Connexion en tant que membre

Amérique du nord Ma destination Mexique

Vivre à Puebla, au Mexique


puebla-HP"PUEBLA DE MIS AMORES"
Janvier 2013, me voilà de retour à Puebla, après 2 ans et demi passés en Italie, c’est une ville que je connais bien puisque j’y ai déjà vécu 6 ans. C’est la ville qui a vu naître mes 3 enfants, une ville que j’ai découverte petit à petit, une ville qui m’a donnée encore plus envie de découvrir le Mexique,  une ville que j’aime chaque jour un peu plus, une ville charmante, dynamique, en constante évolution mais qui reste secrète.  Puebla sous ses airs snob est une ville chaleureuse où on trouve une douceur de vivre: malgré ses 2 millions d’habitants c’est une ville qui reste humaine et qui réussit à évoluer en conservant les traditions.

Ses habitants
Les mexicains ont l’habitude de dire que le problème de Puebla ce sont ces habitants, “los pipopes”, (je me passerai de traduire…). Les poblanais semblent en effet fermés, puis il y a une bourgeoisie à Puebla qui peut paraître assez snob. Mais sous ces airs un peu hautains, et passée cette première impression, on découvre des personnes souriantes, aimant bavarder et  accueillantes. Une condition  reste indispensable pour bien s’intégrer  est de bien parler l’espagnol.

Flâner
Puebla est une ville coloniale, son centre historique est charmant : le zocalo est toujours vivant dominé par une cathédrale impressionnante (un peu mastoque), les petites rues, situées entre le zocalo et le Boulevard 5 de Mayo regorgent de petites boutiques, où on pourra trouver artisanat, meubles, antiquités (marché de los Sapos). Se balader aussi dans le quartier typique  d’Analco (autre côté du boulevard 5 de Mayo) est tout aussi agréable, le week-end il y a un marché artisanal.

Se déplacer
Il est assez facile de se déplacer en voiture dans Puebla : de manière générale, il n’y a pas trop de trafic, sauf aux heures de pointes (à la sortie des écoles à 14h notamment) dans certains axes. La conduite est assez sportive, comme dans le reste du Mexique, mais on s’habitue rapidement. On évitera le vélo en ville si on veut rester en vie. Il y a beaucoup de transports communs, il existe même depuis un service public de bus qui traverse la ville, très pratique, et rapide car il a un couloir réservé.

Prendre l’air
Entourée de 3 Volcans (le Popocatépetl, l’Itztaccihuatl et La Malinche) Puebla est idéalement situé, à 3h du Golfe du Mexique,  à 4h30 du Pacifique. Le climat est agréable : jamais trop chaud (on est à 2160 m d’altitude quand même), jamais trop froid. La région offre beaucoup d’endroits pour se balader: Cholula et son marché, les pyramides de Cantona, la petite ville de Tlaxcala, les haciendas de l’Etat de Tlaxcala, le Paseo de Cortes où l’on pourra admirer le Popo et l’Izta , l’Africam safari (un des plus grands parcs d’Amérique Latine), Tecali  …bref les excursions ne manquent pas…

S’amuser et se dépenser
Puebla offre beaucoup d’activités pour les enfants comme pour les adultes. Les enfants pourront suivre des activités au sein même de l’établissement après les cours. Sinon on trouvera facilement des clubs de foot, cours de piscine (comme l’Aquara sur la Recta Cholula, très réputé), cours de tennis… On pourra faire son footing au Parque del Arte (a coté du centre commercial Angelopolis),  au Parque Ecologico (situe à l’Est de la ville), ou à l’Ecoparque (nouveau parc qui longe la rivière Atoyac, très polluée malheureusement). Pour les enfants, le Complejo Cultural Universitario  BUAP situé sur la Via Atlixcayotl  propose des ateliers (peinture, poterie…) tous les week-ends.

Lécher les vitrines
En ce qui concerne le shopping, Le choix est assez limité: l’unique centre commercial Angelopolis (un autre centre commercial est en construction, à savoir la date de “livraison”…) offre toutes les marques classiques européennes, Zarra, Massimo Dutti, etc., il offre depuis 2 ans un “luxury hall” où on retrouve des marques de luxe, genre Burberry, Marc Jacob... On peut aussi évoquer l’outlet situé sur l’autoroute, on trouvera quelques affaires intéressantes mais ce n’est pas la folie non plus...
Bref vous l’aurez compris Puebla n’est définitivement pas la ville du shopping.

Se régaler
Puebla est un haut lieu gastronomique: elle est connue notamment pour son mole poblano, sauce épicée au chocolat….particulier, on aime ou pas….
On trouve de nombreux restaurants dans le centre, sur l’Avenida Juarez, sur la Zavaleta et enfin pour des restaurants plus intimes, on ira sur Cholula.

Se soigner
On peut trouver de très bons médecins, il est toujours préférable d’aller voir un médecin qui vous a été conseillé.
De plus il y a des hôpitaux tout a fait corrects à Puebla, par exemple l’hospital Angeles est, tout neuf, il a 5 ans, installations irréprochables, service bon dans l’ensemble. Aussi la Beneficiencia Espanola, assez “tra-tra”, bonne qualité des soins, tendance catholique, le prêtre viendra automatiquement bénir votre enfant lorsque vous aurez accouché, il pourra même venir vous bénir avant l’accouchement, encourageant…

Apprendre
Malheureusement Puebla ne compte d'école française, les options sont alors le collège américain, (Colegio Americano Puebla) ou l’enseignement est à la fois en anglais et en espagnol. Puebla étant la ville du siège de Volkswagen en Amérique il y aussi une école allemande  (Colegio Humbodlt), assez réputée. Après vous aurez le choix des écoles mexicaines, plus ou moins traditionnelles, où on peut trouver aussi un enseignement de qualité...

Puebla est donc une ville que j’aime, et j’ai eu donc envie de partager mon amour pour cette ville en développant un service de relocation. Je facilite l’intégration des étrangers qui arrivent pour travailler en les aidant à trouver une maison, école, activités…. Je veux qu’ils apprécient cette ville autant que moi, et selon les besoins de chacun, j’offre un service personnalisé.
Voilà l’adresse du site : www.relocationpuebla.com

Constance H.

Femmexpat vous conseille de lire :

Travailler avec les mexicains, en tant qu'étranger

Travailler au Mexique : le panier de crabes

Parcours d’expat : Mélanie au Mexique

Vivre à San Luis Potosí, au Mexique


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point

Nos derniers articles !