnom Penh est une ville en pleine construction où tous les jours des magasins ouvrent et ferment, des buildings apparaissent… Il y a beaucoup de trafic au moment des heures de pointes. Les scooters, vélos, tucktucks, voitures, motos, 4x4, camions et food-trucks se font des coudes pour pouvoir circuler.  En dehors des quelques feux rouges, le code de la route est très simple puisqu’il se résume à la loi du plus fort !

Qu’est-ce qui vous plaît plus et qui vous dérange le plus ?

Ce que j’adore c’est le sourire et la gentillesse des Khmers. A chaque fois que j’arrive au travail, toute l’équipe m’accueille avec un grand sourire. Ils ont une véritable joie de vivre qui se communique !

Ce qui me dérange ? La poussière et la chaleur ! Heureusement, j’ai la chance d’habiter et de travailler dans des endroits très bien climatisés. Car il fait chaud et humide à Phnom Penh, surtout après la pluie. Il faut faire attention à bien s’hydrater tout au long de la journée avec de l’eau filtrée (Kulen, eau minérale locale).

Quelles sont les bonnes infos que vous pourriez donner à en termes de :
Logement 

J’ai choisi d’habiter dans le Russian Market pour être le plus proche possible de mon travail et éviter d’être bloquée dans la circulation. Le Russian Market possède une véritable vie de quartier. Il y a des clubs d’escalade, de running, de yoga et une multitude de restaurants, cafés et bars !

Pour chercher un logement, je vous conseille de rejoindre des groupes Facebook comme « Phnom Penh Housing » ou « Annonce immobilière francophone au Cambodge ». Il y a beaucoup d’annonces et plein de bons plans !

Transport 

Je me déplace à pied pour aller au travail et à vélo pour les petits trajets pendant la journée. La nuit je me déplace en tucktuck avec les applications « PassApp » ou « Exnet », c’est le Uber local. C’est vraiment top, rapide et sécure !  

Aussi il faut faire très attention la nuit. Car il y a beaucoup de vol à l’arrachés qui peuvent mal se finir. Ne vous déplacez pas avec un sac la nuit ! Je sais que cela n’est pas pratique mais mettez tout dans les poches ou dans le coffre du scooter. Ne vous déplacez qu’avec le minimum, et surtout laissez votre passeport chez vous !

Les courses

Au niveau de l’alimentation c’est très facile. Il y a des supermarchés comme Thai Huot, Angkor Market ou l’on peut tout trouver. Pour les légumes et fruits, il y a aussi les marchés locaux.  Il y a même Natural Garden pour acheter des produits biologiques. Me concernant je ne fais que très peu de course car j’ai la chance déjeuner tous les jours chez VIBE. Et je vais souvent rejoindre des amis pour le dîner car cela n’est vraiment pas cher. Un dîner dans un restaurant local coûte aux alentours de 3$ et c’est très bon.

Pour changer du riz, il y a aussi de plus en plus de restaurants / cafés / bars proposant une cuisine européenne avec des salades et des options végétariennes comme Backyard Café, Le 240, Lot 369 ou VIBE bien sûr ;-). Le soir j’aime bien aller au Bouchon. C’est un bar à vin qui organise régulièrement des événements très sympas !

Activité

En semaine je fais de l’escalade à Phnom Climb. Je fais aussi partie du club running (Running Bongs) qui propose de courir tôt le matin ou en début de soirée. Très bonne ambiance dans ces deux clubs !

Le weekend ou pendant les vacances j’en profite pour sortir de la ville et aller à Kampot visiter les plantations de poivre, sur les iles à Koh Rong, dans le Mondulkiri voir des éléphants (attention à choisir un

Vivre à Phnom Penh - Cambodge
Week-end à Siem Reap entre amis.

organisme respectueux des animaux), Siem Reap retrouver des amis…

Rencontrer des Français

Lorsque je suis arrivée j’ai très vite rencontré beaucoup de Français qui sont très nombreux ici. Il y a plusieurs groupes sur Facebook pour les Français habitant à Phnom Penh (« Forum francophone de Phnom Penh » ou « Francophone à Phnom Penh »). Rejoignez également le groupe « Expat and Locals Living in Phnom Penh » qui regroupe tous les expatriés de Phnom Penh.

=> La ville de Phnom Penh peut paraître peu accueillante à votre arrivée. Mais n’hésitez à rejoindre les groupes Facebook pour être au courant des prochaines soirées et bons plans ! Vous rencontrez très vite beaucoup de personnes 😉

Marguerite


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à ne pas manquer

Pas d'évènements prévus pour le moment.

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !